Vous consultez : Le Typhlophile / LaCriée : Festival RETOUR D'IMAGE, cinéma et handicap
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Festival RETOUR D'IMAGE, cinéma et handicap

Quatre cannes blanches.

Dimanche 13 octobre 2019 à 22:05:19 HaE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'un livre pour enfant.
Une page de livre pour enfant réalisée sur du papier SwellTouch (thermogonflage). Procédé par lequel l'encre prend du relief lorsqu'on applique une chaleur.





Partager la page sur Facebook

Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / LaCriée : Festival RETOUR D'IMAGE, cinéma et handicap

3 décembre 2003

Retour d'Image, du 3 au 9 décembre 2003,
à Paris au MK2 Bibliothèque,
128-162 Avenue de France Paris 13éme
Métro : 6 (Quai de la Gare), 14 (Bibliothèque François Mitterand). Bus : 89, 325. RER C.

Première rétrospective de films consacrée en France à la représentation des personnes handicapées à travers l'histoire du cinéma,.

Le cinéma, depuis son origine, a souvent fait appel à des personnages handicapés pour raconter des histoires fortes. Parce qu'aujourd'hui, de plus en plus d'acteurs, de scénaristes, de réalisateurs handicapés se font connaître, cet événement a pour but d'initier une réflexion collective sur les enjeux de la représentation des personnes handicapées à travers nos créations culturelles.

Le festival s'intitule Retour d'image parce qu'il est créé et animé principalement par des professionnels du secteur culturel handicapés (acteurs, journalistes, cinéastes) pour donner droit de cité au regard des personnes handicapées sur leur image : partager ce regard, et réfléchir ensemble.

Au total 50 films, des tables rondes, des rencontres et des débats, sont rendus accessibles grâce au sous-titrage, à des descriptions pour aveugles, à l'interprétariat en langue des signes.

Tarifs : la séance : 6,50 Euros (3 Euros pour les groupes scolaires) Passeport de places multiples à tarif réduit.

Programmation :

Mercredi 3 décembre

14 h : Témoin silencieux (a Silent Panic) de Arthur Hiller (USA, 23 min). Avec Harpo Marx.

Les Lumières de la Ville (City Lights), Charlie Chaplin (USA, 1931) (avant 1ère, copie restaurée)

16h45 : Les aveugles de Jean-Luc Perreaud (France, 1999, 6 min)

Rose des sables (Louss) de Mohamed Rachid Benhadj (Algérie, 1989).

19h15 : Amour Secret de Christoph Schaub (Suisse, 2001). Avec Emmanuelle Laborit. Première Nationale, en présence d'Emmanuelle Laborit

21h15 : « Retour de Flammes » courts métrages muets, accompagnés au piano et présentés par Serge Bromberg, Lobster productions

Jeudi 4 décembre

10h : Matinée de courts métrages : La Petite Vendeuse de Soleil, Cousin, Better or Worse, La terre est ronde...

14h : Evanesce de Jaimie Phelan (Canada, 2002, 6 min),

Johnny s'en va-t-en guerre (Johnny Got his Gun) de Dalton Trumbo (USA, 1971). Avec Donald Sutherland.

16h45 : Guide Dog de Gustavo Aciolo (Brésil, 1998, 17 min)

Johnny Belinda de John Negulesco (USA, 1948). Avec Jane Wyman.

19h15 : Shifting Shaddows film expérimental de Jenny Meredith (GB, 2003, 2 min)

Miracle en Alabama (The Miracle Worker) de Arthur Penn (USA, 1962). Avec Anne Bancroft et Patty Duke.

21h45 : Deux mains la nuit (The spiral staircase) de Robert Siodmak (USA, 1945). Avec Dorothy McGuire et Ethel Barrymore.

Vendredi 5 décembre

9h45 : Better or Worse de Jocelyn Cammack (GB, 2000, 9 min) Kenny (The Kid Brother) de Claude Gagnon (Canada - USa - Japon 1983)

14h : Quasimodo, le bossu de Notre-Dame de William Dieterle (1939, USA).

16h45 : a is for Autism de Tim Webb (GB, 1992, 12 min)

Le moindre geste* de Fernand Deligny, Josée Manenti et Jean-Pierre Daniel (France, 1965-70).

