Vous consultez : Le Typhlophile / LaCriée : Position du RAAQ en matière de feux sonores pour piétons
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Position du RAAQ en matière de feux sonores pour piétons

Quatre cannes blanches.

Mercredi 13 décembre 2017 à 06:10:37 HnE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie de mains lisant le braille.
Le braille est le système de lecture et d'écriture pour les aveugles inventé par Louis Braille au début du XIXe siècle.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / LaCriée : Position du RAAQ en matière de feux sonores pour piétons

9 septembre 2011

Regroupement des aveugles et amblyopes du Québec

EXTRAIT DU PROCÈS-VERBAL
de la réunion du CONSEIL D’ADMINISTRATION DU RAAQ
tenue le 27 août 2011, au siège social du RAAQ, 3740 rue Berri, bureau 240, à Montréal

IL EST PROPOSÉ PAR Diane Bouthillier,
ET APPUYÉ PAR Francine David,

  1. QUE le RAAQ améliore sa position en matière de feux sonores pour piétons en prônant que la norme du Québec admette plusieurs volets, et pour le moment, deux, savoir, un volet pour les intersections équipées en PHASE EXCLUSIVE ou TOUT ROUGE, et un volet pour les intersections à TRAFFIC PARALLÈLE ou PASSAGE PARALLÈLE;
  2. QUE le document annexé à la présente résolution soit diffusé afin de bien faire connaître et comprendre la position du RAAQ.

RÉSOLUTION ADOPTÉE À L’UNANIMITÉ

Monique Beaudoin, secrétaire du conseil d’administration

____________________

Montréal, 27 août 2011

POSITION DU RAAQ
EN MATIÈRE DE
FEUX SONORES POUR PIÉTONS

POLITIQUE NATIONALE :

L’Association des Transports du Canada, approuvée en tous points par l’Association Québécoise du Transport et des Routes, adoptait en 2008 une politique détaillée qui s’intitulait « Lignes directrices pour la compréhension, l’utilisation et la mise en œuvre des signaux sonores pour piétons ». Le début de l’article 6.2 de cette politique se lit comme suit :

« Les installations de signaux sonores pour piétons devraient être conçues dans le but de combler les besoins des personnes qui en ont fait la demande, ainsi que ceux de tous les autres piétons qui pourraient bénéficier d'une telle installation. (...) »

Le RAAQ est d’accord avec cette vision des choses : il faut prendre en considération les besoins de tous les aveugles et de tous les amblyopes, mais bien sûr, ile est indispensable de porter une attention particulière aux besoins des demandeurs, car ils en seront les principaux utilisateurs.

NOTION D’INTERSECTION :

Dans ce document, nous parlerons souvent d’intersection. Cependant, nous ne passerons pas en revue toutes les configurations possibles d’intersection, bien au contraire, nous prions le lecteur de considérer que nous prenons pour modèle une intersection classique et parfaite, formée de deux rues perpendiculaires, possédant quatre branches routières et quatre coins garnis de trottoirs. Quant aux intersections en T, aux intersections décentrées, etc. nous nous fions à l’intelligence et à la créativité du lecteur pour faire les ajustements requis. La distinction à laquelle nous tenons, toutefois, est celle qui existe entre intersection équipée en TOUT ROUGE et intersection à PASSAGE PARALLÈLE, car l’essence-même de notre position suppose nécessairement de bien les distinguer.

GESTION D’INTERSECTIONS :

Il existe au moins deux philosophies de gestion d’intersections, permettant aux piétons et aux véhicules de coexister sécuritairement. Les intersections équipées en PHASE EXCLUSIVE ou TOUT ROUGE sont très répandue dans certaines villes, Québec en étant la plus abondante illustration. Les intersections à TRAFFIC PARALLÈLE ou PASSAGE PARALLÈLE sont aussi monnaie courante, Montréal en comptant des milliers et donnant l’exclusivité à cette forme d’installation. Qu’il soit clair que le RAAQ n’a aucunement l’intention de faire des adversaires de Québec et Montréal, ni de proclamer une philosophie de gestion d’intersection victorieuse par rapport à l’autre. Bien au contraire, le RAAQ entend faire preuve de raisonnabilité, en conciliant la norme en matière de feux sonores avec les impératifs du calendrier, des finances, de la technologie, et bien sûr, de l’intérêt des handicapés de la vue pour un maximum d’intersections adaptées.

QUÉBEC ET LE TOUT ROUGE :

Une intersection équipée en TOUT ROUGE est un carrefour où les véhicules, dans une première phase, passent du nord au sud et inversement, et dans une seconde phase, de l’est à l’ouest et inversement, alors que pendant ces deux phases, les piétons sont immobilisés aux quatre coins. C’est dans une troisième phase que les feux tournent au rouge pour tous les véhicules, sur les quatre branches de l’intersection, et à ce moment, les feux lumineux pour piétons donnent le champ libre à ces derniers qui, dès lors, peuvent traverser dans toutes les directions. Un piéton pourrait même traverser en diagonale... entendu qu’il s’agirait-là d’une fort mauvaise habitude.

