Vous consultez : Le Typhlophile / Nouvelle molécule contre le diabète inspirée d'un remède traditionnel
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Nouvelle molécule contre le diabète inspirée d'un remède traditionnel

Quatre cannes blanches.

Vendredi 15 décembre 2017 à 18:38:06 HnE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une machine Thermoform.
L'appareil, usuellement nommé Thermoform, est utilisé pour reproduire des dessins ou graphiques en relief. Sous l'effet de la chaleur, le papier plastifié, spécialement conçu, prend le relief de la maquette sur laquelle il est placé.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / Nouvelle molécule contre le diabète inspirée d'un remède traditionnel

26 mai 2003

________________________________________________________________________

Ambassade de France au Canada
Agence pour la Diffusion de l'Information Technologique (ADIT)

_________________________

BULLETIN ÉLECTRONIQUE DU CANADa de la Mission pour la Science et la Technologie à Ottawa

Bimensuel - numéro 226 - 26 mai 2003

---------------------------
-> SANTÉ MÉDECINE
---------------------------

Nouvelle molécule contre le diabète inspirée d'un remède traditionnel

Le chimiste Mario PUNTO de l'Université Simon Fraiser à Vancouver a créé un nouveau composé qui devrait permettre d'améliorer le contrôle du diabète de type 2 chez les adultes.

Ce nouveau médicament copie une molécule que l'on trouve dans le remède aux herbes utilisé pour traiter le diabète dans son pays d'origine, le Sri Lanka. Cette molécule est en effet capable de bloquer le fonctionnement des enzymes responsables de la décomposition des glucides et de la libération du glucose dans le sang après un repas. Or c'est cette arrivée de glucose qui peut être si dangereuse pour les diabétiques. Le remède naturel n'est cependant ni assez actif ni assez sélectif pour traiter correctement le diabète.

Ainsi en copiant la composition de cette molécule, Mario Pinto a réussi à créer un composé plus actif et plus sélectif. Sur les rats, il a ainsi trouvé que ce composé bloque seulement les enzymes dans le bas intestin, permettant ainsi un meilleur contrôle du taux de glucose dans le sang avec, jusqu'à présent, aucun effet secondaire. Le médicament actuellement sur le marché régule également la libération du glucose mais il agit sur une enzyme différente et a par contre l'inconvénient de produire des effets secondaires gênants.

Avant de tester ce médicament sur des êtres humains, le prochain test du docteur Pinto va se faire sur des rats diabétiques.

Contacts :
- Mario PINTO, Brian_pinto@sfu.ca

Source : News releases of Simon Fraser University, 01/05/2003
Julien Thomas VANCOUVER (attache-scientifique@consulfrance-vancouver.org)

________________________________________________________________________

L'abonnement au BE Canada est libre et gratuit. Merci de faire connaître ce bulletin à vos collègues ou relations qui pourraient être intéressés.

Demande d'abonnement :
Courriel : subscribe.be.canada@adit.fr

________________________________________________________________________

Mission pour la Science et la Technologie - Amb. de France au Canada
4, rue Wilbrod - OTTAWA, ON - K1N 6M8 - Canada
Téléphone : +1 613 593 7414
Télécopieur : +1 613 593-7430
Courriel : sciefran@ambafrance-ca.org
Site Web : ambafrance-ca.org/HYPERLAB

________________________________________________________________________

ADIT - Agence pour la Diffusion de l'Information Technologique
2, rue Brulee - 67000 Strasbourg - France
Téléphone : +33 3 88 21 42 42
Télécopieur : +33 3 88 21 42 40
Courriel : be.canada@adit.fr
Site Web : www.adit.fr



Dernière mise à jour de cette page :  26 mai 2003


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

François Lesieur fut le premier élève de Valentin Haüy en 1784. Mendiant de seize ans et aveugle de presque la naissance, il hantait quotidiennement le porche de l'église de Saint-Germain. Valentin Haüy lui offrit un toit et ses premières leçons. Finalement, après 13 ans de travail acharné, Haüy réalisait une partie de son rêve soit de permettre aux personnes aveugles d'obtenir une instruction au même titre que les autre citoyens de son pays.

TyphloPensée

« (...) personne ne voit des mêmes yeux
ce qui le touche et ce qui ne le touche pas (...) »

La Rochefoucauld (Réflexions diverses)

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2017; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.