Vous consultez : Le Typhlophile / L'aide à domicile dans mon quotidien
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

L'aide à domicile dans mon quotidien

Quatre cannes blanches.

Lundi 11 décembre 2017 à 08:26:44 HnE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une montre braille.
Pour lire l'heure, la personne aveugle doit ouvrir le couvercle de la montre et toucher la position des aiguilles.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / L'aide à domicile dans mon quotidien

Voici un petit témoignage en matière de maintien à domicile. Je suis totalement sourd et totalement aveugle. Je vis en milieu "ordinaire" depuis 1990, avec une femme non-voyante souffrant d'un diabète insulino-dépendant. Jusqu'à il y a un an environ, nous avions eu recours au service des Auxiliaires de Vie de l'APF (Association des Paralysés de France). Nous avions certes eu quelques problèmes avec les auxiliaires de ce service mais au moins elles connaissent le monde des handicapés physiques. Ce service ayant décidé, au niveau national je crois, de ne plus intervenir auprès des aveugles, et de faire uniquement du "nursing" auprès des handicapés physiques, d'ailleurs sa vocation première, ceci a marqué un tournant dans notre quotidien. Il n'existe à Grenoble aucun service d'auxiliaires pour aveugles, la seule ressource fut de recourir aux associations mandataires. Depuis un an, trois personnes se sont succédées chez nous; des personnes n'ayant jamais fréquenté d'handicapés. Généralement, ces associations mandataires (UDASSAD, ADMIR, etc) recrutent du personnel non-qualifié, qui fait ce travail faute d'avoir trouvé autre chose... Même pour le ménage, c'est une catastrophe; il faut tout leur dire, et souvent elles ne comprennent pas; elles ne remettent pas les choses à leur place, ne prennent pas d'initiatives, ne nous signalent pas si nos habits sont tâchés, etc...

Dans le domaine des emplois-familiaux, l'application des règles du droit du travail pose problème aux employeurs handicapés. Ainsi, la dernière personne que nous avions a démissionné pour cause de mutation de son mari, et son préavis n'était que de quinze jours (disposition de la Convention collective des salariés du particulier employeur, du 24 novembre 1999). Il fut impossible de trouver une remplaçante en si peu de temps, et nous restâmes une semaine sans personne, semaine durant laquelle le diabète de ma femme en a pris un coup; heureusement, le service municipal de portage de repas aux personnes âgées nous a livré durant toute cette période.

Actuellement (depuis une semaine), nous avons deux personnes à l'essai, provenant de deux associations mandataires différentes (il vaut mieux ne pas mettre tous ses oeufs dans le même sac!). Deux exemples, parmi tant d'autres, de leur maladresse envers les aveugles: en rentrant de mon travail aujourd'hui, j'ai failli me casser la figure: mon vélo de chambre, qui avait été déplacé pour le ménage, n'a pas été remis à sa place! Je l'ai touché à temps... L'autre jour, ma femme a cherché durant une heure la bouteille d'huile (la veille, la tierce-personne nous avait fait cuire la viande). Des péripéties de ce genre, beaucoup d'entre vous pourront sans doute en raconter!

Je crois que dans certaines villes, il existe des services d'auxiliaires spécialement foqées pour intervenir chez des aveugles. Il serait intéressant que ceux qui en bénéficient nous en parlent ici.

Voilà certaines des difficultés rencontrées au quotidien. En espérant que ce témoigne en suscitera d'autres car il est bon que nous partagions nos expériences...


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

En ce 11 décembre de l'an de grâce 2004. France une première : une personne handicapée visuelle obtient le brevet national de moniteur des premiers secours. (BNMPS).

Saviez-vous que :

Charles Bonnet (1720-1793) Naturaliste et philosophe suisse, découvreur de la parthénogénèse (la reproduction sans fertilisation) et qui a élaboré la théorie de l'évolution. Bien que Bonnet était un avocat, sa vraie passion était les sciences naturelles. S'attardant d'abord à l'entomologie, il a étudié le comportement des aphides, et a découvert que l'insecte femelle pouvait se reproduire sans fertilisation par le mâle. En 1742, il a découvert que les chenilles et les papillons respirent par leurs pores, qu'il a nommées stigmates. Bonnet s'est ensuite intéressé à la botanique, en y étudiant les structures et les fonctions des feuilles.

Atteint de cécité, il s'est intéressé cette fois à la philosophie. Dans ses - Considérations sur les corps organisés - (1762), il élabora une théorie selon laquelle tout organisme femelle contient dans ses cellules sexuelles une quantité infinie d'individus préformés, entraînant l'immortalité et l'immuabilité des espèces. Dans la Palingénésie philosophique - (1769) il a élaboré l'idée que la Terre subi périodiquement des catastrophes universelles qui détruisent presque toutes les espèces vivantes, dont les survivantes accèdent au prochain stade évolutif. Bonnet a été le premier à employer le mot - évolution - dans un contexte biologique. Dans son - Essai de psychologie - (1754) ainsi que dans - Essai analytique sur les facultés de l'âme - (1760), il avait déjà entrevu la psycho-physiologie.

TyphloPensée

« La jalousie est le plus horrible des aveuglements, et le fruit défendu sera toujours le meilleur. »

Pamphile Lemay - Picounoc le maudit

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2017; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.