Vous consultez : Le Typhlophile / L'enquête interdite
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

L'enquête interdite

Quatre cannes blanches.

Mercredi 22 janvier 2020 à 08:41:52 HnE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'un livre pour enfant.
Une page de livre pour enfant réalisée sur du papier SwellTouch (thermogonflage). Procédé par lequel l'encre prend du relief lorsqu'on applique une chaleur.





Partager la page sur Facebook

Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / L'enquête interdite

20 mai 2003

Pascal Cobry
L'enquête interdite

Pascal Cobry, syndicaliste, statisticien (il a été administrateur de l'Insee), financier (spécialiste des retraites), a déjà publié cinq essais dont les indices boursiers. (édition Que sais-je ?).

Plus de mille usines en France font travailler près de cent mille handicapés, sans contrôle aucun ni de l'inspection du travail ni des Ddass. Les travailleurs handicapés y sont exploités, le Smic-handicapés est à cinquante-cinq euros par mois (quatre cents francs) pour 39 heures par semaine.

Deux cent trente milliards de francs de fonds publics (trente-cinq milliards d'euros, deux fois le budget de la Poste) sont distribués chaque année en France au nom du handicap. Est-ce vraiment les handicapés qui en profitent le plus ? Non ! Y-a-t-il des contrôles ? Des sanctions ? Encore non ! Le handicap est devenu un gros business.

Pascal Gobry a découvert bien des scandales au fil de ses investigations. C'est cette enquête interdite qu'il présente ici. Très complète, elle aborde toutes les questions : pourquoi l'école publique rejette-t-elle les enfants handicapés ? Comment se fait-il que les handicapés sont si peu visibles dans la vie quotidienne alors qu'ils sont toujours plus nombreux dans la société ? Pourquoi les pouvoirs publics noient-ils la question explosive du handicap sous des torrents de subventions ?

Ce livre n'est pas seulement un appel pressant à l'État afin que ce dernier prenne à bras le corps le problème crucial, humain, et économique de la place des handicapés dans notre société, mais aussi à la conscience de chaque français. Osant l'indécent, il prend le risque de dire en face, à notre époque sûre de ses valeurs, une part de sa zone d' ombre.



Dernière mise à jour de cette page :  20 mai 2003


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

François Lesieur fut le premier élève de Valentin Haüy en 1784. Mendiant de seize ans et aveugle de presque la naissance, il hantait quotidiennement le porche de l'église de Saint-Germain. Valentin Haüy lui offrit un toit et ses premières leçons. Finalement, après 13 ans de travail acharné, Haüy réalisait une partie de son rêve soit de permettre aux personnes aveugles d'obtenir une instruction au même titre que les autre citoyens de son pays.

TyphloPensée

« L'oeil ne voit pas ce qui le crève. »

Proverbe touareg

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 22 décembre 2019
© 1996/2020; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.