Vous consultez : Le Typhlophile / L'après Paralympiques de Sydney : L'or en basket-ball
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

L'après Paralympiques de Sydney : L'or en basket-ball

Quatre cannes blanches.

Dimanche 10 décembre 2017 à 19:20:59 HnE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'un lecteur de livres numériques.
La première version du Victor Reader un lecteur de livres numériques adapté pour les personnes handicapées visuelles. Ces livres numériques utilisent le standard DAISY.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / L'après Paralympiques de Sydney : L'or en basket-ball

L'or en basket-ball

Le Droit
Les Sports Lundi 30 octobre 2000 43
PC
Sydney

Le Canada a couronné en beauté les Jeux paralympiques de Sydney en raflant hier des médailles d'or en goal-ball et au marathon en fauteuil roulant.

Le Canada a terminé au cinquième rang du classement des nations, ayant enlevé 96 médailles (38 d'or, 33 d'argent et 25 de bronze).

L'Australie a enlevé le premier rang après avoir raflé 149 médailles, devant la Grande-Bretagne (131), les États-Unis (109) et l'Espagne (107).

Pier Morten, un judoka de Burnaby qui a gagné une médaille de bronze, a été le porte-drapeau du Canada lors des cérémonies de clôture. Il est le premier athlète sourd et aveugle à obtenir une ceinture noire dans ce sport.

"Je veux que tous sachent que nous ne sommes pas handicapés, a affirmé Morten. Nous sommes des êtres humains ayant chacun des habiletés et travaillant fort."

L'équipe féminine de goal-ball a battu l'Espagne par 1-0 lors de la finale. Nathalie Chartrand, de Saint-Lin, a marqué le seul but du match.

Clayton Gerein, de Pilot Butte, en Saskatchewan, a devancé de justesse l'Autrichien et déteneur de la marque mondiale de la discipline, Christop Etzlstofer lors du marathon en fauteuil roulant. Les juges ont dû recourir à la photo d'arrivée afin de déterminer le vainqueur de l'épreuve. Gerein a réalisé un chrono de deux heures, trois minutes et 12 secondes.

L'équipe de rugby a perdu le match pour la médaille de bronze, s'inclinant par 44-32 contre la Nouvelle-Zélande.

Puissance en natation

Samedi, l'équipe canadienne paralympique de natation a consolidé sa position comme puissance mondiale, alors qu'elle a complété les Jeux avec 10 autres médailles pour terminer la compétition avec un total incroyable de 48 présences sur le podium.

La moyenne d'âge de l'équipe est de seulement 18,5 ans, la plus jeune au monde.

Jessica Sloan, de Calgary, s'est imposée comme la vedette individuelle de la natation avec six médailles d'or et autant de records du monde. Samedi, elle a remporté le 50 mètres libre et a aidé le Canada à gagner le relais 4 X 100 mètres 4 nages avec la Torontoise Elisabeth Walker, Stephanie Dixon, de Caledon, en Ontario, et Darda Geiger, de Sarnia, en Ontario.

"Nous avions établi des objectifs élevés pour cette équipe et les nageurs les ont surpassés", a déclaré Andrew Craven, de London, en Ontario, l'entraîneur-chef de l'équipe nationale canadienne.

"L'intégration des nageurs ayant un handicap aux programmes réguliers a été un facteur important de nos succès. Nous avons beaucoup de soutien et nous faisons partie intégrale du programme de natation de haute performance au Canada. Il semble, de plus, que nous aurons du succès pendant encore un bon moment."

D'autres nageurs canadiens ont remporté la victoire dans les 50 mètres libre, samedi, selon leur catégorie, soit Danielle Campo, de Windsor, en Ontario, et Benoît Huot, de Saint-Hubert, qui a établi un record du monde.

Le relais masculin 4 X 100 mètres 4 nages composé de Huot, Adam Purdy, de London, en Ontario, Andrew Haley, de Dartmouth, en N-.É., et de Philippe Gagnon, de Sainte-Foy, l'a aussi emporté en établissant un record du monde.

Les médaillées d'argent dans les 50 mètres libres ont été Dixon, Kirby Coté, de Winnipeg, et Jessica Tuomela, de Sault Sainte-Marie, Ont..

Anne Polinario de Toronto, et Chelsea Gottel, d'Antigonish, en N-.É., ont remporté des médailles de bronze dans le 50 mètres libre.

Au 1500 mètres en fauteuil roulant, épreuve reine des sprints, le Torontois Jeff Adams a devancé le Suisse Franz Nietlispach et l'Allemand Robert Figle.

DOC. #:20001030LT0078


  • Retour à l'index de la section

  • Fac ut videam (Faites que je vois)
    Le mot latin Fac écrit en braille. 
    Le mot latin Ut écrit en braille. 
    Le mot latin Videam écrit en braille.

    Éphéméride du jour

    Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

    Saviez-vous que :

    Valentin Haüy (1745-1822) fût l'un des grands bienfaiteurs des aveugles français au tournant du xixe siècle. Maurice de la Sizeranne a immortalisé son nom en l'associant à plus d'une de ses réalisations, reconnaissant ainsi, la riche contribution de Haüy, pour l'émancipation et l'instruction des personnes aveugles de son époque.

    TyphloPensée

    « Il faut de la cécité pour vivre. »

    Denys Gagnon

    Étymologie

    Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

    Un clin d'œil vers :

    Haut de la page.

    Politique d'accessibilité du site
    [Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
    [Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
    DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
    © 1996/2017; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

    Pour vos commentaires et suggestions.