Vous consultez : Le Typhlophile / Présentation du logiciel de traitement de texte et de lecture Speackey
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Présentation du logiciel de traitement de texte et de lecture Speackey

Quatre cannes blanches.

Samedi 16 décembre 2017 à 13:43:30 HnE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une machine bimanuelle à écrire le Braille.
La Perkins Brailler a été inventée par un Américain Frank H. Hall à la fin du XIXe siècle. Un clavier de 9 touches permet de reproduire les 64 symboles braille et d'effectuer toutes les tâches requises pour l'écriture. De construction robuste, elle n'a à peu près pas connu de transformation majeure et elle est toujours en usage malgré l'avènement des systèmes informatisés.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / Présentation du logiciel de traitement de texte et de lecture Speackey

Parce que nous savons que les formations sont souvent longues et lourdes, parce que nous n'ignorons pas que si l'informatique se répand de plus en plus dans les foyers, de nombreuses personnes n'ont jamais touché à un ordinateur et qu'il est très difficile d'apprendre sans une personne patiente et expérimentée dans son entourage, Speackey a été conçu avant tout pour être un produit d'une extrême facilité d'utilisation. a cette fin, une notice d'une trentaine de pages environ est offerte à chaque client ; notice qui résume toutes les possibilités de Speackey et permet à l'utilisateur qui ne se souviendrait plus, de refaire à son rythme, chez lui, la procédure qu'il souhaite exécuter.

Le logiciel Speackey permet la saisie de tout type de documents, administratif ou privé, la relecture des documents saisis grâce à son couplage avec la synthèse vocale ViaVoice d'IBM, la lecture de n'importe quel texte français et l'utilisation du courrier électronique

1- Ecriture de documents

L'ensemble du clavier (lettres, signes de ponctuation, chiffres, touches d'accès aux majuscules, touches de fonction) est vocalisé. Ceci permet un contrôle permanent et immédiat de la saisie et élimine toute faute de frappe. Des menus sont également vocalisés. L'on s'y rend par un appui sur la touche Alt et les flèches situées à droite du clavier. Ces menus vous permettront de réaliser une présentation correcte et variée d'un document, une gestion de document comme dans n'importe quel autre traitement de textes, c'est-à-dire la possibilité de classer vos documents, ainsi que l'envoi et la réception de courriers électroniques.

A- Détail des menus du traitement de texte

1- Un menu Style qui permet d'écrire en mode « normal », gras, italique, souligné ou barré.

2- Un menu Taille de caractère gradué de 8 à 24 et qui autorise le choix de toutes les tailles courantes de caractères.

3- Un menu Couleurs (l'on peut écrire en noir, mais aussi en rouge, bleu, vert etc...).

4- Un menu Alignement : trois options sont possibles : aligner à gauche, centrer et aligner à droite. Ce menu est particulièrement utile lorsqu'on tape une lettre pour placer correctement formules de politesse, date et signature. Le logiciel est programmé pour justifier le texte à gauche ; il détermine également une marge d'environ 2 cm., correspondant au format normal d'un texte.

Une touche de fonction (F 12) permet de faire dire à l'ordinateur les propriétés du texte à l'endroit où se trouve situé le curseur. Exemple : « 14, italique, noir, aligné à gauche ».

5- Un menu Edition. Celui-ci permet, sans voir l'écran, de réaliser les manipulations classiques sur un document.

Ce menu comporte 4 commandes:

  • a- commande « tout sélectionner ». L'ensemble du document est alors sélectionné en vue, par exemple, d'être copié.
  • b- une commande « copier ».
  • c- une commande « coller ».
  • d- une commande « couper ».

Ainsi il devient possible, sans voir le texte, d'opérer son transfert dans un autre document ou tout type de transformation comme dans un logiciel de traitement de texte en noir. Indiquons en outre qu'il est naturellement possible d'opérer une sélection partielle de n'importe quelle partie du texte. Une touche de fonction (F 10) permet alternativement de faire commencer ou finir la sélection de la partie de texte que l'on souhaite copier, couper, coller ou, tout simplement, effacer. L'on se rend à l'endroit du texte où l'on veut faire débuter la sélection en utilisant les fonction de lecture et de déplacement du curseur mentionnées plus haut.

