Vous consultez : Le Typhlophile / Développement de lunettes permettant "d'entendre" les images
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Développement de lunettes permettant "d'entendre" les images

Quatre cannes blanches.

Samedi 21 juillet 2018 à 15:29:56 HaE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'un livre braille.
Un livre braille. Une page imprimée conventionnelle donne environ 2,5 pages braille.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / Développement de lunettes permettant "d'entendre" les images

31 août 2003

Ambassade de France en Espagne
Agence pour la Diffusion de l'Information Technologique (ADIT)

_________________________

BULLETIN ÉLECTRONIQUE D'ESPAGNE
du Service Scientifique de l'Ambassade de France à Madrid

Mensuel - numéro 21 - 27 août 2003

---------------------------
-> INFORMATIQUE, ROBOTIQUE ET MICRO-ÉLECTRONIQUE
---------------------------

Développement de lunettes permettant "d'entendre" les images

Notre cerveau renferme de nombreuses capacités et interactions que nous sommes encore en train de découvrir. Entre autres, il est capable de "voir" les sons. L'Espace Acoustique Visuel (EAV), projet de recherche développé par l'Institut d'Astrophysique des Canaries (IAC) et l'Université de La Laguna, se base précisément sur cette propriété : on peut percevoir l'espace qui nous entoure en utilisant des sons.

Depuis 1995, un groupe pluridisciplinaire composé de neurophysiologues, ingénieurs et psychologues, travaille sur cette technologie qui permettra aux personnes aveugles d'avoir une perception visuelle de leur environnement. L'équipe, dirigée par Luis Fernando Rodriguez de l'IAC, vient de présenter un deuxième prototype de l'EAV au cours de la Conférence Internationale Annuelle de Technologie pour Personnes Handicapées qui a eu lieu à Los Angeles en mars dernier.

L'EAV est constitué schématiquement d'un walkman muni de ses écouteurs et de lunettes sur lesquelles sont fixées deux petites caméras connectées au reste du système. Le fonctionnement est simple : les caméras enregistrent la position et la forme d'un objet. L'ordinateur situé dans le walkman traite l'information visuelle et la convertit en son que les écouteurs se chargent d'émettre. L'EAV se base donc sur le même principe que le sonar : notre cerveau, bien qu'il ne provoque pas d'écho, est capable de situer une source de son. L'intérêt du système consiste donc à faire croire au cerveau que le son émis dans notre oreille provient de notre environnement.

Toutefois, le projet EAV ne fait que commencer et il reste encore beaucoup à faire, notamment concernant son poids (1,5 kg) et son autonomie (4 heures pour le moment).

Contacts :
- Luis Fernando Rodriguez, Instituto de Astrofisica de Canarias (IAC), tel : +34 92 260 53 39, fax : +34 92 260 52 10, www.iac.es

- Enrique Burunat Gutierrez, Facultad de Psicologia, Universidad de La Laguna, tel : +34 92 231 78 47, fax : +34 92 231 74 61, Courriel : psievo@ull.es, www.ull.es

Sources : El Mundo Digital, 04/08/03

Rédacteur : Olivier Luminati, cooperant@cst.pta.es

________________________________________________________________________

L'abonnement au BE Espagne est libre et gratuit. Merci de faire connaître ce bulletin à vos collègues ou relations qui pourraient être intéressés.

Demande d'abonnement :
Courriel : subscribe.be.espagne@adit.fr

________________________________________________________________________

Service scientifique - Ambassade de France à Madrid
C/ Marques de la Enseñada, 10 - 28004 Madrid
Téléphone : + 34 91 700 77 00
Télécopieur : + 34 91 700 77 05
Courriel : service.scientifique@ambafrance-es.org
Site Web : www.ambafrance-es.org/service-scientifique

________________________________________________________________________

ADIT - Agence pour la Diffusion de l'Information Technologique
2, rue Brulee - 67000 Strasbourg - France
Téléphone : +33 3 88 21 42 42
Télécopieur : +33 3 88 21 42 40
Courriel : be.espagne@adit.fr
Site Web : www.adit.fr



Dernière mise à jour de cette page :  31 août 2003


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

Maurice de la Sizeranne naquit le 30 juillet 1857 à Tain (France). Il perd la vue à l'âge de 9 ans. Son œuvre est colossale. Mentionnons seulement qu'il est le fondateur de l'Association Valentin Haüy (1889). Il meurt le 13 janvier 1924 à l'âge de 66 ans. Encore aujourd'hui, plusieurs de ses réalisations poursuivent l'œuvre qu'il a amorcé permettant ainsi aux aveugles et amblyopes d'aspirer à une vie active et productive.

TyphloPensée

« Si l'on donne un baiser les yeux fermés, ce n'est pas tant que l'amour est aveugle, mais pour concentrer toute son attention sur ce qu'on va faire ensuite. »

Anonyme

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2018; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.