Vous consultez : Le Typhlophile / Traduire le langage des signes en un tour de main
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Traduire le langage des signes en un tour de main

Quatre cannes blanches.

Mardi 24 avril 2018 à 22:52:42 HaE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une montre braille.
Pour lire l'heure, la personne aveugle doit ouvrir le couvercle de la montre et toucher la position des aiguilles.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / Traduire le langage des signes en un tour de main

8 août 2003

L'Acadie Nouvelle
L'À-propos, vendredi 8 août 2003, p. 25

AP

Washington - Ce serait un lien entre les sourds et le monde des entendants. Un chercheur mexicain travaille à la mise au point d'un gant électronique capable de traduire des gestes de la langue des signes américaine (ASL) en mots parlés ou écrits.

L'AcceleGlove peut traduire des mouvements rapides de la main utilisés pour former les lettres de l'alphabet de l'ASL et certains mots et expressions de cette langue des signes. Ce n'est pas le seul appareil expérimental du genre, l'armée américaine étudiant une technologie similaire pour aider les soldats à progresser en silence sur un théâtre d'opération. Mais son inventeur, José-Luis Hernandez-Rebollar, un spécialiste de l'ingénierie électronique de l'Université George Washington, souligne que son projet va plus loin.

L'AcceleGlove est un petit ordinateur portable équipé de circuits électroniques minuscules. Il est doté de capteurs qui détectent les mouvements du bras et des doigts et ces informations peuvent ensuite être converties en mots prononcés par une voix électronique via un haut-parleur ou en texte sur un écran d'ordinateur.

Le système pourrait être utile aux parents sourds ayant des enfants entendants et vice-versa, souligne Corinne Vinopol, qui dirige l'Institut pour les handicaps, la recherche et la formation, un laboratoire du Maryland où Hernandez-Rebollar a fait une grande partie de ses recherches.

Mme Vinopol souligne le travail du chercheur pour traduire la langue des signes américaine en espagnol parlé et pas seulement en anglais, ce qui pourrait aider les familles immigrées. "Les petits enfants sourds (d'immigrés) vont à l'école et apprennent l'anglais et l'ASL", souligne-t-elle. "Les parents continuent à parler espagnol et peu à peu, ils perdent tout moyen de communiquer (avec l'enfant)."

Hernandez-Rebollar a fait une démonstration de son invention lors d'une récente interview. Il portait son gant à la main droite et un petit équipement électronique harnaché sur son bras. Un logiciel convertissait les signes de la main en sons à l'aide d'un petit haut-parleur, le tout en une fraction de seconde. Après que le chercheur a tapé une commande sur un ordinateur portable posé devant lui, le haut-parleur a prononcé les mots "aliment", "boisson", "restaurant" et "père".

L'ASL englobe des centaines de gestes qui représentent des mots ou des phrases, mais pour les réaliser il faut souvent utiliser les deux mains. Pour l'instant, le gant ne peut produire que moins de 200 mots qui peuvent être formulés avec une seule main, et quelques expressions comme "Qu'est-ce qui se passe?" et "je vais t'aider". Le gant peut aussi produire les 26 lettres de l'alphabet ASL et épeler ainsi n'importe quelmot, mais c'est un processus lent.

Des tests supplémentaires sont nécessaires, souligne Hernandez-Rebollar. Le gant droit pourrait être fabriqué et commercialisé l'an prochain et une version pour les deux mains avec des possibilités beaucoup plus étendues pourrait être prête en 2005, précise-t-il.

Il souligne que l'appareil traduit généralement fidèlement, même si la précision baisse avec les mouvements compliqués, par exemple pour les mots qui commencent par le même geste.

Il souligne que le gant pourrait avoir des applications militaires. Il pourrait ainsi être relié à des équipements sans fil existants et être utilisé par un commando pour envoyer des signaux de la main depuis l'extérieur d'un bâtiment à des soldats cachés à l'intérieur. Ces derniers recevraient discrètement les signaux sous forme de vibrations codées ou de messages écrits sur un écran.

L'Agence des programmes de recherche avancée de la Défense (DARPA) et d'autres agences américaines ont passé des contrats pour la mise au point d'un tel système.



Dernière mise à jour de cette page :  8 août 2003


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

François Lesieur fut le premier élève de Valentin Haüy en 1784. Mendiant de seize ans et aveugle de presque la naissance, il hantait quotidiennement le porche de l'église de Saint-Germain. Valentin Haüy lui offrit un toit et ses premières leçons. Finalement, après 13 ans de travail acharné, Haüy réalisait une partie de son rêve soit de permettre aux personnes aveugles d'obtenir une instruction au même titre que les autre citoyens de son pays.

TyphloPensée

« (...) personne ne voit des mêmes yeux
ce qui le touche et ce qui ne le touche pas (...) »

La Rochefoucauld (Réflexions diverses)

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2018; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.