Vous consultez : Le Typhlophile / LaCriée : « Dessin en relief et communication graphique »
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

« Dessin en relief et communication graphique »

Quatre cannes blanches.

Vendredi 15 décembre 2017 à 18:37:37 HnE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une machine bimanuelle à écrire le Braille.
La Perkins Brailler a été inventée par un Américain Frank H. Hall à la fin du XIXe siècle. Un clavier de 9 touches permet de reproduire les 64 symboles braille et d'effectuer toutes les tâches requises pour l'écriture. De construction robuste, elle n'a à peu près pas connu de transformation majeure et elle est toujours en usage malgré l'avènement des systèmes informatisés.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / LaCriée : « Dessin en relief et communication graphique »

15 janvier 2009

La Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris, associée à l’INSHEA et au Musée du Louvre depuis dix ans organisent des stages gratuits sur 4 niveaux de deux jours chacun sur l’approche de la lecture tactile. Ils s’adressent à toutes personnes handicapées visuelles adultes ainsi qu’aux accompagnateurs voyants intéressés à s’initier aux décryptages des images qui permettent de lire un grand nombre d’ informations sous les doigts. Comme tout langage, l’image est soumise à des règles d’expressions. La maîtrise de certaines d’entre elles permettent aux personnes privées de la vue partiellement ou totalement, de se construire les formes diverses qui leur échappent : volume d’objets, taille, minuscule ou immense comme des bâtiments. Ces stages leur permettent aussi de discerner les expressions des visages, de comprendre des fonctionnements techniques, de décoder diverses symboliques.

En effet, l’objectif est de donner la possibilité de répondre concrètement aux questions habituelles que la personne handicapée visuelle se pose: « cette chose qui se nomme insi, qu’est ce que c’est ? Comment est-elle ? Comment fonctionne-t-elle ? Où est-elle ??? »

Aucune connaissance graphique préalable n’est requise. Ces formations s’appuient sur une réflexion ergonomique et cognitive spécifique ; tous les documents et objets sont conçus pour convenir à une lecture tactile ou de basse vision.

Deux sessions de stage sur trois niveaux et un stage quatrième niveau sont proposés :

  1. Niveau 1 : Les représentations d’objets tridimensionnels, ceux du quotidien et de l’architecture : lundi 15 et mardi 16 décembre 2008
  2. Niveau 2 : Les représentations du corps humain à travers les âges et l’histoire de l’ art : lundi 02 et mardi 03 mars 2009; lundi 23 et mardi 24 mars 2009
  3. Niveau 3 : Représentation des expressions de visage humain réel et artistique : lundi 27 et mardi 28 avril 2009; lundi 11 et mardi 12 mai 2009
  4. Niveau 4 : Atelier de dessin et de modelage ou chaque stagiaire exécute les démarches de représentation en 2 et 3 dimensions : jeudi 2 et vendredi 3 juillet 2009.

Le programme des stages est détaillé à la fin de ce message.

Information et inscription :

Hoëlle Corvest : 01.40.05.75.35
Courriel : hoelle.corvestmorel@cite-sciences.fr

Informations pratiques

Lieu : Cité des sciences et de l'industrie

Accès : métro Porte de la Villette, descendre en queue de train pour la sortie débouchant au pied du parvis, monter quelques volées d'escaliers, traverser le parvis et se présenter à l'accueil général

Horaires : 9H30-17H00

Programme détaillé des stages de dessins en relief et communication graphique:

Ces stages, répartis sur quatre niveaux, initient aux bases de la lecture des images utilisées dans divers domaines de l’information et de la communication. Citons par exemple : les graphiques présents dans les journaux, les plans d’architectures, des représentations d’objets, d’oeuvres d’art.

Le contenu du programme s'appuie sur des documents et des activités conçus en fonction d'une ergonomie de lecture tactile et de basse vision.

Niveau 1 : les représentations d’objets tridimensionnels ceux du quotidien et de l’architecture

L’approche du langage graphique s'organise autour de trois axes qui favorisent une plus grande maîtrise de la lecture de l'image et de son utilisation dans la communication :

  1. les stratégies de lecture. Il s'agit d'apprendre à décoder une image en relief. Cette lecture, d'abord globale, s'affinera par le repérage des indices pertinents permettant de construire la signification du document graphique.
  2. l'interprétation de l'information dans les codes graphiques. Il s'agit d’apprendre à reconnaître le sens des symboles et des signes usuels utilisés dans différents contextes graphiques afin d'atteindre une pertinence de lecture de documents imagés. Exemples : organigrammes, schémas de météo, signalétique urbaine, plans**..
  3. la représentation d'objets. On appréhendera les différentes solutions adoptées au cours de l'histoire pour représenter les objets dans les 2 dimensions du dessin. Exemples : la projection des Egyptiens, la perspective, le dessin technique...

Niveau 2 : Les représentations du corps humain à travers les âges et l’histoire de l’art

L'objectif est de permettre d'identifier les modalités de représentation des attitudes posturales du corps humain : face, profil, éléments du corps raccourcis, ellipses.

Après avoir repéré les représentations des stylistes de mode, on abordera :

  • celles des enfants,
  • des égyptiens à partir des bas reliefs des mastabas,
  • des grecs à propos des scènes sportives présentées sur les figures rouges des vases,
  • et des traitements des nus féminins et masculins de la peinture occidentale du XV au XIXème siècle.

Les lectures graphiques alterneront avec des activités pratiques permettant une relation progressive entre 3 D et 2 D.

Niveau 3 : Représentation des expressions de visage humain réel et artistique

À partir de six expressions universelles, on aborde la représentation des expressions du visage.

Différentes solutions de représentation de sentiments seront analysées :

  • les dessins de Le Brun pour l'Académie de peinture (issus de son traité des passions),
  • les caricatures
  • et les bandes dessinées.

Niveau 4 : Atelier de dessin et de modelage ou chaque stagiaire exécute les démarches de représentation en 2 et 3 dimensions.

Ce stage s'inscrit dans la continuité des 3 premiers niveaux.

Cet atelier de la pratique du dessin répond à la demande exprimée par de nombreux stagiaires handicapés visuels désireux d'acquérir des notions et des méthodes pour réaliser des dessins selon une démarche raisonnée.

L'ensemble des exercices donnera lieu successivement à des activités graphiques en 2 D deux dimensions et à des réalisations en volume 3D en trois dimensions. Les exercices de tracés en 2D et de modelage en 3D constitueront un parcours progressif. Ils s’appuieront autant sur des représentations d’objets du quotidien que de bustes de styles variés : classiques ou issus de la bande dessinée.


LaCriée, liste de distribution d'information générale concernant les déficients visuels est membre du partenariat de groupes consacrés à la déficience visuelle.

Pour recevoir dans votre boîte aux lettres ces derniers, lors de leur diffusion, envoyer un courriel à : lacriee-abonnement@yahoogroupes.fr.

 


Dernière mise à jour de cette page :  15 janvier 2009


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

Au cours des derniers siècles, dans différents pays, des hommes se sont penchés sur le problème d'un alphabet pour les aveugles. L'un des plus étranges est certainement cette méthode qui emploie des nœuds disposés sur une corde. Toutes sortes de lettres en relief ont été proposées, en bois, en cire, voire un alphabet réduit à des formes géométriques en relief.

TyphloPensée

« Ne fais pas l'amour dans le jardin, car l'amour rend aveugle... mais pas les voisins. »

Anonyme

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2017; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.