Vous consultez : Le Typhlophile / Des yeux artificiels pour les non-voyants
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Des yeux artificiels pour les non-voyants

Quatre cannes blanches.

Dimanche 10 décembre 2017 à 22:57:06 HnE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une montre parlante.
Annonce l'heure à la pression d'un bouton. Économique, mais peu discrète. Elle peut annoncer l'heure à l'heure, dispose de 4 alarmes et d'un chronomètre.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / Des yeux artificiels pour les non-voyants

7 février 2008

________________________________________________________________________

Ambassade de France au Japon
Agence pour la Diffusion de l'Information Technologique (ADIT)

_________________________

BULLETIN ÉLECTRONIQUE DU JAPON
du Service pour la Science et Technologie à Tokyo

BE Japon 469  >>  1/02/2008

---------------------------
-> Biotechnologie
---------------------------

Des yeux artificiels pour les non-voyants

www.bulletins-electroniques.com/actualites/52881.htm

Les entreprises et chercheurs japonais font de bonnes avancées dans le développement de technologies capables de rendre la vue à des patients aveugles ou à vision détériorée. Un système de vision artificielle développé conjointement par le leader japonais en équipement ophtalmologique Nidek, une équipe de chercheurs menée par le professeur Yasuo TANO de la faculté de médecine de l'université d'Osaka et le professeur Jun OTA de l'Institut de Science et Technologie de Nara semble très prometteur.

Le système est constitué d'une paire de lunettes de soleil embarquant des caméras filmant des images de ce qui se trouve devant le sujet, d'un appareil électronique les convertissant en signal numérique et d'un jeu d'électrodes de 4 mm2 implanté dans l'oeil pour stimuler le nerf optique. Selon le vice-président de Nidek, Motoki OZAWA, "Lorsque le signal atteint le cerveau, le patient voit à nouveau". C'est partiellement vrai, car ce que le sujet est capable de voir dépend du nombre d'électrodes utilisées. En effet chaque électrode est assimilable à 1 pixel en photo numérique. La deuxième génération du système Nidek, comportant neuf électrodes et utilisée en 2005 à l'université d'Osaka dans une expérience, a montré que les patient équipés étaient capables de voir la lumière.

Une opération chirurgicale est prévue cette année à l'université d'Osaka pour implanter les 49 électrodes de la troisième génération du système Nidek dans l'oeil d'un patient, avec pour objectif, cette fois-ci, de dépasser le stade de simple lumière en améliorant l'efficacité du dispositif. Le système de Nidek ne fonctionne que sur les personnes dont la rétine a perdu sa fonction de transformation des signaux lumineux en influx électriques à cause d'un diabète par exemple.

La compagnie développe déjà en parallèle un nouveau système avec 100 électrodes (pixels) et pense que cela suffira à un sujet pour pouvoir discerner le nombre de doigts que l'on présente à 30 centimètres devant lui. C'est en tout cas l'objectif que s'est fixé Nidek pour 2010. Et lorsqu'il sera atteint, un test clinique sur plusieurs douzaines de patient sera effectué avant de commercialiser le produit aux alentours de 2011.

La concurrence étrangère a déjà réussi des tests cliniques où des implants sont en place depuis plus d'un an mais les japonais pensent que l'avancée de leur recherche ainsi que leurs connaissances techniques médicales à l'Université d'Osaka, leur permettront d'être les premiers à fournir un système de vision artificiel digne de ce nom.

Source :
Nikkei - 18/01/2008

Rédacteur : Pierre-Jean MARTIN

________________________________________________________________________

L'abonnement au BE Japon est libre et gratuit. Merci de faire connaître ce bulletin à vos collègues ou relations qui pourraient être intéressés.

Demande d'abonnement :

________________________________________________________________________

Service pour la Science et Technologie - Ambassade de France au Japon
4-11-44, Minami Azabu - Minato-ku, Tokyo 106-8514 - Japan
Téléphone : +81 3-5420-8937
Télécopieur : +81 3-5420-8920

________________________________________________________________________

ADIT - Agence pour la Diffusion de l'Information Technologique
2, rue Brulee - 67000 Strasbourg - France
Téléphone : +33 3 88 21 42 42
Télécopieur : +33 3 88 21 42 40

Site Web : www.adit.fr



Dernière mise à jour de cette page :  7 février 2008


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

Le système braille est le résultat de nombreuses recherches de la part de son auteur, mais on peut dire que, dès 1825 alors que Louis Braille n'a que 16 ans, la partie essentielle de son système est conçue.

TyphloPensée

« D'où te viennent-ils donc, mon enfant, tes yeux bleus ?
C'est que lorsque l'orage à traversé le ciel,
Les éclairs qui brillaient étaient de flamme bleue;
J'ai regardé la danse, au loin, de de ces feux pâles,
Et tout le firmament qui bleuissait aussi. »

Konstantin D. BALMONT (Antho. de la poésie russe, par J. David)

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2017; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.