Vous consultez : Le Typhlophile / Lettre ouverte sur le virage à droite au feu rouge (VDFR)
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Lettre ouverte sur le virage à droite au feu rouge (VDFR)

Quatre cannes blanches.

Vendredi 21 septembre 2018 à 04:12:23 HaE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une réglette à dymo et un poinçon.
Permet d'écrire à la main le ruban dymo. Il suffit d'insérer le ruban dymo entre les deux surfaces et de refermer le tout et placer la réglette les trous vers le haut et d'écrire à l'aide du poinçon.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / Lettre ouverte sur le virage à droite au feu rouge (VDFR)

Sherbrooke, le 22 janvier 2003

Monsieur Serge Ménard, Ministre
Ministère des Transports
Place Haute-Ville
700, boulevard René-Lévesque Est, 29e étage
Québec (Québec) G1R 5H1

Objet : Lettre ouverte sur le virage à droite au feu rouge (VDFR)

Monsieur le Ministre,

C'est en lisant un article de La Tribune que j'ai appris que le VDFR serait imposé à la municipalité de Sherbrooke dès avril de cette année.

Lorsque vous avez remplacé votre prédécesseur, monsieur Chevrette, j'ai été soulagé par la mise en veilleuse du VDFR. J'avais d'ailleurs envoyé une lettre à celui-ci, dont vous trouverez copie ci-jointe, pour lui suggérer d'autres mesures beaucoup plus efficaces pour diminuer les pertes de temps durant les déplacements tout en augmentant la sécurité de l'ensemble des usagers de la route.

Votre volte-face, justifiée par une seule étude d'un professeur d'une Université québécoise a de quoi surprendre. Lorsque l'on sait que l'une des prémisses de cette recherche est que le comportement des automobilistes du Québec n'est pas différent de celui des automobilistes du reste du Canada et des États-Unis, on se demande qui pourrait donner la moindre crédibilité aux conclusions de cette étude. Le manque de discipline des automobilistes du Québec est aussi flagrant que reconnu, tout comme l'absence généralisée de priorité accordée aux piétons et aux cyclistes.

Selon les études citées par la Société de l'assurance automobile du Québec, l'augmentation du nombre d'accidents chez les piétons se situerait entre 44 % et 107 % alors que, chez les cyclistes, elle se situerait entre 72 % à 123 %. Toujours selon la SAAQ, 56,9 % des automobilistes n'effectuent pas un arrêt complet avant un VDFR et 20,3 % de ceux-ci effectuent un VDFR même aux intersections où la manœuvre est clairement interdite.

Peut-on vraiment croire qu'une campagne de publicité changera tout cela en trois mois ? Pourquoi imposer le VDFR avant même d'être assuré de l'efficacité de cette campagne ? Il n'y a aucun doute que l'application de cette loi tuera et blessera des Québécoises et des Québécois, surtout des jeunes, des personnes âgées et des personnes handicapées. Le fait de les culpabiliser en disant que c'est eux qui n'ont pas respecté la signalisation n'y changera rien. Ce ne sera qu'ajouter l'insulte à l'injure.

Si les Québécoises et les Québécois sont favorables au VDFR, c'est peut-être qu'on ne leur a pas tout dit. Tous sont d'accord pour sauver 2,5 litres d'essence et 2 heures par année. Mais, tous seraient-ils d'accord pour payer l'augmentation des primes d'assurance et pour risquer les pertes de temps considérables suite à une implication dans l'un de ces accidents ?

Si je vous posais la question suivante: Monsieur Ménard, combien de morts et de blessés par année parmis les Québécoises et les Québécois seriez-vous prêt à accepter, vous personnellement, pour sauver 1/3 de minute et 1/2 cent par jour ? Si vous répondiez 1 ou plus, je vous demanderais alors si vous accepteriez que ce soit votre vie ou celles de vos proches qui soient sacrifiées. Je ne peux pas croire que la majorité des citoyens du Québec accepterait de sacrifier la vie d'un seul de leurs concitoyens pour obtenir un gain aussi minime. Je crois qu'on ne leur a pas posé les bonnes questions.

Quoi qu'il en soit, je m'engage à poser très bientôt ces questions au plus grand nombre possible de politiciens du Québec et à vous faire parvenir leurs réponses ainsi qu'aux médias. Nous serons peut-être tous étonnés du résultat. Je termine en faisant à nouveau le souhait que l'implantation du VDFR au Québec soit suspendue par respect pour la vie et l'intégrité de tous les citoyens.

Veuillez agréer, monsieur Ménard, l'expression de mes sentiments les meilleurs.

Normand Godbout
Courriel : godboutn@abacom.com

3-319, rue High, Sherbrooke, (Québec), J1H 3W2

P.j.: Lettre à monsieur Chevrette

C.c.: Médias


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

Maurice de la Sizeranne naquit le 30 juillet 1857 à Tain (France). Il perd la vue à l'âge de 9 ans. Son œuvre est colossale. Mentionnons seulement qu'il est le fondateur de l'Association Valentin Haüy (1889). Il meurt le 13 janvier 1924 à l'âge de 66 ans. Encore aujourd'hui, plusieurs de ses réalisations poursuivent l'œuvre qu'il a amorcé permettant ainsi aux aveugles et amblyopes d'aspirer à une vie active et productive.

TyphloPensée

« Jusqu'à la mort nous espérons toujours. »

André Chénier - L'aveugle

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2018; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.