L’adaptation d’une intersection équipée en TOUT ROUGE se limite à un signal sonore qui se fait entendre dans toute l’intersection, en simple synchronicité avec les feux lumineux pour piétons. On comprendra qu’une telle installation soit très économique, d’autant plus qu’elle adapte, à la fois, les quatre corridor pour piétons. Actuellement, il y a 118 intersections et 430 corridors adaptés à Québec.

MONTRÉAL ET LE PASSAGE PARALLÈLE :

Une intersection à PASSAGE PARALLÈLE est un carrefour où les piétons et les véhicules qui vont dans la même direction trraversent l’intersection simultanément, parallèlement, les feux pour les véhicules et ceux pour les piétons affichant la même couleur en même temps, d’abord, dans l’axe nord-sud, et par la suite, dans l’axe est-ouest. Une intersection à PASSAGE PARALLÈLE a donc deux phases essentielles, contrairement à une intersection équipée en TOUT ROUGE, qui en a trois. On doit cependant noter que la simultanéité des feux pour véhicules et de ceux pour piétons n’est pas totalement exacte, car il faut un certain nombre de secondes pendant lesquelles les véhicules puissent exécuter un virage, coupant ainsi un corridor piétonnier.

L’adaptation d’une intersection à passage parallèle ne pouvant pas se faire globalement, on doit procéder corridor par corridor, ce qui quadruple les coûts. Ces coûts sont encore augmentés par le fait qu’il faut empêcher les piétons handicapés visuellement de dériver hors corridor, dans la voie empruntée par des véhicules potentiellement mortels. L’adaptation de chaque corridor doit donc inclure deux haut-parleurs, un à chaque extrémité du corridor. Actuellement, Montréal, malgré sa taille, ne compte qu’une quarantaine de corridors adaptés.

NORME À PLUSIEURS VOLETS :

La norme pour les feux sonores, dont le caractère obligatoire pour toute intersection est attendu pour le 31 décembre 2012, convient bien aux intersections à PASSAGE PARALLÈLE, malgré ses coûts très élevés, jusqu’à 40 000 $ par intersection. Par ailleurs, on peut adapter une intersection équipée en TOUT ROUGE pour environ 1000 $. La ville de Québec, à la demande du Ministère des Transports du Québec, a réaliser une étude, terminée au printemps 2011 et portant sur les coûts et la faisabilité de la transformation des intersections TOUT ROUGE avec adaptation TOUT ROUGE en intersections TOUT ROUGE avec adaptation pour PASSAGE PARALLÈLE. À supposer que la chose soit techniquement possible... ce qui n’est pas évident... la transformation des 430 corridors adaptés de Québec coûterait au minimum 2 930 000 $, et bien sûr, cette importante dépense ne procurerait aucun nouveau corridor adapté.

Le RAAQ est d’avis que les aveugles et les amblyopes de Québec ainsi que la ville de Québec ne doivent pas être punis pour leur avangardisme et pour leur dynamisme. Les voyants peuvent comprendre deux sortes de feux lumineux, sans compter de nombreuses variantes. Nous pouvons dire avec assurance que les aveugles et les amblyopes, de leur côté, peuvent également maîtriser deux systèmes d’adaptation, chaque adaptation correspondant à une des deux philosophie de gestion d’intersections. Puisque la notion d’accommodement raisonnable fut un jour inventée pour le bénéfice des personnes handicapées, le RAAQ demande que la norme pour les feux sonore soit modifiée pour inclure plusieurs volets, et pour le moment, deux, savoir, un volet pour les intersections équipées en PHASE EXCLUSIVE ou TOUT ROUGE, et un volet pour les intersections à TRAFFIC PARALLÈLE ou PASSAGE PARALLÈLE.

Pour information

Regroupement des aveugles et amblyopes du Québec
Siège social
3740 rue Berri, bureau 240
Montréal, Québec
courriel : info@raaq.qc.ca
Site Web : www.raaq.qc.ca


LaCriée, liste de distribution d'information générale concernant les déficients visuels est membre du partenariat de groupes consacrés à la déficience visuelle.

Pour recevoir dans votre boîte aux lettres ces derniers, lors de leur diffusion, envoyer un courriel à : lacriee-abonnement@yahoogroupes.fr.

 


Dernière mise à jour de cette page :  9 septembre 2011


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

Galilée, le physicien et astronome italien né en 1564 et mort en 1642 était aveugle quand en 1638 il a écrit le livre intitulé Discours et démonstrations mathématiques concernant deux nouvelles sciences, lequel est considéré comme la synthèse de son œuvre scientifique. On peut certainement affirmer qu'on a jamais plus vu le monde comme auparavant après la publication de ce livre là!

TyphloPensée

« Celui qui médite vit dans l'obscurité ; celui qui ne médite pas vit dans l'aveuglement. Nous n'avons que le choix du noir. »

Victor Hugo

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2017; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.