Vous consultez : Le Typhlophile / LaCriée : L'IRD et l'INLB implantent un programme conjoint en surdicécité
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

L'IRD et l'INLB implantent un programme conjoint en surdicécité

Quatre cannes blanches.

Vendredi 15 décembre 2017 à 13:03:22 HnE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une BraillePlace.
L'imprimante braille ou embosseuse BraillePlace, un produit Américain, est un appareil qui permet d'effectuer des impressions braille à gros volume. D'une rapidité approximative de 10 pages minute.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / LaCriée : L'IRD et l'INLB implantent un programme conjoint en surdicécité

7 juin 2009

Paru le mercredi 3 juin 2009 sur CNW - Telbec

Source www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2009/03/

Deux instituts en réadaptation de renom s'unissent - L'IRD et l'INLB implantent le premier programme conjoint en surdicécité au Québec

MONTRÉAL, le 3 juin /CNW Telbec/ - L'Institut Raymond-Dewar (IRD) et l'Institut Nazareth et Louis-Braille (INLB) ont lancé officiellement ce matin le premier programme conjoint surspécialisé en surdicécité au Québec. Grâce à des locaux alloués par le ministère de la Santé et des Services sociaux ainsi qu'à un investissement de plus de 300 000 $ par les deux instituts, les services offerts sont maintenant réunis dans des locaux à la fine pointe de la technologie. L'implantation du Programme Surdicécité facilite ainsi l'accessibilité et améliore la qualité des services offerts aux personnes présentant des limitations auditives et visuelles.

"C'est un rêve qui se réalise", affirme M. Jean Talbot, président du conseil d'administration de l'IRD et usager du Programme Surdicécité en raison de sa double déficience. "Imaginez le défi que devaient surmonter les personnes qui ne voient pas et qui n'entendent pas simplement pour se déplacer dans des corridors différents, sur des étages différents et même, dans des établissements différents. En regroupant les services et les intervenants des deux instituts sur un même étage, cela va grandement contribuer à faciliter l'accessibilité pour tous ceux qui, comme moi, bénéficient des services du programme."

Initié par les intervenants, ce partenariat unique entre les deux institutions permet d'offrir des services spécifiques aux besoins des personnes sourdes et aveugles. Considérées comme des références dans leur domaine d'intervention respectif, l'Institut Nazareth et Louis-Braille et l'Institut Raymond-Dewar assurent ainsi des interventions concertées entre les professionnels des différentes disciplines.

"C'est la première fois au Québec que deux instituts du domaine de la santé s'unissent pour implanter un programme conjoint comme celui-ci. Nous nous distinguons en n'ayant qu'un seul chef de programme qui supervise tous les intervenants. On espère que cette association incitera d'autres partenariats de ce genre à se créer dans le milieu de la santé", affirme M. Jean Bouchard, président du conseil d'administration de l'INLB.

Un aménagement répondant aux critères d'accessibilité

L'étage où est situé le Programme Surdicécité a été complètement rénové pour répondre aux différents critères d'accessibilité pour les personnes ayant une déficience visuelle et auditive. L'éclairage installé offre deux fois plus de lumière que l'éclairage minimal requis par la norme IES et tous les risques d'éblouissement ont été éliminés en tenant compte des sources de lumière naturelle.

De plus, les murs peints en blanc contrastent avec les cadrages bleus, ce qui facilite l'orientation des usagers. Dans le même ordre d'idées, tous les obstacles, comme les colonnes et les chaises, sont également bleu foncé et une ligne de cette même couleur a également été ajoutée au sol pour créer d'autres repères visuels.

Pour aider les personnes non voyantes à se familiariser avec ce nouvel aménagement, l'IRD et l'INLB ont produit une carte tactile qui représente le plan de l'étage. La carte, élaborée par les spécialistes en orientation-mobilité, permet aux usagers d'avoir une meilleure représentation mentale pour qu'ils puissent se rendre de façon autonome à leur lieu de rendez-vous.

Finalement, un système d'amplification pouvant être utilisé individuellement par les usagers ayant une déficience auditive a été installé dans la salle de rencontre. Cela permet à ceux qui portent un appareil auditif ou un implant cochléaire de mieux discerner les conversations sans se préoccuper des sons ambiants, ce qui améliore la qualité des activités de groupe.

La clientèle du Programme Surdicécité

Plus de 2 000 personnes sont traitées pour une déficience visuelle et auditive au Québec. Le programme conjoint surdicécité de l'IRD et de l'INLB en accueille 415 provenant des régions de Montréal, de Laval et de la Montérégie.

On distingue quatre grands profils d'usagers selon le moment d'apparition de la déficience.

  1. Les enfants ayant une surdicécité présente à la naissance ou avant d'avoir développé le langage. Il y a 90 causes possibles incluant la prématurité ainsi que des conditions génétiques;
  2. Les adultes et aînés ayant acquis la surdicécité en raison de leur âge ou par une combinaison de dégénérescence maculaire et de presbyacousie;
  3. Les adultes et aînés sourds ou présentant une déficience auditive à la naissance qui perdent la vision. Le syndrome d'Usher, le diabète ou le glaucome peuvent en être la cause;
  4. Les adultes et aînés avec cécité qui perdent l'audition en raison d'une maladie génétique, du vieillissement de la personne ou d'une maladie infectieuse.

Institut Raymond-Dewar

L'Institut Raymond-Dewar est un centre plurirégional de réadaptation spécialisé en surdité et en communication. Principal employeur canadien en orthophonie et en audiologie, il compte parmi ses rangs de nombreux professionnels en ergothérapie, neuropsychologie, service social, psychologie, psychoéducation et éducation spécialisée. Dans ses interventions auprès de la clientèle, l'Institut favorise une approche écosystémique stimulant ainsi le développement du travail en interdisciplinarité. A ceci s'ajoute la précieuse contribution du client, artisan principal de son processus de réadaptation. L'Institut est affilié à l'Université de Montréal et associé à l'Université du Québec à Montréal et au Cégep du Vieux-Montréal. Pour plus d'information : www.raymond-dewar.qc.ca

Institut Nazareth et Louis-Braille

Situé à Longueuil, l'Institut Nazareth et Louis-Braille est le seul centre de réadaptation québécois qui se spécialise uniquement en déficience visuelle. Il vise l'intégration sociale, scolaire, professionnelle et communautaire des personnes de Montréal, de la Montérégie et de Laval ayant une perte de vision partielle ou totale, en leur offrant une gamme de services adaptés. Pour en connaître davantage sur l'Institut Nazareth et Louis-Braille, visitez le site : www.inlb.qc.ca.

Renseignements: Jade St-Jean, Morin Relations Publiques, (514) 289-8688, poste 235, cell.: (514) 716-7530, jade@morinrp.com


LaCriée, liste de distribution d'information générale concernant les déficients visuels est membre du partenariat de groupes consacrés à la déficience visuelle.

Pour recevoir dans votre boîte aux lettres ces derniers, lors de leur diffusion, envoyer un courriel à : lacriee-abonnement@yahoogroupes.fr.

 


Dernière mise à jour de cette page :  7 juin 2009


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

Environ 5 millions de personnes souffrent de glaucome en Amérique du Nord, près de la moitié d'entre elles ignorent leur état parce qu'en général, elles ne ressentent aucun symptôme avant-coureur.

TyphloPensée

« C'est un malheur du temps que les fous guident les aveugles. »

William Shakespeare - Le roi Lear

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2017; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.