Vous consultez : Le Typhlophile / LaCriée : Accès des citoyens aux soins de santé et aux services sociaux
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Accès des citoyens aux soins de santé et aux services sociaux

Quatre cannes blanches.

Dimanche 13 octobre 2019 à 20:43:19 HaE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'un Dymo braille.
Cet appareil permet d'écrire en braille sur du ruban Dymo.





Partager la page sur Facebook

Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / LaCriée : Accès des citoyens aux soins de santé et aux services sociaux

14 septembre 2007

SHERBROOKE, QC, le 13 septembre /CNW Telbec/ - C'est avec fierté que la ministre responsable de la région de l'Estrie, madame Monique Gagnon-Tremblay, ainsi que le député d'Orford, monsieur Pierre Reid, ont annoncé une augmentation de près de 35 millions de dollars des budgets de fonctionnement de la région en santé et services sociaux, qui atteignent ainsi 682 millions de dollars, ainsi que des dépenses d'immobilisation de 9 millions de dollars pour l'achat d'appareils de haute technologie. La région de l'Estrie profite cette année d'une enveloppe budgétaire sans précédent dans le secteur de la santé et des services sociaux.

L'enveloppe budgétaire

«Cette année, à l'échelle du Québec, nous consacrons à la santé et aux services sociaux une somme sans précédent, soit 23,9 milliards de dollars. Cette somme représente environ 44 % des dépenses publiques de programme. De plus, depuis 2003-2004, le budget de fonctionnement régulier pour les services de santé et les services sociaux dans notre région a progressé de 182,4 millions soit 36,5 %. C'est ce qui explique la nette amélioration dans l'offre de service en Estrie au cours des dernières années», a expliqué madame Gagnon-Tremblay.

«Nous sommes toujours à l'écoute de la population, et c'est justement parce que celle-ci accorde une importance primordiale à la santé que notre gouvernement en a fait sa priorité, et ce, depuis 2003. L'engagement de notre gouvernement à améliorer la qualité et l'accessibilité des soins et services se confirme à travers l'ensemble de son action, et notamment par les décisions de nature budgétaire comme celles que nous annonçons aujourd'hui», a ajouté monsieur Reid, président du caucus des députés libéraux de l'Estrie.

L'enveloppe budgétaire régionale annoncée aujourd'hui comprend une portion de 17,8 millions de dollars qui permettra au réseau de rencontrer la croissance régulière de ses activités, ainsi qu'une somme de 4,2 millions de dollars devant couvrir l'augmentation des coûts de système qui sont spécifiques à la santé et aux services sociaux. Pour ce dernier montant, il peut s'agir, par exemple, de coûts relatifs aux nouvelles technologies de la santé, ou encore à l'achat de médicaments par les établissements, des rubriques budgétaires qui augmentent toujours plus vite que l'inflation.

La région reçoit également 13 millions de dollars, sur une base annuelle, pour le développement de nouveaux services, conformément aux priorités gouvernementales annoncées le printemps dernier lors de la présentation du discours sur le budget et des crédits ministériels. «Ce budget de développement se traduit directement par l'ajout de services dans la communauté estrienne. Conformément à nos engagements, nous venons particulièrement en aide aux personnes se trouvant en situation de plus grande vulnérabilité. Des sommes nouvelles seront ainsi consacrées aux services à domicile pour les personnes âgées en perte d'autonomie et aux services de réadaptation destinés aux personnes ayant une déficience physique ou intellectuelle. Nous ferons aussi en sorte d'améliorer l'accès aux services pour les jeunes en difficulté. Des mesures sont également prévues pour les personnes présentant des problèmes de santé mentale et ainsi, nous pourrons prendre en charge environ 1250 personnes supplémentaires», a ajouté la ministre responsable de la région de l'Estrie.

L'amélioration des services se fera sentir dans tous les secteurs, en particulier par la consolidation du service Info-Santé; l'engagement de deux nouvelles sages-femmes; le développement des services d'orthophonie pour accueillir 180 nouveaux enfants en difficulté d'apprentissage; la possibilité pour les centres de santé et de services sociaux d'accueillir 480 nouveaux clients dans les services aux jeunes en difficulté ou avec troubles mentaux; le renforcement des services de réadaptation pour les personnes ayant une déficience physique; la création de nouvelles ressources d'hébergement pour les personnes ayant une déficience intellectuelle ou un trouble envahissant du développement; un accès étendu aux services pour les personnes aux prises avec un problème de dépendance; et par une série de mesures pour un accès plus grand aux services médicaux spécialisés, aux services diagnostics d'imagerie et à la chirurgie. Ces nouveaux montants permettront la création d'environ 250 emplois pour l'ensemble des établissements de santé et de services sociaux de la région.