19h15 : Talk de Matthew Parkhill (GB, 2000, 10 min) En chair et en os (Carne Tremula) de Pedro Almodovar (Espagne, 1997).

21h30 : Soirée Browning animée par Pascale Risterucci : L'inconnu (The Armless wonder) (1927, USA, muet). Avec Lon Chaney, Joan Crawford

22h30 : Freaks (1932, USA). Avec Lon Chaney.

Samedi 6 décembre

10h30 : Table ronde sur la caractérisation des personnages handicapés dans le scénario : Conférence de Martin Norden, en présence de Jean-Claude Carrière. ENTREE GRATUITE

14h00 : Taut de Charlotte Darbyshire (GB, 1972, 3 min) Tristana de Luis Buñuel (France, 1970). Avec Catherine Deneuve, Fernando Rey.

16h45 : Replay de Kathy Araniello (GB, 2002, 8 min) La Maison dans l'Ombre (On Dangerous Ground) de Nicholas Ray (USa 1951). Avec Robert Ryan et Ida Lupino.

19h15 : Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? de Robert Aldrich (USA, 1962). Avec Bette Davis, Joan Crawford.

21h30 : Aeygypten de Katrin Resetarits (Allemagne, 1997) Behindert* de Stephen Dwoskin (Allemagne, 1975). Avec Carole Régnier et Stephen Dwoskin.

Dimanche 7 décembre

13h30 : La chambre des officiers de François Dupeyron (France, 2000). Avec Eric Caravaca, Sabine Azéma, André Dussolier. En présence du réalisateur.

16h45 : Baptized at Lucky Lube de Hammid Zaidi (USA, 1999, 8 min) Dance me to my song de Rolf de Heer (Australie, 1998). Avec Heather Rose.

19h15 : Poste n° 55 (Wewnetrzny 55) de Slawomir Fabicki (Pologne, 1997, 10 min) Un jeu brutal* de Jean-Claude Brisseau (France, 1982). Avec Bruno Cremer.

21h30 : Freak Fucking Basics de Jo Pearson (GB, 1995, 13 min). Avec Mat Frazer. Retour (Coming home) de Al Hashby (USA, 1978). Avec Jane Fonda et Jon Voight.

Lundi 8 décembre

9h45 : Miracle en Alabama (The Miracle Worker) de Arthur Penn (USA, 1962).

14h : Scotty Dogs and shortbread (Ecosse, 2000) Kenny (The Kid Brother) de Claude Gagnon (Canada, USA, Japon). Débat animé par Danièle Moyse, philosophe.

16h45 : Spécial culture sourde : Annie Dearest "the miracle worker" (USA, 2000, 8 min) Rush* (2 épisodes) de Ray Harrison Graham (GB 2000-02).

19h30 : Table ronde sur le casting. ENTREE GRATUITE

21h40 : L'Homme de Compagnie* de Philippe Thomas (France, 2002, 11 min) Nationale 7* de Jean-Pierre Sinapi (France, 2000).

Mardi 9 décembre

14h : Naïs de Raymond Leboursier et Marcel Pagnol (France, 1945). Avec Fernandel.

16h45 : Images d'ailleurs de Ralf Zöller (Allemagne, 1993, 86 min). En présence du photographe et philosophe Evgen Bavcar.

19h15 : Paradox Lake* de Przemek Reut. Inédit

21h30 : Beauty de Alex Bulmer (Canada, 2000, 12 min) Langer Gang* de Yilmaz Arslan (Allemagne, 1993) Inédit Clôture du Festival.

* Séances en présence des réalisateurs

Toutes les infos, présentations des films etc sur : www.mk2.com/retourdimage.html

Fabrice Morandeau

Site Web : www.mk2.com/retourdimage.html


LaCriée, liste de distribution d'information générale concernant les déficients visuels.

 


Dernière mise à jour de cette page :  23 avril 2004


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

Le système de lecture et d'écriture braille, mis au point vers 1825 par Louis Braille, s'inspire d'un code de communication nocturne utilisé par l'armée de cette époque. (Le Code Barbier.)

TyphloPensée

« Il y a du plaisir à rencontrer les yeux de celui à qui l'on vient de donner. »

Jean De La Bruyère.

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 23 septembre 2019
© 1996/2019; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.