Vous consultez : Le Typhlophile / Des scientifiques régénèrent certaines cellules de l'audition chez le cobaye
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Des scientifiques régénèrent certaines cellules de l'audition chez le cobaye

Quatre cannes blanches.

Mercredi 21 février 2018 à 15:50:02 HnE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'un poste de travail adapté.
Un poste de travail adapté aux personnes aveugles utilisant : un afficheur braille PACmate et la revue d'écran JAWS. L'application actuellement en cours sur l'écran : Duxbury Braille Translator un logiciel dédié à la transcription braille.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / Des scientifiques régénèrent certaines cellules de l'audition chez le cobaye

4 juin 2003

Ambassade de France aux États-Unis
Agence pour la Diffusion de l'Information Technologique (ADIT)

_________________________

S&T Presse USa - BULLETIN ÉLECTRONIQUE DES ÉTATS-UNIS

Mission Scientifique et Technologique - Ambassade de France à Washington

Tri-hebdomadaire - numéro 469 - 04 juin 2003

---------------------------
-> Médecine / Pharmacie
---------------------------

Des scientifiques régénèrent certaines cellules de l'audition chez le cobaye

Yehoash Raphael et ses collègues de la Faculté médicale de l'Université du Michigan viennent de réaliser une prouesse technique : régénérer des cellules ciliées dans la cochlée d'un cobaye (aussi appelé cochon de Guinée). Ces cellules, dont chaque être humain possède environ 16 000 exemplaires par oreille, transforment les ondes sonores en influx nerveux qui sont ensuite acheminés jusqu'au cerveau. Elles ne sont pas renouvelables et c'est pourquoi leur perte entraîne la surdité. Pour obtenir leurs résultats inédits, les scientifiques américains ont travaillé sur le gène Math1, indispensable au déclenchement de la production des cellules ciliées au stade foetal. Ils ont intégré gène à un vecteur virus, puis l'ont injecté en solution dans la cochlée de cobayes adultes. Au bout d'un à deux mois, tous les animaux ayant subi l'opération ont développé des cellules ciliées immatures (de l'ordre de 25 à 50), preuve selon les chercheurs que le traitement a permis la transformation de cellules non sensorielles. Mais la plus grande prudence reste de mise. Les travaux engagés n'en sont qu'au stade de l'expérimentation animale et d'autres études doivent maintenant compléter ces observations, notamment en ce qui concerne la localisation des cellules, apparues en dehors de leur zone habituelle, et la restauration des liens avec le système nerveux.

________________________________________________________________________

L'abonnement au S&T Presse / BE USa est libre et gratuit. Merci de faire connaître ce bulletin à vos collègues ou relations.

Demande d'abonnement : www.france-science.org/home/subscript.asp

________________________________________________________________________

Ambassade de France aux États-Unis
Courriel : stpresse@ambafrance-us.org
Site Web : www.france-science.org

________________________________________________________________________

ADIT - Agence pour la Diffusion de l'Information Technologique
2, rue Brulee - 67000 Strasbourg - France
Téléphone : +33 3 88 21 42 42
Télécopieur : +33 3 88 21 42 40
Courriel : be.usa@adit.fr
Site Web : www.adit.fr



Dernière mise à jour de cette page :  4 juin 2003


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

Charles Bonnet (1720-1793) Naturaliste et philosophe suisse, découvreur de la parthénogénèse (la reproduction sans fertilisation) et qui a élaboré la théorie de l'évolution. Bien que Bonnet était un avocat, sa vraie passion était les sciences naturelles. S'attardant d'abord à l'entomologie, il a étudié le comportement des aphides, et a découvert que l'insecte femelle pouvait se reproduire sans fertilisation par le mâle. En 1742, il a découvert que les chenilles et les papillons respirent par leurs pores, qu'il a nommées stigmates. Bonnet s'est ensuite intéressé à la botanique, en y étudiant les structures et les fonctions des feuilles.

Atteint de cécité, il s'est intéressé cette fois à la philosophie. Dans ses - Considérations sur les corps organisés - (1762), il élabora une théorie selon laquelle tout organisme femelle contient dans ses cellules sexuelles une quantité infinie d'individus préformés, entraînant l'immortalité et l'immuabilité des espèces. Dans la Palingénésie philosophique - (1769) il a élaboré l'idée que la Terre subi périodiquement des catastrophes universelles qui détruisent presque toutes les espèces vivantes, dont les survivantes accèdent au prochain stade évolutif. Bonnet a été le premier à employer le mot - évolution - dans un contexte biologique. Dans son - Essai de psychologie - (1754) ainsi que dans - Essai analytique sur les facultés de l'âme - (1760), il avait déjà entrevu la psycho-physiologie.

TyphloPensée

« J'ai connu un type qui était tellement radin qu'il avait engagé une bonne aveugle... pour économiser de l'électricité ! »

Pierre Doris

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2018; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.