Vous consultez : Le Typhlophile / Coûts élevés vs mobilité réduite
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Coûts élevés vs mobilité réduite

Quatre cannes blanches.

Dimanche 12 juillet 2020 à 09:14:13 HaE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'un afficheur braille et un clavier d'ordinateur.
Un poste de travail informatique adapté utilisant l'afficheur braille du PACmate en position de travail sous un clavier d'ordinateur.





Partager la page sur Facebook

Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / Coûts élevés vs mobilité réduite

18 juin 2007

Le Droit
Forum, vendredi 15 juin 2007, p. 21

Coûts élevés vs mobilité réduite

Du 18 au 22 juin 2007, Montréal est l'hôte de la 11e conférence internationale sur le transport pour les personnes âgées et les personnes à mobilité réduite. Concrètement, à qui s'adresse cette conférence ?

Des frais d'inscription de 350 $ à 500 $ plus frais de repas, frais de transport et d'hébergement, plus frais d'accompagnateur (dans certains cas), ces sommes représentent beaucoup d'argent pour les personnes handicapées et les aînées qui aimeraient participer à cette conférence internationale qui a lieu pour la première fois au Québec et la deuxième fois au Canada. La même situation s'applique pour les organismes communautaires qui vivent de subventions. Les montants accordés au soutien financier ne permettent pas de dépenser autant d'argent pour assister à des colloques de prix d'envergure.

Alors que cette conférence concerne le transport (sujet de l'heure) et les personnes à mobilité réduite (souvent les plus pauvres de la société), Transport Canada ne fait rien pour encourager la participation de personnes handicapées et de personnes aînées. Les Canadiens et les organismes concernés par cette problématique sont laissés pour compte. Que l'on participe une journée ou toute la semaine, les frais d'inscription demeurent invariables. Comotred ne démontre aucune flexibilité pour des personnes venant de d'autres régions qui aimeraient participer aux ateliers une journée ou deux, sans nécessairement effectuer les visites touristiques de Montréal.

Parfois, le ministère aide financièrement des personnes handicapées pour leur participation à des consultations. Toutefois, pour une conférence internationale au Canada, l'aide aux Canadiens ne fait pas partie des priorités ministérielles.

En réalité, cette conférence s'adresse à des chercheurs universitaires, des compagnies, de hauts fonctionnaires des gouvernements, bref des gens qui peuvent payer le prix. Les utilisateurs potentiels des produits et services de transport, intéressés par le sujet, doivent rebrousser chemin.,

En plus d'une mobilité réduite, dans ce contexte, s'ajoute le handicap des coûts élevés de participation.

On dit souvent que les personnes âgées et les personnes à mobilité réduite demeurent isolées, faute de transport et de financement pour se rendre à des activités. Comotred vient confirmer la réelle situation. En raison des coûts dispendieux, seuls quelques individus et organismes communautaires canadiens représentant les personnes aînées et les personnes handicapées et impliqués dans l'organisation pourront participer à cette conférence internationale.

Monique Beaudoin,
Gatineau



Dernière mise à jour de cette page :  18 juin 2007


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

François Lesieur fut le premier élève de Valentin Haüy en 1784. Mendiant de seize ans et aveugle de presque la naissance, il hantait quotidiennement le porche de l'église de Saint-Germain. Valentin Haüy lui offrit un toit et ses premières leçons. Finalement, après 13 ans de travail acharné, Haüy réalisait une partie de son rêve soit de permettre aux personnes aveugles d'obtenir une instruction au même titre que les autre citoyens de son pays.

TyphloPensée

« L’oeil est un gourmet comme la bouche. »

Hippolyte Taine

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 22 décembre 2019
© 1996/2020; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.