Vous consultez : Le Typhlophile / LaCriée : Union Francophone des Aveugles (UFA) : Lettre de Liaison - Janvier 2006
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Union Francophone des Aveugles (UFA) : Lettre de Liaison - Janvier 2006

Quatre cannes blanches.

Mercredi 13 décembre 2017 à 06:11:24 HnE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une réglette à dymo et un poinçon.
Permet d'écrire à la main le ruban dymo. Il suffit d'insérer le ruban dymo entre les deux surfaces et de refermer le tout et placer la réglette les trous vers le haut et d'écrire à l'aide du poinçon.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / LaCriée : Union Francophone des Aveugles (UFA) : Lettre de Liaison - Janvier 2006

16 février 2006

Chers membres, partenaires et amis de l’UFA,

C’est avec plaisir que toute l’équipe de l’Union s’adresse à vous pour d’abord vous souhaiter une bonne année 2006, remplie de paix, de joie, de santé, de solidarité et de succès.

La présente édition de notre lettre de liaison est exclusivement consacrée à notre dernière assemblée générale qui s’est tenue à Angers en France, en juillet 2006. En juin prochain, vous recevrez notre prochaine édition qui traitera plus particulièrement de nos projets. D’ici là, si vous avez des commentaires ou des suggestions qui s’inscrivent dans la ligne de nos objectifs et de nos modestes moyens nous vous invitons à communiquer avec nous.

MOT DE La PRÉSIDENTE

L'année 2005 fut avant tout pour nous l'année de la 2ème assemblée générale de l'UFA. Elle a réuni à Angers (France) dans un cadre très agréable 87 participants venus de 22 pays francophones. Nous avons partagé pendant 3 jours le plaisir de nous retrouver, d'échanger nos expériences et surtout de faire le bilan de l'action de l'UFa pendant ces 4 dernières années et d'élaborer un plan d'action pour les 4 années à venir.

Je voudrais seulement ici exprimer à tous les participants combien je suis sensible à la confiance qu'ils m'ont exprimée en me confiant à nouveau la Présidence de notre Union. Rien ne pouvait me toucher davantage que cette marque d'estime. Il ne nous reste plus qu'à bien travailler pour rendre encore plus solides les assises de notre jeune association.

Que l'année qui vient de commencer soit pour l'UFa et toutes ses associations membres une année heureuse, fructueuse et solidaire.

La Présidente de l’UFA,
Françoise Madray-Lesigne

FAITS SAILLANTS DE La DEUXIÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’UFA

par Max Bouvy, France

L’UNION FRANCOPHONE DES AVEUGLES (U.F.A.) a tenu sa 2ème Assemblée Générale à Angers – France – les 8 et 9 juillet 2005

Le jeudi 7 juillet au soir, les deux cars affrétés par l’UFa pour amener les congressistes à Angers, arrivent à l’Institut Monteclair où le souriant directeur, Francis Guitteau, nous reçoit autour du verre de l’amitié. Après le dîner et la projection en Audiovision du film « Ressources Humaines » de Laurent Cantet, c’est la répartition dans divers hôtels de la ville.

VENDREDI 8 JUILLET

Nous sommes au magnifique Centre d’Accueil International du Lac de Maine, fierté de la ville en matière d’installations réceptives et de communication. Dans une nature verdoyante et apaisée dont la douceur a été justement chantée par J. du Bellay, des bâtiments sympathiques et bien conçus nous permettent un bon confort de travail. Le Président de l’AVH, Patrick Champetier de Ribes, arrive pour la conférence inaugurale qui est une réflexion sur l’emploi et les professions accessibles en France aux non-voyants, par Philippe Chazal, Secrétaire Général du CNPSAA.

Avant les débats en table ronde, Françoise Madray-Lesigne, Présidente de l’UFA, sollicite une minute de silence en hommage aux victimes des attentats de la veille, à Londres.

