Vous consultez : Le Typhlophile / LaCriée : Grande première canadienne au CHUM - Des patients recouvrent la vue grâce à l'implantation d'une kératoprothèse Boston
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Grande première canadienne au CHUM - Des patients recouvrent la vue grâce à l'implantation d'une kératoprothèse Boston

Quatre cannes blanches.

Mercredi 21 février 2018 à 16:15:44 HnE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une Index Basic.
L'Index Basic est une imprimante braille ou embosseuse, feuille à feuille, de type personnel. Elle imprime environ 2 pages à la minute.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / LaCriée : Grande première canadienne au CHUM - Des patients recouvrent la vue grâce à l'implantation d'une kératoprothèse Boston

11 décembre 2008

MONTRÉAL, le 10 déc. /CNW Telbec/ - Que diriez-vous si on vous apprenait un jour que vous pourriez recouvrer la vue après de longues années de cécité? C'est ce qui est arrivé à des patients du département d'ophtalmologie du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) au cours des derniers mois. En effet, le CHUM est heureux d'annoncer une grande première au Canada dans le domaine de l'ophtalmologie : l'implantation d'une kératoprothèse Boston chez des patients aveugles ou atteints de cécité cornéenne sévère, la deuxième plus importante cause de cécité dans le monde. Ces interventions se sont avérées positives et les patients ont recouvré la vue en quelques heures seulement.

La Dre Mona Harissi-Dagher, ophtalmologiste au CHUM et professeure adjointe au département d'ophtalmologie de l'Université de Montréal, est la première et la seule spécialiste à effectuer ce type d'intervention au Canada. "La kératoprothèse Boston, une prothèse oculaire substituant la cornée, est désormais une alternative possible pour les patients atteints de cécité cornéenne génétique ou causée par un traumatisme ou une maladie, et chez qui la greffe de cornée est impossible", explique la Dre Dagher.

L'implantation de cette prothèse importée des Etats-Unis est pratiquée uniquement au CHUM par cette spécialiste du département d'ophtalmologie. "La chirurgie dure environ une heure trente minutes à deux heures et le temps de récupération des patients est relativement rapide comparativement à une greffe de cornée traditionnelle", affirme la Dre Dagher avec enthousiasme.

Les démarches entreprises auprès de Santé Canada ont permis l'obtention de ce type particulier de prothèse. Les premières interventions ont été pratiquées cet automne et déjà, les résultats sont plus que concluants. "Pour que la chirurgie fonctionne, la rétine et les autres structures de l'œil doivent être fonctionnelles", ajoute la Dre Dagher. "Une fois toutes les conditions réunies et le greffon trouvé, nous procédons à l'implantation de la kératoprothèse chez le patient."

Pour le département d'ophtalmologie du CHUM, cette première est une excellente nouvelle. "Nous sommes très fiers de pouvoir compter sur l'expertise de pointe de la Dre Dagher et d'être désormais en mesure d'offrir cette technologie à nos patients", affirme le Dr Salim Lahoud, chef du département d'ophtalmologie du CHUM. "Le département d'ophtalmologie du CHUM compte sur une équipe de 27 spécialistes chevronnés, et demeure constamment à la fine pointe des nouvelles pratiques et technologies médicales."

De plus, comme cette procédure implique que le chirurgien doive procéder à la greffe d'une cornée afin de fixer la kératoprothèse à l'oeil, le don d'organes demeure une nécessité. "Comme le délai d'attente pour une telle greffe est de trois à quatre ans, le nombre de chirurgies est limité. Le don d'organes prend alors tout son sens afin que nous puissions aider le plus grand nombre de patients possible", ajoute le Dr Lahoud.

De telles avancées ne seraient possibles sans l'appui de généreux donateurs. Aussi, le département d'ophtalmologie a profité de l'occasion pour souligner l'importante contribution de 200 000 $ de la Fondation Caroline-Durand sur qui le CHUM peut compter depuis de nombreuses années.

Renseignements: Ariane Morin-Trudel, Morin Relations Publiques, (514) 289-8688, poste 234, Cell.: (514) 795-0844, ariane@morinrp.com; Caroline Couillard, Morin Relations Publiques, (514) 289-8688, poste 233, Cell.: (514) 755-5729, caroline@morinrp.com; Source: Direction des communications, Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM); www.chumontreal.qc.ca


LaCriée, liste de distribution d'information générale concernant les déficients visuels est membre du partenariat de groupes consacrés à la déficience visuelle.

Pour recevoir dans votre boîte aux lettres ces derniers, lors de leur diffusion, envoyer un courriel à : lacriee-abonnement@yahoogroupes.fr.

 


Dernière mise à jour de cette page :  11 décembre 2008


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

Au Québec, le nombre de jeunes handicapés visuels âgés de 5 à 21 ans est estimé, dans certains programmes gouvernementaux, à 5135 individus.

TyphloPensée

« La poésie est un exhibitionnisme qui s'exerce chez les aveugles. »

Jean Cocteau - Lettres à Milorad

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2018; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.