6- Un menu Document. Ce menu comporte 2 commandes:

  • a- une commande « nom du document ». Celle-ci permet de faire dire à l'ordinateur le nom du document actuellement ouvert et donc figurant à l'écran.
  • b- une commande « effacer le document ». Lorsqu'elle est activée, le contenu du document actuellement ouvert est effacé ; mais le document existe toujours.

Lorsqu'un document ne contient aucun texte, l'on peut s'en assurer en appuyant sur la touche de fonction F1 ; l'ordinateur dit alors « le document est vierge ».

7- Un menu Rechercher/Remplacer qui permet de rechercher un mot dans le document. Plusieurs options sont alors possibles : la recherche du mot entier ou non, le strict respect ou non des majuscules et minuscules. Lorsque le mot est trouvé, la voix de synthèse indique alors : « le mot X est trouvé » et le curseur se place automatiquement à la fin de ce mot. La commande remplacer est aussi simple à utiliser : il suffit d'inscrire dans une case vocalisée le mot à rechercher, puis dans la deuxième case vocalisée, à laquelle on accède grâce à la touche Tab, le mot par lequel on souhaite le remplacer.

B- La gestion des documents

Une fois le texte saisi et éventuellement modifié, plusieurs options s'offrent à l'utilisateur. Ces options constituent le menu fichier. L'on peut tout d'abord enregistrer le document dans le répertoire « Mes documents » de Windows. L'on détermine alors le nom du document en bénéficiant toujours de l'épellation des lettres. L'on peut également ouvrir un document existant en choisissant l'option vocalisée : « ouvrir un document ». La voix de synthèse lit alors le nom du premier fichier existant dans l'ordre alphabétique. L'on peut alors descendre, grâce aux flèches, pour se faire dire le nom des fichiers suivants ou, pour aller plus vite, taper la première lettre du fichier que l'on recherche : l'ordinateur lit alors le premier fichier dans l'ordre alphabétique commençant par la lettre indiquée. Lorsque le fichier est trouvé, une simple pression sur la touche Entrée permet de l'ouvrir.

On peut à l'inverse fermer le document ; l'ordinateur indique alors vocalement que le document est fermé en rappelant son nom.

L'on peut commander l'impression de n'importe quel document que l'on aura préalablement ouvert. L'on peut en outre supprimer un document en commandant l'option «supprimer ». L'ordinateur indique alors que le document est supprimé en rappelant son nom.

En bref, le logiciel rend possible une gestion contrôlée vocalement des divers documents créés.

Un utilisateur familiarisé avec le logiciel Speackey peut en outre utiliser des «raccourcis clavier» qui lui garantissent alors une utilisation extrêmement rapide du logiciel.

Ajoutons que Speackey permet également les mêmes fonctions dans un document sur une disquette. Plus encore, il est aisé, à partir de Speackey, de transférer un fichier sur une disquette, ou l'inverse, transférer un document d'une disquette sur le disque dur, etc. ...

2- Lecture.

La synthèse vocale ViaVoice d'IBM, couplée à Speackey, va permettre la relecture (parfaitement intelligible) de n'importe quel document saisi. La voix de synthèse est réglable: l'utilisateur peut opter pour une voix masculine, féminine, enfantine ; il peut faire varier son débit, sa clarté, etc. ...

Signalons également qu'une voix de synthèse lit les nombres globalement.

A- Relecture d'un document préalablement saisi.

La lecture peut être globale, mais peut aussi être modulée en fonction desbesoins.

Le logiciel Speackey fait un large usage des 12 « touches de fonction » situées en haut du clavier.

La touche F1 déclenche la lecture du document à partir de son début.

La touche F2 permet d'interrompre temporairement la lecture et de la reprendre à l'endroit où on l'a interrompue. C'est donc l'équivalent de la touche "pause" sur un magnétophone.

F3 permet de déclencher la lecture à l'endroit où se trouve le curseur dans le texte.

L'on peut connaître la situation exacte du curseur par la touche F11 qui fait énoncer à l'ordinateur la situation du curseur exprimée par les numéros de la ligne et de la colonne du document concerné.

La touche F4 permet une lecture phrase à phrase du texte.

Les touches F5 et F6 autorisent une lecture mot à mot (F5 à l'envers et F6, dans le sens de la lecture).