Discussions très intéressantes avec des orateurs qualifiés, tous respectueux des temps impartis :

  • Imed Chaker (Tunisie) raconte comment, avant que l’UNAT développe l’impression du Braille en Tunisie, les aveugles n’étaient que des réciteurs du Coran dans les cimetières ou des mendiants professionnels. Cette année, grâce à l’UFa et à l’UNAT, 2 millions de pages Braille ont été imprimées. Les aveugles travaillent dans les hôpitaux comme kinés, ou bien dans les écoles. Pour les personnes qui perdent brutalement la vue, l’UNAT a créé un centre de réhabilitation. Les ateliers de l’UNAT assurent la promotion de l’artisanat (rotin, chaises…). Les aveugles les plus instruits occupent des postes de standardistes et même vont vers des études universitaires jusqu’aux maîtrises de lettres et de langues, avec, à la clef, des emplois dans des ministères ou à l’éducation nationale. L’UNAT devient association de développement, recevant des subventions bancaires qui permettent à des non-voyants de s’installer à leur compte. Enfin, l’avenir c’est l’informatique qui apporte une aide considérable aux aveugles.

    Le docteur Chaker annonce, en conclusion, un Forum International du Handicap en novembre en Tunisie.

  • Le docteur Siaka Diarra du Burkina Faso évoquera la fracture existant dans son pays « pauvre parmi les pauvres ». Dans ce contexte privé de ressources, parler d’emploi est difficile et les maladies endémiques (sida, tuberculose …) enlèvent à l’homme sa dignité. Le docteur Diarra parle même de « non emploi » et demande du soutien et de l’aide.
  • Dali Gogo (Côte d’Ivoire) relate son expérience ivoirienne : après l’école de kiné, il a travaillé au CHU d’Abidjan où se réinsèrent notamment les accidentés de la vue. Dali Gogo expose les problèmes du Sud Sahara, les problèmes politiques empêchant les aveugles d’aller à la recherche d’emploi. Les conflits internes, inter-associations, n’arrangent pas les choses, mais l’espoir demeure dans le développement de l’esprit associatif.
  • Pierre Rondeau, du Canada, brosse un tableau très précis de la situation de l’emploi dans son pays, recensant actuellement 610 000 personnes déficientes visuelles, dont 62 000 au Québec. Malgré les obstacles à l’intégration, plus de 60 % des aveugles ont un emploi et 16 % sont en recherche. Les obstacles sont le niveau de formation et la motivation des personnes, la sous-estimation personnelle et le manque de confiance en soi, parfois aggravé par des expériences décourageantes. Les employeurs aussi manquent parfois d’une vraie ouverture aux problèmes des non-voyants. Au Canada, les ressources proviennent des nombreux organismes québécois, des services de main-d’œuvre, de réadaptation, de soutien et les subventions accordées sont généralement substantielles.
  • Pascal Lonfat, venu du Valais (Suisse) avec son épouse, parle des enfants handicapés de la vue qui, en Suisse, sont bien intégrés dans des classes préparées et sont mêlés aux enfants valides. En Suisse, précise Pascal Lonfat, des non-voyants ont atteint des diplômes de haut niveau mais, comme en France notamment, beaucoup d’aveugles ne recherchent pas de travail et se contentent de « la rente » qu’ils reçoivent. a titre d’exemple une agence de télémarketing, avec programme informatique spécialisé, a offert récemment 12 postes rémunérés à des aveugles : 6 personnes seulement se sont présentées et c’est dommage.

La discussion s’engage notamment sur la difficulté des moyens de transport pour les aveugles entre le lieu d’habitation et le lieu de travail. C’est souvent un obstacle majeur.

Reynolds Permal, de l’Ile Maurice, suggère d’envoyer à l’AVH ou à l’UFa toutes les idées possibles relatives à l’emploi, au travail, à l’artisanat. Bonne suggestion.

Après le déjeuner, l’Assemblée Générale proprement dite est ouverte par la Présidente, après le respect d’une nouvelle minute de silence pour les victimes du terrorisme.

