Vous consultez : Le Typhlophile / LaCriée : Ateliers danse pour non voyants
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Ateliers danse pour non voyants

Quatre cannes blanches.

Vendredi 22 février 2019 à 02:50:27 HnE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'un Dymo braille.
Cet appareil permet d'écrire en braille sur du ruban Dymo.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / LaCriée : Ateliers danse pour non voyants

22 octobre 2002

Bonjour,

Dans le cadre d'une résidence de la Compagnie La Trisande à la Maison de la Danse (Lyon) du 28 Octobre 2002 au 22 Novembre 2002, pour le spectacle Liber Mundi, joué les 8, 9 et 10 Janvier 2003, nous proposons un projet considérant le public particulier des personnes non-voyantes.

Le sujet de la pièce ayant trait à la lecture, nous souhaîtons solliciter ces personnes (utilisant d´autres moyens de perception que la vision) à travers leur réception de l´oeuvre.

Deux séances, en lien directe avec la pièce seront organisées ; pour chaque séance, participeront six non-voyants (avec accompagnateur ou non, qui participe ou non), six abonnés de la Maison de La Danse et six danseurs de la Trisande.

Ces "ateliers" ont pour but de créer une pratique commune et un partenariat entre une personne abonnée à la Maison de la Danse et une personne non voyante qui lors d´une représentation de Liber Mundi seront en contact. L´abonné se fera alors relais, afin de donner à ces personnes des clefs de lecture de la pièce.

Afin qu'il n'y ait pas de malentendu, je vous précise quelques points :

Il ne s'agit pas d'un spectacle de "danse intégrée", mais d'une proposition de deux ateliers.

Au cours de ces ateliers, nous souhaitons faire travailler ensemble voyants et non voyants en binôme + un danseur de la compagnie Trisande.

Le but est avant tout une reflexion sur les possibilités de transmissions à des personnes non voyantes, de ce qui se passe sur la scène au cours d'un spectacle de danse. Ce qui est évident pour la musique et le théâtre (avec la parole comme média) ne l'est pas pour la danse, où comptent avant tout le geste, la perception spaciale du corps.

C'est pourquoi, Delphine Gaud, la chorégraphe, a pensé que l'expérience du mouvement pouvait être un passage privilégié dans cette volonté de transmission. Elle propose cet atelier, car le spectacle Liber Mundi est centré sur ce thème de la transmission.

Après ces deux séances, la pièce leur sera présentée les participants ayant eu loisir de réfléchir et échanger au préalable sur diverses possibilités de communication. Les binômes formés lors des ateliers pourront alors mettre en pratique leurs expériences communes, afin que les non voyants puissent appréhender le déroulement de la chorégraphie.

La compagnie et l'équipe de la Maison de la Danse espèrent que cette expérience sera une porte ouverte à d'autres projets de ce type.

Le choix des dates, comprises entre le 11 Octobre 2002 et le 22 Novembre 2002 se fera après un audit auprès des non-voyants.

Si ce projet vous intéresse, ou pour tout renseignement complémentaire, contactez-moi sans hésiter. Je vous laisse évidemment toute liberté pour faire suivre ce message et mon contact à toutes personnes ou organismes susceptibles d'être intéressés par cette proposition.

Je vous remercie de l'attention accordée à ce message,

Thierry Bokhobza
21, rue Ornano
69001 Lyon
Tel. 04 78 39 64 48
Port.06 72 76 16 74
Accédez au courrier électronique de La Poste : www.laposte.net ;
3615 LAPOSTENET (0,13 euro/mn) ; tél : 08 92 68 13 50 (0,34euro/mn)"

Thierry Bokhobza
Courriel : thierry.bokhobza@laposte.net


LaCriée, liste de distribution d'information générale concernant les déficients visuels est membre du partenariat de groupes consacrés à la déficience visuelle.

Pour recevoir dans votre boîte aux lettres ces derniers, lors de leur diffusion, envoyer un courriel à : lacriee-abonnement@yahoogroupes.fr.

 


Dernière mise à jour de cette page :  22 octobre 2002


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

Valentin Haüy (1745-1822) fût l'un des grands bienfaiteurs des aveugles français au tournant du xixe siècle. Maurice de la Sizeranne a immortalisé son nom en l'associant à plus d'une de ses réalisations, reconnaissant ainsi, la riche contribution de Haüy, pour l'émancipation et l'instruction des personnes aveugles de son époque.

TyphloPensée

« Une femme peut aisément se déguiser en monstre lorsque la passion l'aveugle. »

Louis Pelletier-Dlamini - Pomme-de-pin

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2019; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.