Vous consultez : Le Typhlophile / LaCriée : Opération à Cuba - Sylvie Daigle combat pour sa vue!
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Opération à Cuba - Sylvie Daigle combat pour sa vue!

Quatre cannes blanches.

Dimanche 18 février 2018 à 16:47:17 HnE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'un lecteur de livres numériques.
La première version du Victor Reader un lecteur de livres numériques adapté pour les personnes handicapées visuelles. Ces livres numériques utilisent le standard DAISY.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / LaCriée : Opération à Cuba - Sylvie Daigle combat pour sa vue!

19 avril 2008

MONTRÉAL, le 14 avril /CNW Telbec/ - Sylvie Daigle a choisi de ne pas avoir froid aux yeux. A 33 ans et mère d'un tout jeune garçon, elle souffre de rétinite pigmentaire, une maladie génétique menant à la cécité, et sans traitement au Canada. Mais depuis qu'elle sait que la rétinite pigmentaire est soignée avec succès à Cuba, Sylvie Daigle mène un "combat pour sa vue" et cherche activement des fonds pour financer son opération et ses traitements. Sylvie Daigle n'avait que 28 ans lorsque son médecin lui a appris qu'elle deviendrait un jour aveugle. "Le seul choix que j'aurais eu, cela aurait été de m'inscrire aux cours de l'Institut Louis-Braille. Ma vie, mes projets, tout était entièrement chambardé!", raconte-t-elle. Sylvie Daigle ne peut se résoudre à une telle fatalité. Née dans la région d'Acadie Bathurst, au Nouveau-Brunswick, et vivant à Montréal depuis 1997, elle est pleine d'un dynamisme qui la pousse à ne jamais s'avouer vaincue. Elle veut voir son fils grandir et connaître le visage de ses futurs enfants. De plus, Sylvie a toujours profité pleinement de ses yeux. En tant que programmeur analyste, elle a besoin de cet organe pour accomplir son travail. Ses loisirs sont aussi basés sur la vue. "J'adore faire de la photo, de la couture et dans toutes mes passions, je m'inspire de ce que je vois pour créer. La vue est pour moi mon premier sens."

Une maladie qui se soigne à Cuba

La rétinite pigmentaire atteint la rétine, une membrane qui tapisse la face interne de l'oeil et envoie des images visuelles au cerveau. La maladie détruit progressivement les cellules photosensibles, ce qui cause une baisse graduelle de la vision, jusqu'à la cécité complète. Au Canada, les médecins ne proposent aucune solution pour soigner cette affection. Toutefois, à Cuba, il est possible de se faire opérer pour arrêter la progression de la maladie et, dans plusieurs cas, récupérer une partie de la vision perdue. "J'ai appris cette excellente nouvelle en écoutant une entrevue au 98,5 FM, le 13 mars 2008 (Nécessite Lecteur Windows Média.). Anne Lortie, elle aussi atteinte de rétinite pigmentaire, s'était fait opérer avec succès à Cuba, par l'intermédiaire de l'organisme Services Santé International. Tout de suite, j'ai compris que je devais saisir cette chance!" Depuis, Sylvie Daigle met les bouchées doubles pour réunir les fonds suffisants à sa guérison.

Une contribution doublement utile

Pour cette lutte, Sylvie Daigle a obtenu de son employeur le prêt d'une salle de spectacle et elle est actuellement à la recherche d'un artiste pour y présenter une soirée-bénéfice. Sylvie a aussi créé un site Internet expliquant sa démarche, et déjà, les médias l'invitent à raconter son aventure. Sylvie Daigle cherche à amasser 20 000 $, la somme nécessaire pour payer, notamment, les consultations et les examens, l'hospitalisation de 21 jours, l'opération et les traitements postopératoires. Tout l'argent ramassé en surplus sera remis à la Fondation de l'hôpital Sainte-Justine. "Mon garçon Julien s'est fait opérer en 2007 à cet hôpital, et je serai heureuse d'acheminer les fonds supplémentaires à sa fondation." Pour soutenir Sylvie Daigle dans son combat ou pour en savoir plus sur la rétinite pigmentaire, vous pouvez visiter le site www.sylviedaigle.com/.

Renseignements: Sylvie Daigle, retine@sylviedaigle.com


Voir aussi :


LaCriée, liste de distribution d'information générale concernant les déficients visuels est membre du partenariat de groupes consacrés à la déficience visuelle.

Pour recevoir dans votre boîte aux lettres ces derniers, lors de leur diffusion, envoyer un courriel à : lacriee-abonnement@yahoogroupes.fr.

 


Dernière mise à jour de cette page :  19 avril 2008


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

Le système de lecture et d'écriture braille, mis au point vers 1825 par Louis Braille, s'inspire d'un code de communication nocturne utilisé par l'armée de cette époque. (Le Code Barbier.)

TyphloPensée

« Aveugle pour les fautes, le destin peut être implacable pour les moindres distractions. »

Jorge Luis Borges - Extrait de Fictions

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2018; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.