Françoise Madray-Lesigne lit le message de soutien de William Rowland, Président de l’UMa et accueille Roselyne Bachelot, Députée au Parlement Européen, venue en amie. Dans une allocution très émouvante et empreinte de sympathie, elle nous dit que le sort qui est fait aux handicapés est un signe de la maturité de la société et explique comment les mécanismes actuels de la société sont capables de placer des personnes en situation d’handicap. « Je voulais, ajoute-t-elle, venir vous embrasser parce que j’ai tellement à apprendre de vous ». La Présidente la remercie en soulignant la rareté d’une telle visite ministérielle, mais, précise-t-elle finement : « Ca vient d’une femme ! »

Roselyne Bachelot écoutera d’ailleurs avec attention le rapport d’activité présenté par Françoise Madray-Lesigne et Richard Lavigne, Directeur Exécutif (Canada).

Au préalable, Paul Tezanou, Président de l’UAFA, remercie les organisateurs et ne manque pas d’insister pour que l’UAFa obtienne de plus en plus de moyens. Ce à quoi, il s’attire la riposte de la Présidente : « la plus belle fille du monde, etc…. »

Emporté par un élan lyrique, Paul improvise en chanson : « l’UFA, oui, oui, oui – l’UFA, non, non, non – l’UFa ne périra pas » reprise en chœur par l’assistance, conquise.

Le sérieux réside dans le rapport d’activité (à la disposition de tous dans son intégralité). Françoise et Richard retracent, en alternance, l’historique de l’UFA, née en 2001, dont les objectifs étaient la coopération internationale entre les éditeurs en Braille, l’unification du Braille français, la coopération avec les pays francophones, via l’aide aux écoles et aux imprimeries Braille.

La mise en place structurelle et la recherche de moyens ont suivi l’élaboration du règlement intérieur de l’UFa et les activités internationales ont été importantes et variées. Le bilan de ces quelques années est peut-être modeste, mais il est prometteur, l’équipe a appris à travailler ensemble et le programme d’avenir est défini.

Une discussion animée et bien orchestrée par les micros baladeurs de Patrick Saonit, couplés à une très bonne sonorisation, précède le vote qui applaudit ce rapport d’activité.

Mokrane Boussaïd, représentant l’Union Européenne des Aveugles, au nom de son Président, Colin Low, souhaite insister sur la coopération entre l’UFa et L’UEA, sans concurrence mais plutôt avec une grande envie de progresser ensemble.

Après le rapport financier (à la disposition de tous), présenté par Rui Goncalvès, remplaçant le trésorier de l’UFA, Julien Aimi, à qui toute l’Assemblée envoie des vœux de rétablissement après son accident, Paul Henri Buteau, membre du Comité Exécutif (Canada), responsable du Dossier des Bibliothèques, parle du répertoire de l’édition Braille et sonore. C’est un dossier que les connaisseurs vont suivre avec attention et qui commence par le précieux RDR (répertoire des ressources). Paul Henri va expliquer de façon précise le choix des mots-clés, l’organisation, l’identification des médias et la préparation d’un questionnaire envoyé à 70 organisations (33 réponses à ce jour en provenance de l’Afrique, Amérique – Antilles, Europe).

À 18 h, la Mairie d’Angers recevait les congressistes à l’Hôpital St Jean dont les voûtes gothiques abritent les tapisseries du « Chant du Monde » de Jean Lurçat (1892-1966), vision épique, poétique, symbolique et humaniste du XXème siècle. Une description orale de ces œuvres s’imposait pour les non-voyants afin de leur permettre de pénétrer le monde de l’artiste. C’est aussi le rôle du guide de Françoise.

Après le dîner à Monteclair, les réunions régionales pour le choix des candidatures au Comité Exécutif se déroulent dans des salles séparées.

SAMEDI 9 JUILLET

Après le dépôt des candidatures auprès de Richard Lavigne, l’Assemblée débat de trois modifications à apporter aux statuts de l’UFa (détails à votre disposition), notamment concernant les membres du Comité Exécutif délégués par une Association et qui doivent impérativement bénéficier du soutien de cette Association pendant toute la durée de leur mandat. Cette mise au clair est adoptée à l’unanimité.

