Vous consultez : Le Typhlophile / LaCriée : L'intégration des élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage en classe ordinaire: identifier les vrais obstacles et les vraies solutions
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

L'intégration des élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage en classe ordinaire: identifier les vrais obstacles et les vraies solutions

Quatre cannes blanches.

Dimanche 10 décembre 2017 à 19:32:19 HnE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une carte géographique en relief.
Partie d'une carte de l'Amérique du Sud réalisée sur du papier ThermoForm. Sous l'effet de la chaleur une feuille plastifiée prend le relief de la matrice.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / LaCriée : L'intégration des élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage en classe ordinaire: identifier les vrais obstacles et les vraies solutions

13 juin 2007

DRUMMONDVILLE, QC, le 13 juin /CNW Telbec/ - Alors que la Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE-CSQ) plaide en faveur de balises pour encadrer le processus d'intégration des élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage, l'Office des personnes handicapées du Québec fait valoir la nécessité d'identifier les véritables obstacles à la réussite de l'intégration, de même que les solutions adéquates.

Le communiqué émis aujourd'hui par la FSE-CSQ met en évidence la situation d'enseignants ayant à composer avec des groupes nombreux, accueillant des élèves ayant d'importantes difficultés d'apprentissage, alors que le support d'intervenants spécialisés est insuffisant. Au nombre des pistes de solution envisagées, le syndicat mentionne "la limitation du nombre d'élèves intégrés par classe, en fonction de la nature des handicaps ou des difficultés, une diminution de la taille des groupes, le maintien des classes spéciales ou des parcours particuliers (...)". Si l'Office peut être en accord avec les deux premières solutions proposées, il souhaite que, d'emblée, le premier réflexe soit celui d'intégrer les élèves handicapés en classe ordinaire. La FSE-CSQ faisait également référence à "...une évaluation des capacités et des besoins de l'élève handicapé qui n'est pas toujours faite, ou communiquée aux professeurs", là encore l'Office souhaite qu'on s'assure que les évaluations des capacités et des besoins des élèves handicapés soient effectivement faites dans une perspective d'intégration en classe ordinaire.

Plutôt que de limiter l'accès des élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage aux classes ordinaires en raison d'un manque de ressources, l'Office maintient qu'il faudrait plutôt voir à augmenter ces mêmes ressources ou à les déployer autrement.

La réussite de l'intégration en classe ordinaire des élèves handicapés réside aussi dans l'attitude du milieu scolaire. L'intégration doit être une préoccupation partagée tant par les enseignants, que par la direction de l'école et la commission scolaire. Des ressources pourraient fournir un soutien aux enseignants, mais celles-ci demeurent sous-utilisées par certaines écoles. On peut penser, entre autres, à l'expertise offerte par les bureaux régionaux du ministère de l'Education, du Loisir et du Sport, à celle qu'offrent les centres de réadaptation en déficience intellectuelle ou en déficience physique ou à celle des intervenants en CLSC.

L'Office tient à rappeler que la Loi sur l'instruction publique prévoit que lorsque l'intégration répond aux intérêts de l'élève et ne constitue pas une contrainte excessive, elle est obligatoire, et agir autrement est discriminatoire à l'endroit des élèves handicapés. Nous croyons que le milieu scolaire doit poursuivre ses efforts dans l'organisation de ses services afin de permettre aux élèves handicapés d'être intégrés en classe ordinaire dans leur école de quartier. D'ailleurs, l'Office reconnaît que de nombreux enseignants ont à coeur d'intégrer ces élèves dans leur classe.

L'Office des personnes handicapées du Québec

Dans le but de favoriser l'intégration scolaire, professionnelle et sociale des personnes handicapées, l'Office a pour mandat général de veiller à la coordination des actions relatives à l'élaboration et à la prestation des services qui leur sont destinés ainsi qu'à leur famille. L'Office les informe, les conseille, les assiste et fait des représentations en leur faveur, tant sur une base individuelle que collective.

Communication adaptée

Ce communiqué est disponible en médias adaptés. Pour l'obtenir, composez

le 1 800 567-1465 ou le 1 800 567-1477 par téléscripteur, ou encore par

.

-30-

Source : Direction du secrétariat général, du service juridique et des communications
Pour renseignements : Michel Morel
Téléphone : 819 475-8618
Site Web : www.ophq.gouv.qc.ca


LaCriée, liste de distribution d'information générale concernant les déficients visuels est membre du partenariat de groupes consacrés à la déficience visuelle.

Pour recevoir dans votre boîte aux lettres ces derniers, lors de leur diffusion, envoyer un courriel à : lacriee-abonnement@yahoogroupes.fr.

 


Dernière mise à jour de cette page :  13 juin 2007


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

En 970 avant Jésus-Christ, l'université Al-Ashar en Égypte a développé un programme d'étude pour les aveugles.

TyphloPensée

« L'œil est la lampe du corps. Si ton œil est en bon état, tout ton corps sera éclairé ; mais si ton œil est en mauvais état, tout ton corps sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien seront grandes ces ténèbres ! »

La Bible (Édition Louis Segond, 1910) - Matthieu 6:22-23.

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2017; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.