«L'effort budgétaire se poursuit afin d'améliorer la situation dans les urgences et de rendre plus rapidement accessibles les services médicaux spécialisés, et plus spécialement la chirurgie. Au-delà des budgets que nous avons annoncés aujourd'hui, des sommes substantielles seront réparties en cours d'année entre les différentes régions et les différents hôpitaux, et ce, au rythme de l'accroissement du volume des interventions», a ajouté monsieur Reid.

Investissements en haute technologie

Une somme de 9 103 000 $ sera également investie dans notre région en vue de l'acquisition d'appareils de haute technologie médicale par les différents établissements, soit deux fois plus qu'en 2006-2007. Tout en rehaussant la satisfaction et la motivation professionnelles des médecins, ces investissements en haute technologie médicale vont favoriser une nette amélioration de la qualité et de l'accessibilité des soins offerts à la population. Ces ajouts amélioreront les services de base à Sherbrooke, Magog, Asbestos et Lac-Mégantic, et permettront au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke de mieux assumer son rôle de centre tertiaire.

Le montant se répartit comme suit :

  • Centre de santé et de services sociaux du Granit : 160 000 $ pour un analyseur combiné en biochimie et immunologie.
  • Centre de santé et de services sociaux de Memphrémagog : 540 000 $ pour un appareil de fluoroscopie.
  • Centre de santé et de services sociaux des Sources : 135 000 $ pour un système de radiographie.
  • Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke - Hôtel-Dieu : 1 000 000 $ pour une gamma caméra combinée à un tomodensitomètre et 540 000 $ pour un appareil de fluoroscopie.
  • Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke - Fleurimont : 1 300 000 $ pour un tomodensitomètre, 200 000 $ pour un échographe pour clinique vasculaire, 262 000 $ pour la numérisation de la mammographie, 150 000 $ pour un laser chirurgical au CO2, 120 000 $ pour un analyseur d'acides aminés, 180 000 $ pour un système d'angiographie rétinienne, 800 000 $ pour le rehaussement du tomographe par émission de positrons (TEP) à un TEP combiné à un tomodensitomètre, et 3 716 000 $ pour de l'équipement et des composantes en radio-oncologie (curiethérapie haut débit, système de gestion, rehaussement accélérateur linéaire haute énergie, modulateur d'intensité, rehaussement système d'imagerie, système de dosimétrie, simulateur).

«Les investissements annoncés aujourd'hui sont sans précédent et démontrent concrètement que notre gouvernement a fait de la santé et des services sociaux sa priorité. Nos choix budgétaires confirment une fois de plus notre volonté d'améliorer l'accès aux soins de santé et de mieux soutenir les citoyennes et les citoyens, au sein de notre société, qui se trouvent en situation de vulnérabilité», a conclu la ministre Gagnon-Tremblay.

-30-


LaCriée, liste de distribution d'information générale concernant les déficients visuels.

 


Dernière mise à jour de cette page :  14 septembre 2007


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

Victor-B. Rousselot, prêtre français de la compagnie de Saint-Sulpice, avec la collaboration des Sœurs Grises, fonde à Montréal en 1861, l'Institut Nazareth, première école pour jeunes aveugles du Canada.

TyphloPensée

« La difficulté qu'ont les aveugles à recouvrer les choses égarées les rend amis de l'ordre, et je me suis aperçu que ceux qui les approchaient familièrement partageaient cette qualité, soit par un effet du bon exemple qu'ils donnent, soit par un sentiment d'humanité qu'on a pour eux. Que les aveugle seraient malheureux sans les petites attentions de ceux qui les environnent ! Nous-mêmes, que nous serions à plaindre sans elles ! Les grands services sont comme de grosses pièces d'or ou d'argent qu'on a rarement occasion d'employer, mais les petites attentions sont une monnaie courante qu'on a toujours à la main. »

Denis Diderot, "Lettre sur les aveugles à l'usage de ceux qui voient."

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 23 septembre 2019
© 1996/2019; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.