Vous consultez : Le Typhlophile / Jour 11 des Paralympiques de Sydney : 48 médailles! Le Canada maître de la piscine
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Jour 11 des Paralympiques de Sydney : 48 médailles! Le Canada maître de la piscine

Quatre cannes blanches.

Mercredi 13 novembre 2019 à 13:17:04 HnE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'un livre pour enfant.
Une page de livre pour enfant réalisée sur du papier SwellTouch (thermogonflage). Procédé par lequel l'encre prend du relief lorsqu'on applique une chaleur.





Partager la page sur Facebook

Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / Jour 11 des Paralympiques de Sydney : 48 médailles! Le Canada maître de la piscine

48 médailles! Le Canada maître de la piscine aux Jeux paralympiques

Le Soleil
Maximum sports Dimanche 29 octobre 2000 C14
PC
Sydney

L'équipe canadienne paralympique de natation a consolidé sa position comme puissance mondiale, hier, alors qu'elle a complété les Jeux avec 10 autres médailles pour terminer la compétition avec un total incroyable de 48 présences sur le podium.

Le Canada a remporté 23 médailles d'or, 15 d'argent et 10 de bronze pour devancer l'Espagne par une médaille dans la colonne des médailles d'or. Les Canadiens ont établi 20 records du monde et 23 marques paralympiques. La moyenne d'âge de l'équipe est de 18,5 ans, la plus jeune au monde.

Jessica Sloan, de Calgary, s'est imposée comme la vedette individuelle de la natation avec six médailles d'or et autant de records du monde. Hier, elle a remporté le 50 mètres libre et a aidé le Canada à gagner le relais 4 x 100 mètres 4 nages avec la Torontoise Elisabeth Walker, Stephanie Dixon (Caledon, Ont.) et Darda Geiger (Sarnia, Ont.).

"Nous avions établi des objectifs élevés pour cette équipe et les nageurs les ont surpassés", a déclaré Andrew Craven, l'entraîneur-chef de l'équipe nationale canadienne. "L'intégration des nageurs ayant un handicap aux programmes réguliers a été un facteur important de nos succès. Nous avons beaucoup de soutien et nous faisons partie intégrante du programme de natation de haute performance au Canada. Il semble, de plus, que nous aurons du succès pendant encore un bon moment."

D'autres nageurs canadiens ont remporté la victoire dans les 50 mètres libre, hier, selon leur catégorie, soit Danielle Campo (Windsor, Ont.) et Benoît Huot (Saint-Hubert), qui a établi un record du monde.

Le relais masculin 4 x 100 mètres 4 nages composé de Huot, d'Adam Purdy (London, Ont.), d'Andrew Haley (Dartmouth, N.-É.) et de Philippe Gagnon (Chicoutimi) l'a aussi emporté en établissant un record du monde. Au total, Gagnon a remporté trois médailles d'or et une d'argent en quatre épreuves.

Les médaillées d'argent dans les 50 mètres libre ont été Dixon, Kirby Côté (Winnipeg) et Jessica Tuomela (Sault Sainte-Marie, Ont.). Anne Polinario (Toronto) et Chelsea Gottel (Antigonish, N.-É.) ont remporté des médailles de bronze dans le 50 mètres libre.

"L'esprit d'équipe était excellent, a déclaré Purdy, qui a battu le record du monde au 100 mètres dos, durant le relais. Nous avons été ensemble pendant un mois et tout le monde était à son meilleur. Ce fut une excellente expérience. En arrivant à cette compétition, nous savions que nous étions le meilleur pays de natation et nos performances l'ont démontré."

DOC. #:20001029LS0075


  • Retour à l'index de la section

  • Fac ut videam (Faites que je vois)
    Le mot latin Fac écrit en braille. 
    Le mot latin Ut écrit en braille. 
    Le mot latin Videam écrit en braille.

    Éphéméride du jour

    En ce 13 novembre de l'an de grâce 1745. Naissance de Valentin Haüy à Saint-Just-en-Chaussée, un petit village du sud de la Picardie.

    Saviez-vous que :

    Charles Bonnet (1720-1793) Naturaliste et philosophe suisse, découvreur de la parthénogénèse (la reproduction sans fertilisation) et qui a élaboré la théorie de l'évolution. Bien que Bonnet était un avocat, sa vraie passion était les sciences naturelles. S'attardant d'abord à l'entomologie, il a étudié le comportement des aphides, et a découvert que l'insecte femelle pouvait se reproduire sans fertilisation par le mâle. En 1742, il a découvert que les chenilles et les papillons respirent par leurs pores, qu'il a nommées stigmates. Bonnet s'est ensuite intéressé à la botanique, en y étudiant les structures et les fonctions des feuilles.

    Atteint de cécité, il s'est intéressé cette fois à la philosophie. Dans ses - Considérations sur les corps organisés - (1762), il élabora une théorie selon laquelle tout organisme femelle contient dans ses cellules sexuelles une quantité infinie d'individus préformés, entraînant l'immortalité et l'immuabilité des espèces. Dans la Palingénésie philosophique - (1769) il a élaboré l'idée que la Terre subi périodiquement des catastrophes universelles qui détruisent presque toutes les espèces vivantes, dont les survivantes accèdent au prochain stade évolutif. Bonnet a été le premier à employer le mot - évolution - dans un contexte biologique. Dans son - Essai de psychologie - (1754) ainsi que dans - Essai analytique sur les facultés de l'âme - (1760), il avait déjà entrevu la psycho-physiologie.

    TyphloPensée

    « Les femmes laides n'ont été mises sur la terre que pour faire la consolation des aveugles. »

    Louis Auguste Commerson - Pensées d'un emballeur

    Étymologie

    Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

    Un clin d'œil vers :

    Haut de la page.

    Politique d'accessibilité du site
    [Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
    [Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
    DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 23 septembre 2019
    © 1996/2019; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

    Pour vos commentaires et suggestions.