Vous consultez : Le Typhlophile / LaCriée : Chris Williamson couvert d'argent
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Chris Williamson couvert d'argent

Quatre cannes blanches.

Lundi 11 décembre 2017 à 00:38:16 HnE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'un lecteur de livres numériques.
La première version du Victor Reader un lecteur de livres numériques adapté pour les personnes handicapées visuelles. Ces livres numériques utilisent le standard DAISY.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / LaCriée : Chris Williamson couvert d'argent

15 mars 2006

Le Canadien Chris Williamson a décroché l'argent lors de l'épreuve de descente dans la catégorie des non-voyants, dimanche, à Sestrières.

C'est sous un ciel radieux que le résident de l'Ontario a remporté la deuxième médaille canadienne de ces Jeux paralympiques, en montant sur la deuxième marche du podium derrière l'Allemand Gerd Gradwohl. Guidé par Robert Taylor, Williamson a terminé à 77 secondes de la tête. Le Français Nicolas Berejny a pris le 3e rang.

Pour cette épreuve de ski alpin, les handicapés visuels skient en compagnie d'un guide, parfois à plus de 100 kilomètres à l'heure. Ce dernier leur donne des indications à travers un microphone, mais aucun contact physique n'est permis entre le skieur et son guide. Lorsqu'un athlète monte sur le podium, son guide reçoit aussi une médaille.

Lennea meilleur Canadien en position assise

Trois Canadiens prenaient part à la descente en position assise, épreuve remportée par l'Américain Kevin Bramble. Le Britanno-Colombien Brad Lennea a terminé en 11e position de l'épreuve, le meilleur résultat canadien. Son compatriote Scott Patterson a pris le 20e rang, tandis que l'Ontarien Jeffrey Penner n'a pu terminer la course.

Chez les dames, la Canadienne Kimberley Joines n'a pu terminer sa descente en position assise. L'Américaine Laurie Stephens a dominé l'épreuve.

Au sujet du Comité paralympique canadien

Le Comité paralympique canadien est un organisme à but non lucratif, caritatif et privé qui est reconnu par le Comité international paralympique (CIP). Le CPC vise le développement et la croissance du Mouvement paralympique au Canada, et il est résolu à offrir des programmes qui renforcent le Mouvement paralympique au Canada et à donner aux personnes ayant une incapacité physique la possibilité de pratiquer tous les genres de sports.

Au sujet des Jeux paralympiques

L'origine des Jeux paralympiques remonte en 1948 alors que Sir Ludwig Guttman organisait les Jeux internationaux en fauteuil roulant de façon à les faire coincider avec les Jeux olympiques de Londres. L'événement a graduellement pris de l'ampleur et intégré d'autres sports et d'autres catégories de handicaps. Aujourd'hui, les Jeux paralympiques d'été et d'hiver constituent la compétition internationale parfaite pour les athlètes d'élite ayant un handicap. Ces jeux sont liés aux célébrations olympiques présentées tous les deux ans et les athlètes doivent satisfaire à de strictes normes d'aptitude pour pouvoir y participer. Depuis 1968, le Canada participe à tous les Jeux paralympiques.

Sur l'équipe paralympique canadienne, veuillez visiter www.paralympique.ca

Source: Guy Napert-Frenette, Chef de presse adjoint, Equipe paralympique 2006, Bureau de presse de Turin : 011 39 011 119 0410, Bureau de presse de Sestrière: 011 39 011 119 2417,


LaCriée, liste de distribution d'information générale concernant les déficients visuels est membre du partenariat de groupes consacrés à la déficience visuelle.

Pour recevoir dans votre boîte aux lettres ces derniers, lors de leur diffusion, envoyer un courriel à : lacriee-abonnement@yahoogroupes.fr.

 


Dernière mise à jour de cette page :  15 mars 2006


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

L'égalité ou légalité???

Blind Bob, c'est-à-dire Bob l'aveugle, comme le surnommaient affectueusement ses compagnons de prison n'était vraiment pas un aveugle ordinaire. Car de son vrai nom, Robert Vernon Toye, le crime cela pouvait être payant pour un aveugle. Et c'est ainsi qu'il a commis au cours de son infâme carrière criminelle, armé de sa canne blanche bien dissimulée sous son manteau, 17 vols à mains armés de banques. Il a aussi commis 11 tentatives d'évasion, toutes infructueuses. Tout cela lui a valu de passer une bonne partie de sa vie dans un pénitencier fédéral américain.

TyphloPensée

« Nous sommes une génération savante ; la vie instinctive, spontanée, aveuglément féconde de la jeunesse, s'est retirée de nous ; tel est le fait irréparable. »

Charles-Marie Leconte de Lisle - Poèmes antiques

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2017; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.