Vous consultez : Le Typhlophile / LaCriée : Unification internationale du braille français
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Unification internationale du braille français

Quatre cannes blanches.

Samedi 17 novembre 2018 à 22:26:01 HnE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une montre parlante.
Annonce l'heure à la pression d'un bouton. Économique, mais peu discrète. Elle peut annoncer l'heure à l'heure, dispose de 4 alarmes et d'un chronomètre.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / LaCriée : Unification internationale du braille français

14 janvier 2003

Information à tous les lecteurs de braille

Chère lectrice,
Cher lecteur,

Comme prévu par l'accord de coopération sur l'uniformisation du braille français, signé en juin 2001 à Casablanca par des représentants de l'Afrique, de la Belgique, de la France, du Québec et de la Suisse, un premier groupe d'experts a été mis en place pour tenter de mettre au point un tableau commun des 63 caractères braille de base.

Après avoir entrepris une première série de travaux par des échanges sur Internet, le groupe d'experts s'est réuni à Montréal du 7 au 11 octobre 2002, où il est parvenu à élaborer un tableau des 63 caractères du système braille, ainsi qu'une liste d'une trentaine d'autres symboles.

Les lignes directrices de ce travail ont été les suivantes:

  • attribuer une valeur unique à chaque symbole;
  • préserver le souci de la lisibilité, tant sur papier braille que sur tout autre support (afficheur ou bloc-note braille en particulier);
  • faciliter la transcription automatisée;
  • maintenir une cohérence avec les différents codes braille (littéraire, mathématique, informatique, musical, abrégé, codes braille des autres pays).

Nous souhaitons vivement que vous fassiez connaître ce tableau à un maximum de lecteurs de braille et que vous-même et tous ceux qui auront ces propositions entre les mains (particuliers, responsables d'associations, d'entreprises ou d'administrations, d'établissements scolaires, de centres de transcription braille, etc.) puissiez les mettre à l'épreuve le plus largement possible.

Bien entendu, compte tenu des différences qui existent dans la pratique des systèmes braille au sein des pays francophones, certains compromis ont dû être faits de part et d'autre. Toutefois, sachez que les propositions qui vous sont faites ont été mûrement réfléchies. C'est pourquoi nous souhaiterions que les objections que vous pourriez nous transmettre soient bien argumentées.

Sachez qu'en tout état de cause aucune décision définitive ne sera prise sans l'accord des différentes commissions braille des pays concernés.

Durant cette expérimentation, nous restons à votre entière disposition pour vous fournir toute explication qui pourrait vous être utile. Tous vos courriers seront examinés avec la plus grande attention. Veuillez adresser toute correspondance à ce sujet, ainsi que toute demande d'exemplaires braille ou imprimés des présentes propositions, avant le 20 mai 2003, à l'une des adresses suivantes (merci de le faire par courrier plutôt que par téléphone).

Pour la France et l'Afrique :

  • M. Christian Coudert
    Association Valentin Haüy
    5 rue Duroc,
    75343 Paris cedex 07
    France
    Courriel : ch.coudert@avh.asso.fr
  • M. Yves Dunand
    INJA, DTEA
    56 boulevard des Invalides,
    75007 Paris
    France

Pour la Belgique :

  • M. Philippe van den Brande
    Oeuvre Nationale des Aveugles,
    Avenue Dailly, 90-92,
    B-1030 Bruxelles,
    Belgique
    Courriel : philippe.vandenbrande@ona.be

Pour la Suisse :

  • M. Roger Cosandey
    Fédération Suisse des Aveugles
    Chemin de Rovéréaz, 5,
    CH-1012 LAUSANNE,
    Suisse
    Courriel : roger.cosandey@sbv-fsa.ch

Pour le Québec :

  • M. Pierre Ferland
    Institut Nazareth et Louis Braille,
    1111 rue Saint-Charles Ouest
    Longueuil (Québec),
    Canada J4K 5G4
    Courriel : pferland@inlb.qc.ca

Télécharger les divers documents pour l'expérimentation au format de votre choix.

Vous pourrez aussi retrouver ces nouvelles propositions accompagnées du texte d'expérimentation sur différents sites Internet, en particulier sur ceux de l'AVH, de l'INJA, de l'INLB et de l'ONA, aux adresses suivantes:

Une liste de discussion Internet a été créée pour vous permettre de demander aux experts des éclaircissements et de leur faire part de vos commentaires. Pour vous y abonner, envoyez un message vide et ne comportant pas d'objet à l'adresse : concertationbraillefrancais-abonnement@yahoogroupes.fr

Pendant la période d'expérimentation et au-delà, les travaux vont se poursuivre pour étudier la formation des symboles composés et les règles d'utilisation. Ultérieurement seront étudiés le code braille informatique et l'abrégé.

Un code braille français unifié pour tous les francophones du monde, ce n'est plus une chimère, c'est une réalité!

Christian Coudert
Courriel : ch.coudert@avh.asso.fr


LaCriée, liste de distribution d'information générale concernant les déficients visuels est membre du partenariat de groupes consacrés à la déficience visuelle.

Pour recevoir dans votre boîte aux lettres ces derniers, lors de leur diffusion, envoyer un courriel à : lacriee-abonnement@yahoogroupes.fr.

 


Dernière mise à jour de cette page :  29 janvier 2003


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

Galilée, le physicien et astronome italien né en 1564 et mort en 1642 était aveugle quand en 1638 il a écrit le livre intitulé Discours et démonstrations mathématiques concernant deux nouvelles sciences, lequel est considéré comme la synthèse de son œuvre scientifique. On peut certainement affirmer qu'on a jamais plus vu le monde comme auparavant après la publication de ce livre là!

TyphloPensée

« Pour les aveugles, on dit non-voyant, pour les sourds, non-entendant, et pour les cons, non-comprenant. »

Guy Bedos - Inconsolable et gai

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2018; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.