Vous consultez : Le Typhlophile / LaCriée : Stages en relief 2006
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Stages en relief 2006

Quatre cannes blanches.

Mercredi 24 juillet 2019 à 02:39:56 HaE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une machine Thermoform.
L'appareil, usuellement nommé Thermoform, est utilisé pour reproduire des dessins ou graphiques en relief. Sous l'effet de la chaleur, le papier plastifié, spécialement conçu, prend le relief de la maquette sur laquelle il est placé.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / LaCriée : Stages en relief 2006

Paris, 10 janvier 2006

Stages gratuits :
« Dessin en relief et communication graphique »
proposés par la Cité des sciences, le CNEFEI et le Musée du Louvre

Ces stages, répartis sur trois niveaux, présentent les traitements de l'information en usage dans la communication graphique. Le contenu, théorique et pratique, s'appuie sur des documents et des activités conçus en fonction d'une ergonomie de lecture tactile et de basse vision.

Ces stages s'adressent à des personnes handicapées visuelles adultes et à des accompagnateurs voyants intéressés par ce graphisme spécifique (étudiants, professionnels, responsables d'organismes spécialisés ou autres…).

Niveau 1 : Les codes dans les représentations graphiques,

27 et 28 février 2006

L'approche du langage graphique s'organise autour de trois axes qui favorisent une plus grande maîtrise de la lecture de l'image et de son utilisation dans la communication :

- les stratégies de lecture . Il s'agit d'apprendre à décoder une image en relief. Cette lecture, d'abord globale, s'affinera par le repérage des indices pertinents permettant de construire la signification du document graphique.

- l'interprétation de l'information dans les codes graphiques. Il s'agit d'apprendre à reconnaître le sens des symboles et des signes usuels utilisés dans différents contextes graphiques afin d'atteindre une pertinence de lecture de documents imagés. Exemples : organigrammes, schémas de météo, signalétique urbaine, plans……..

- la représentations d'objets. On appréhendera les différentes solutions adoptées au cours de l'histoire pour représenter les objets dans les 2 dimensions du dessin. Exemples : la projection des Egyptiens, la perspective, le dessin technique...

Niveau 2 : Les représentations du corps humain dans l'histoire de l'Art

30 et 31 janvier 2006, 20 et 21 avril 2006

L'objectif est de permettre d'identifier les modalités de représentation des attitudes posturales du corps humain : face, profil, éléments du corps raccourcis, ellipses.

Après avoir repéré les représentations des stylistes de mode, on abordera

- celles des enfants,

- des égyptiens à partir des bas reliefs des mastabas,

- des grecs à propos des scènes sportives présentées sur les figures rouges des vases,

- et des traitements des nus féminins et masculins de la peinture occidentale du XV au XIXème siécle.

Les lectures graphiques alterneront avec des activités pratiques permettant une relation progressive entre 3 D et 2 D.

Niveau 3 : Les expressions du visage

6 et 7 mars 2006, 22 et 23 mai 2006

À partir de six expressions universelles, on aborde la représentation des expressions du visage.

Différentes solutions de représentation de sentiments seront analysées :

- les dessins de Le Brun pour l'Académie de peinture (issus de son traité des passions),

- les caricatures

- et les bandes dessinées.

Niveau 4 : 26 et 27 juin 2006

Programme détaillé prochainement défini

Information et inscription :

Hoëlle Corvest : 01.40.05.75.35

date limite d'inscription : 10 jours avant chaque stage

Informations pratiques

Lieu : Cité des sciences et de l'industrie

Accès : métro Porte de la Villette, descendre en queue de train pour la sortie débouchant au pied du parvis, monter quelques volées d'escaliers, traverser le parvis et se présenter à l'accueil général

Horaires : 9H30-17H00


LaCriée, liste de distribution d'information générale concernant les déficients visuels est membre du partenariat de groupes consacrés à la déficience visuelle.

Pour recevoir dans votre boîte aux lettres ces derniers, lors de leur diffusion, envoyer un courriel à : lacriee-abonnement@yahoogroupes.fr.

 


Dernière mise à jour de cette page :  10 janvier 2006


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

Charles Bonnet (1720-1793) Naturaliste et philosophe suisse, découvreur de la parthénogénèse (la reproduction sans fertilisation) et qui a élaboré la théorie de l'évolution. Bien que Bonnet était un avocat, sa vraie passion était les sciences naturelles. S'attardant d'abord à l'entomologie, il a étudié le comportement des aphides, et a découvert que l'insecte femelle pouvait se reproduire sans fertilisation par le mâle. En 1742, il a découvert que les chenilles et les papillons respirent par leurs pores, qu'il a nommées stigmates. Bonnet s'est ensuite intéressé à la botanique, en y étudiant les structures et les fonctions des feuilles.

Atteint de cécité, il s'est intéressé cette fois à la philosophie. Dans ses - Considérations sur les corps organisés - (1762), il élabora une théorie selon laquelle tout organisme femelle contient dans ses cellules sexuelles une quantité infinie d'individus préformés, entraînant l'immortalité et l'immuabilité des espèces. Dans la Palingénésie philosophique - (1769) il a élaboré l'idée que la Terre subi périodiquement des catastrophes universelles qui détruisent presque toutes les espèces vivantes, dont les survivantes accèdent au prochain stade évolutif. Bonnet a été le premier à employer le mot - évolution - dans un contexte biologique. Dans son - Essai de psychologie - (1754) ainsi que dans - Essai analytique sur les facultés de l'âme - (1760), il avait déjà entrevu la psycho-physiologie.

TyphloPensée

« Si un homme regarde très attentivement, il verra la chance ; car si elle est aveugle, elle n'est pas pour autant invisible. »

Francis Bacon

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2019; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.