Vous consultez : Le Typhlophile / Amélie signe son meilleur temps en grande finale du 100m brasse
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Amélie signe son meilleur temps en grande finale du 100m brasse

Quatre cannes blanches.

Lundi 24 février 2020 à 00:41:12 HnE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une machine Thermoform.
L'appareil, usuellement nommé Thermoform, est utilisé pour reproduire des dessins ou graphiques en relief. Sous l'effet de la chaleur, le papier plastifié, spécialement conçu, prend le relief de la maquette sur laquelle il est placé.





Partager la page sur Facebook

Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / Amélie signe son meilleur temps en grande finale du 100m brasse

21 juillet 2003

Progrès-dimanche
Les sports, dimanche 20 juillet 2003, p. A71

Amélie signe son meilleur temps en grande finale du 100m brasse

Saint-Pierre, Johanne

La nageuse Amélie Bonenfant-Corneau du club Juvaqua d'Alma a signé son meilleur temps à vie, vendredi, pour remporter la médaille de bronze en grande finale du 100m brasse, au championnat canadien pour nageurs avec un handicap physique qui se déroule au centre Kinsmen d'Edmonton.

La nageuse almatoise (handicap à un bras), qui a nagé la distance en 1m41s83, est quand même demeurée sur son appétit, parce qu'elle n'avait pas nagé comme elle le souhaitait et qu'elle visait un chrono encore plus rapide. Hier, au 100m dos, elle a terminé au 11e rang en un temps de 1m³7s83, et n'a donc pas accédé à la finale.

L'autre représentante du club Juvaqua, Geneviève Ouellet (déficience visuelle), a fort bien fait en concluant le 200m libre au 5e rang en grande finale, grâce à un temps de 2m50s09. Auparavant, elle avait assurée sa participation à la finale en terminant au 5e rang avec un temps de 2m50s11. Au 400m libre, la nageuse a terminé au 9e rang et n'a donc pu se classer pour la grande finale.

Hier soir, Geneviève Ouellet participaient à une autre épreuve à relais. Jeudi, la jeune femme avait contribué à la réalisation d'une nouvelle marque mondiale au relais 4 fois 50 mètres libre, en nageant avec les trois autres membres de l'équipe canadienne, Kirby Côté de Winnipeg, Chelsey Godeil d'Antigonish et de Jessica Tuomela de Sault Ste-Marie, dans la catégorie "athlètes ayant un handicap visuel". Hier, le même quatuor a tenté d'établir un nouveau record pour le relais 4 fois 100m libre mais n'y est pas parvenu. Elles ont nagé la distance en 4m40s, alors que le record du monde est de 4m³3s62 et le record canadien est de 4m³6.

Mentionnnons qu'en plus du championnat canadien, Edmonton est l'hôte d'un Canadien Open. Ce sont donc quelque 150 nageurs provenant de 14 pays qui participent à ce volet de la compétition. De ce nombre, 40 représentent le Canada.



Dernière mise à jour de cette page :  21 juillet 2003


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

En ce 23 février de l'an de grâce 2008. Décès du Dr Denis Lazure 1925-2008. Entre autres de ses nombreuses réalisations, notons qu'en 1978, père de la loi 9, Loi assurant l'exercice des droits des personnes handicapées au Québec.

Saviez-vous que :

Charles Bonnet (1720-1793) Naturaliste et philosophe suisse, découvreur de la parthénogénèse (la reproduction sans fertilisation) et qui a élaboré la théorie de l'évolution. Bien que Bonnet était un avocat, sa vraie passion était les sciences naturelles. S'attardant d'abord à l'entomologie, il a étudié le comportement des aphides, et a découvert que l'insecte femelle pouvait se reproduire sans fertilisation par le mâle. En 1742, il a découvert que les chenilles et les papillons respirent par leurs pores, qu'il a nommées stigmates. Bonnet s'est ensuite intéressé à la botanique, en y étudiant les structures et les fonctions des feuilles.

Atteint de cécité, il s'est intéressé cette fois à la philosophie. Dans ses - Considérations sur les corps organisés - (1762), il élabora une théorie selon laquelle tout organisme femelle contient dans ses cellules sexuelles une quantité infinie d'individus préformés, entraînant l'immortalité et l'immuabilité des espèces. Dans la Palingénésie philosophique - (1769) il a élaboré l'idée que la Terre subi périodiquement des catastrophes universelles qui détruisent presque toutes les espèces vivantes, dont les survivantes accèdent au prochain stade évolutif. Bonnet a été le premier à employer le mot - évolution - dans un contexte biologique. Dans son - Essai de psychologie - (1754) ainsi que dans - Essai analytique sur les facultés de l'âme - (1760), il avait déjà entrevu la psycho-physiologie.

TyphloPensée

« Et me demande pas d'être aveugle quand je vois Personne ne peut rester sourd à des cris. »

Axelle Red - Paroles de la chanson J'ai jamais dit

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 22 décembre 2019
© 1996/2020; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.