Vous consultez : Le Typhlophile / LaCriée : Famille : la présence d'une personne handicapée entraîne des répercussions importantes
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Famille : la présence d'une personne handicapée entraîne des répercussions importantes

Quatre cannes blanches.

Dimanche 15 septembre 2019 à 06:19:54 HaE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'un Dymo braille.
Cet appareil permet d'écrire en braille sur du ruban Dymo.





Partager la page sur Facebook

Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / LaCriée : Famille : la présence d'une personne handicapée entraîne des répercussions importantes

5 juin 2006

TROIS-RIVIÈRES, le 5 juin /CNW Telbec/ - L'Office des personnes handicapées du Québec a lancé aujourd'hui une recherche intitulée Evaluation qualitative de la situation des familles où vit une personne handicapée qui démontre que la présence d'une personne handicapée dans une famille a des répercussions sur les plans conjugal, familial, social, socioprofessionnel, financier et scolaire.

L'étude visait deux groupes cibles de la population : les parents d'un enfant handicapé et les parents handicapés. Des entrevues ont été menées auprès de ces deux groupes. Les chercheuses de l'Université du Québec à Trois-Rivières, Carmen Dionne et Nadia Rousseau, ont formulé un ensemble de recommandations s'adressant au milieu de la santé et des services sociaux ainsi qu'à celui de l'éducation.

Les grandes conclusions du rapport :

  1. La présence d'une personne handicapée entraîne des répercussions financières importantes qui font en sorte que ces familles connaissent des situations économiques précaires.
  2. La venue d'un enfant ayant une incapacité génère différentes tensions conjugales et exige une adaptation pour les autres enfants de la famille. Les parents doivent prévoir du temps et un budget pour répondre aux besoins particuliers de leur enfant.
  3. Les familles au sein desquelles vit une personne ayant une incapacité souhaitent que leur contexte de vie soit agréable et cherchent, par le fait même, à réduire les causes de stress liées à l'obtention des services.

Les auteurs du rapport recommandent, entre autres, qu'il y ait plus d'accompagnement psychologique, plus d'information sur les ressources disponibles et une plus grande sensibilisation de la population québécoise aux réalités vécues par les personnes handicapées.

Cette recherche est rendue publique aujourd'hui à Trois-Rivières dans le cadre d'une semaine bien particulière : la Semaine québécoise des personnes handicapées.

Sous le thème Ensemble... Tout le monde y gagne, cette semaine qui a lieu chaque année du 1er au 7 juin contribue à approfondir la réflexion sur ce que chacun peut faire dans son milieu pour favoriser l'intégration sociale des personnes handicapées. Au Québec, près d'un million de personnes ont des incapacités. La Semaine québécoise des personnes handicapées est une occasion de sensibiliser l'ensemble de la population aux obstacles que rencontrent plusieurs d'entre elles et de mobiliser les acteurs institutionnels et civils dans des actions favorisant leur intégration.

L'Office

L'Office des personnes handicapées du Québec a pour mandat général de veiller à la coordination des actions relatives à l'élaboration et à la prestation des services aux personnes handicapées et leur famille, dans le but de favoriser leur intégration scolaire, professionnelle et sociale. L'Office les informe, les conseille, les assiste et fait des représentations en leur faveur, tant sur une base individuelle que collective.

Communication adaptée

Ce communiqué est disponible en médias adaptés. Pour l'obtenir, composez

le 1 800 567-1465 ou le 1 800 567-1477 par téléscripteur, ou encore par

.

-30-

Source : Direction des communications

Pour renseignements : Michel-André Roy

Téléphone : (819) 475-8533/471-6562
Site Web : www.ophq.gouv.qc.ca


LaCriée, liste de distribution d'information générale concernant les déficients visuels.

 


Dernière mise à jour de cette page :  5 juin 2006


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

Maurice de la Sizeranne naquit le 30 juillet 1857 à Tain (France). Il perd la vue à l'âge de 9 ans. Son œuvre est colossale. Mentionnons seulement qu'il est le fondateur de l'Association Valentin Haüy (1889). Il meurt le 13 janvier 1924 à l'âge de 66 ans. Encore aujourd'hui, plusieurs de ses réalisations poursuivent l'œuvre qu'il a amorcé permettant ainsi aux aveugles et amblyopes d'aspirer à une vie active et productive.

TyphloPensée

« Il est bon quelquefois de s'aveugler soi-même. Et bien souvent l'erreur est le bonheur suprême. »

Destouches

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 2 septembre 2019
© 1996/2019; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.