De la même manière, les touches F7 et F8 donnent accès à une lecture lettre à lettre d'un mot.

Ces fonctions permettent donc de corriger, d'ajouter ou de retrancher une lettre, voire plusieurs phrases.

Ajoutons que, lorsque le texte est plus long, l'on peut utiliser les touches « page down » et « page up », situées à gauche du pavé numérique, pour passer immédiatement à la page suivante, ou revenir à la précédente.

Ces deux dernières touches sont également vocalisées. Plus largement, ces fonctions permettent un total contrôle sur l'ensemble du document.

B- Lecture de tout document imprimé (lettre, livre).

Grâce à son couplage avec ViaVoice, Speackey permet de commander par les touches vocalisés la lecture d'un document préalablement placé sur le scanner : on peut scanner une ou plusieurs pages puis les faire lire par la synthèse vocale.

Le taux de perfection est de 100 % dans le cas de documents administratifs, et s'approche de la perfection dans le cas de livres. Quoiqu'il en soit, et dans tous les cas, le système permet une lecture fiable des documents saisis.

Une fois le texte scanné, on peut le stocker dans n'importe quel document, ou le modifier à volonté. Le texte scanné a dès lors le même statut qu'un texte frappé au clavier et se trouve donc susceptible des mêmes possibilités.

3- Courrier électronique

Le logiciel Speackey comporte un menu vocal "courrier électronique" qui permet d'envoyer et de recevoir des e-mail en toute autonomie.

A- Envoi d'un courrier électronique

L'on se rend dans le menu Courrier électronique avec les flèches. L'ordinateur propose alors d'ouvrir l'en-tête du courrier électronique. Une fois effectuée l'ouverture de l'en-tête, l'utilisation de la touche Tab, située à gauche du clavier, permet de faire défiler les diverses fonctions nécessaires à l'envoi d'un e-mail. L'on peut alors successivement frapper sur le clavier (toujours vocalisé) l'adresse du destinataire, le sujet du courrier, le nom des fichiers attachés, s'il y a lieu, le corps du message à envoyer, s'il n'a pas été saisi antérieurement, et enfin, l'adresse de l'expéditeur.

Les diverses fonctions du e-mail sont appelées vocalement. Par exemple, lorsque l'on arrive par la touche « Tab » dans la case où l'on doit inscrire l'adresse du destinataire, on entend alors : « adresse du destinataire », et ainsi de suite pour les autres cases.

Une fois ces diverses données rentrées dans l'ordinateur, l'on se rend à nouveau dans le menu Courrier électronique ; le logiciel propose alors « d'envoyer le courrier » ; une simple pression sur la touche Entrée commande l'opération.

L'utilisateur est averti vocalement de l'envoi de son courrier.

La connexion au réseau est interrompue automatiquement au bout de 3 minutes, soit une unité téléphonique.

Précisons que l'on peut envoyer par courrier électronique n'importe quel document existant. En effet, l'ouverture du menu courrier électronique ne désactive pas les autres commandes du logiciel. On peut donc ouvrir un document afin de le faire apparaître pour l'envoyer.

Enfin, Speackey permet depuis peu l'envoi de fichiers attachés, ce qui en fait un logiciel de courrier électronique aussi performant que les logiciels grand-public.

B- Réception d'un courrier

Outre la fonction « Envoyer le courrier », le menu propose une fonction « relever le courrier ». Une fois activée, cette fonction permet de relever l'ensemble des messages reçus. Si un message a été reçu, l'ordinateur prévient vocalement l'utilisateur (« vous avez 1 ou 2 ou X messages »). Les messages sont automatiquement répartis dans des fichiers intitulés «Message 1, Message 2, Message 3 » qui se trouvent dans la boîte aux lettres réception. Cette boîte aux lettres vous permet donc de conserver tous les messages que vous avez envoyés. De même, une boîte aux lettres réception stocke tous les messages que vous avez reçus.

Il suffit alors, comme pour n'importe quel document, d'ouvrir le fichier message 1 dans la boîte aux lettres réception et de se faire lire son contenu.

Je suis aujourd'hui en mesure de garantir une autonomie complète dans l'utilisation des fonctions susmentionnées.