Présentation du plan d’action pour les quatre prochaines années :

De façon très concise, Françoise Madray-Lesigne expose le plan d’action de l’UFa (à votre disposition en intégralité) centré sur un objectif en quatre points :

  • Accès aux livres et à l’information, promotion du Braille et de tous les outils susceptibles de venir en aide aux déficients visuels.
  • L’unification du Braille français.
  • La coopération avec les pays francophones émergents, basée sur l’imprimerie Braille, l’alphabétisation, les bourses d’études et les revues en Braille.
  • La caution de l’UFa aux actions des associations membres.

Sous la présidence de Richard Lavigne, les candidatures sont présentées et les élections se déroulent dans le calme et la bonne humeur. Vous trouverez la liste des membres du nouveau Comité Exécutif à la fin de la présente lettre.

Françoise prononce la clôture de l’Assemblée Générale et demande la réunion immédiate du nouveau comité qui se retire quelques instants.

Françoise et son omniprésente secrétaire, Christiane Delattre, avaient, de longue date, préparé un banquet de clôture à la Pointe Bouchemaine, aux bords de Loire, à quelques kilomètres du Centre International. C’est sous une pluie fine que les bus nous déposent dans un charmant village dont le restaurant « La Terrasse » occupe le centre.

Une belle salle, des tables bien agencées et, par les grandes baies vitrées, un paysage signé Seurat, ou Monet, avec de grands arbres se reflétant dans les eaux dorées de la Loire, des ragondins chahuteurs sur les berges et de lents nuages rougis par le couchant. Une vaisselle fleurie animée par un pain de poireaux et médaillon de foie gras, sandre de Loire garni de légumes, fromages et corolle de fruits exotiques. Le tout accompagné des célèbres vins d’Anjou.

Françoise est partout, au bras de son guide, à chaque table un mot gentil, et agrémenté d’un petit cadeau, et une coupe de champagne pour clore une belle soirée et un bon congrès.

Le dimanche 10 juillet, le programme offrait le choix entre une visite guidée du Château d’Angers avec la célèbre tapisserie de l’Apocalypse expliquée aux non- voyants et une dégustation dans la cave d’un viticulteur local.

Après le déjeuner à Monteclair et nos félicitations au chef Timoléon pour son dynamisme culinaire et son accueil, les bus nous ramènent à Paris, au Siège Social de l’AVH où nous attend un buffet froid. Bravo à tous les organisateurs.

NOTE SUR ANGERS

Fondée au début de notre ère au confluent de la Loire et de la Maine, la ville a un grand passé historique, capitale du Conté d’Anjou. Le plus célèbre des monuments est le château de la Loire avec ses 17 tours polychromes qui fascinent le visiteur.

En 1950, le château accueillit la fameuse tapisserie de l’Apocalypse datant du XIVème siècle. Longue de 100 mètres sur 4,50 m de haut, elle forme un ensemble unique au monde, fournissant des informations sur la vie politique et sociale de la fin du XIVème siècle.

Angers est à 1 h 30 de Paris en TGV, elle offre un cadre exceptionnel par sa diversité économique, touristique et environnementale. Ville d’environ 250.000 habitants, agréable à vivre, d’une propreté remarquable, avec ses rues piétonnières fleuries, ses monuments et quartiers anciens en centre ville, Angers est devenue une des métropoles importantes de l’Ouest de la France.

Remerciements particuliers :

  • Jean Claude Antonini, Maire d’Angers et ses adjointes, pour leur accueil dans leur jolie ville
  • Francis Guitteau, Directeur de l’Institut Monteclair et l’ensemble de ses collaborateurs
  • L’hôtel du Progrès, pour son accueil et la qualité du service
  • Le Centre International du Lac de Maine pour avoir facilité notre séjour et nos travaux
  • Le staff AVH, Marie-Bernadette Alexandre, Mireille Bellegarde et Christiane Delattre pour leur organisation sans faille, Patrick Saonit et Marie-Christine Lima pour la perfection de leur intendance technique.

RECONNAISSANCE ET CRÉDIBILITÉ DE L’UFA, PLUS QUE DES VŒUX PIEUX!