IV- Perspectives d'avenir

Le logiciel est amené à évoluer : la prochaine version comprendra déjà une calculatrice et un tableur.

Le développement d'Internet ouvre à ce logiciel des possibilités multiples. Il est notamment très aisé de télécharger des textes sur internet puis de les implanter dans les documents du logiciel Speackey.

L'utilisateur peut alors se les faire lire comme n'importe quel texte. On trouve déjà sur internet un grand nombre de textes classiques de la littérature française (Racine, Diderot, Balzac, Flaubert).

J'ai moi-même en ma possession des textes philosophiques, indispensables pour mon travail universitaire. a titre d'exemple, on trouve l'ensemble de la Somme théologique de Saint Thomas d'Aquin. L'ensemble du texte réclame plus d'une centaine de cassettes.

En téléchargeant le texte, on obtient un résultat de lecture parfait et une fiabilité totale. Je dispose en outre de textes de Descartes, Rousseau et Kant. Tout laisse penser qu'il sera de plus en plus aisé de trouver les textes les plus divers en libre accès sur le réseau.

Le logiciel Speackey est en mesure de garantir une utilisation simple dans la lecture des textes et un gain de place considérable (les ouvrages étant stockés sur disquettes), par rapport à des ouvrages en braille ou en cassettes.

Si les commandes du traitement de textes actuelles sont suffisantes, elles sont encore limitées pour certains utilisateurs de Speackey, notamment dans un cadre professionnel, nous pensons aux secrétaires. Au cours de l'année, il sera possible à Speackey d'avoir autant de fonctions que Word et les clients pourront choisir pour le pack Speackey privé ou professionnel, selon leurs propres besoins.

V- Matériel et coûts

A- : L'utilisateur devra acquérir, par ses propres moyens, les matériels suivants :

  • a- un ordinateur PC d'une puissance minimum de 32 Mo de mémoire RAM.
  • b- s'il le désire, l'utilisateur pourra se procurer une imprimante et/ou un scanner. J'utilise, pour ma part, le scanner GT 7000 d'Epson équipé du logiciel de reconnaissance de caractères Textbridge (fourni gratuitement avec ce scanner, mais néanmoins très performant).
  • c- le logiciel Via-Voice d'IBM, dans sa version "home", c'est-à-dire la version la plus simple.

B- L'utilisateur peut acquérir au près de l'association l'ensemble comprenant :

  • 1- le logiciel Speackey.
  • 2- Une notice très détaillée et simple d'installation des logiciels Via-Voice et Speackey.
  • 3- une formation de 6 heures sur l'ensemble du matériel.
  • 4- une notice d'une trentaine de pages présentées soit sous la forme d'une cassette, soit sous la forme d'un document dactylographié en caracètres grossis, récapitulant l'ensemble des fonctions des logiciels.

C- Coûts.

  • 1- ViaVoice Home d'IBM est facturée 390 Frs. T.T.C. partout en France.
  • 2- Le « pack » Speackey est vendu 5.780 Frs T.T.C.
  • 3- Les mises à jour du logiciel seront facturées 150 Frs T.T.C.

Pour toute demande de renseignements complémentaires ou démonstration du matériel, vous pouvez contacter, pour l'association Speackey,
Emmanuelle et Jean-Christophe Bardout, 173 rue de Fougères, 35.700 Rennes.
Tél/Fax : 02 23 20 18 24.
e-mail : Bardout.Jean-Christophe@wanadoo.fr.

Nous restons à votre entière disposition et espérons vous montrer prochainement Speackey.

Association Speackey
173, rue de Fougères.
35.700 Rennes
Tél/fax : 02 23 20 18 24
e-mail : Bardout.Jean-Christophe@wanadoo.fr.


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

L'amitié de l'abbé Palluy constitua un tournant dans la vie de Louis Braille. Tous les jours, le curé amenait l'enfant dans la campagne environnante et l'initiait à la flore par le toucher et l'odorat. Fasciné et touché par la curiosité intellectuelle du jeune Braille, il fit tout son possible pour lui assurer un meilleur avenir qu'une vie de dépendance, limitée par le manque d'éducation.

TyphloPensée

« Mieux vaut être cocu qu'aveugle : cela gène moins pour marcher ! »

Henri Dauleau

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2017; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.