Depuis sa fondation en 2001, par ses activités et par ses interventions au plan international, l’UFa ne cesse de se tailler une place de plus en plus importante dans le milieu de la déficience visuelle. Parmi les témoignages d’encouragement et d’appui reçus à l’UFA, mentionnons celui du Président de l’Union Mondiale des Aveugles, Monsieur William Rowland. Nous reproduisons ici le message transmis à notre Présidente qu’il a adressé à l’Assemblée Générale d’Angers :

L'Union Mondiale des Aveugles est très heureuse de constater la diversité de ses adhérents, de ses programmes et des activités des personnes et des organisations engagées dans le mouvement mondial ayant pour but principal de donner un nouveau regard sur la cécité. En tant que Président de l'UMA, je suis heureux de voir la naissance et l'évolution de l'Union Francophone des Aveugles qui œuvre à une meilleure compréhension de plus de 50 organisations dans 24 pays. Je suis très heureux d'apprendre vos efforts pour l'Unification du Braille Français. Le Braille est, en effet, l'outil le plus précieux pour les aveugles que nous a laissé notre père spirituel, Louis Braille.

Je tiens à saluer les participants à votre Deuxième Assemblée Générale qui aura lieu à Angers du 7 au 9 juillet 2005 et je profite de cette occasion pour remercier de tout cœur le soutien que m’ont apporté les pays francophones lors de mon élection au poste de Président de l'UMA. Vos encouragements et vos conseils, Françoise, sont très importants pour moi dans mes efforts pour faire progresser l'action de l'UMa dans les domaines internationaux, régionaux ou nationaux. L'UFA, en effet, peut faire beaucoup pour soutenir mes efforts et renforcer l'unité et les objectifs de l'Union Mondiale des Aveugles.

     William Rowland
Président de l'Union Mondiale des Aveugles

COMPOSITION DU NOUVEAU COMITÉ EXÉCUTIF DE L’UFA

Avant tout, l’équipe de l’UFa souhaite remercier les membres qui ont quitté le comité exécutif pour leur excellente collaboration au cours des dernières années. Nous soulignons ici la participation de Messieurs Dali Gogo et André Vincent, respectivement de Côte d’Ivoire et du Québec.

Après élection, le Comité Exécutif est ainsi composé, autour de Françoise Madray-Lesigne, Présidente renouvelée :

  • Aimi Julien, Trésorier, (FAF – France)
  • Buteau Paul-Henri, Administrateur, (INLB – Québec, Canada)
  • Cavaillès Caty, Administrateur, (Voir Ensemble – France)
  • Chaker Imed Eddine, Administrateur, (UNAT – Tunisie)
  • Diarra Siaka, Administrateur, (ABPAM – Burkina Faso)
  • Doukkali Mohamed, Vice-Président, (OAPAM – Maroc)
  • Vezina Véronique, Administrateur (RAAQ – Québec, Canada).

Félicitations et bonne chance à nos élus!

Enfin, précisons que Richard Lavigne continuera d’assurer la direction exécutive de l’Union, à partir du Québec.

POUR JOINDRE L’UFA

En France :

5, rue Duroc
75007 Paris
France

Tél. : 33 1 44 49 27 27 (poste 2324)
Téléc. : 33 1 44 49 27 10

Au Canada :

1111, St-Charles ouest
Longueuil, Québec, Canada
J4K 5G4

Tél. : (450) 463 9899

Site web : www.unionfrancophonedesaveugles.org



LaCriée, liste de distribution d'information générale concernant les déficients visuels est membre du partenariat de groupes consacrés à la déficience visuelle.

Pour recevoir dans votre boîte aux lettres ces derniers, lors de leur diffusion, envoyer un courriel à : lacriee-abonnement@yahoogroupes.fr.

 


Dernière mise à jour de cette page :  16 février 2006


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

Au Québec, le nombre de jeunes handicapés visuels âgés de 5 à 21 ans est estimé, dans certains programmes gouvernementaux, à 5135 individus.

TyphloPensée

« La poésie est un exhibitionnisme qui s'exerce chez les aveugles. »

Jean Cocteau - Lettres à Milorad

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2017; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.