Vous consultez : Le Typhlophile / Les "Baby-Bells" s'associent pour développer la fibre optique jusque chez l'habitant
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Les "Baby-Bells" s'associent pour développer la fibre optique jusque chez l'habitant

Quatre cannes blanches.

Jeudi 19 septembre 2019 à 06:54:06 HaE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une calculatrice parlante.
Calculatrice parlant français permettant d'effectuer les opérations courantes de calcul. Elle est également munie d'une mémoire, d'alarmes ainsi que des fonctions de Date et Heure.





Partager la page sur Facebook

Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / Les "Baby-Bells" s'associent pour développer la fibre optique jusque chez l'habitant

12 juin 2003

Ambassade de France aux États-Unis
Agence pour la Diffusion de l'Information Technologique (ADIT)

_________________________

"Flash TIC USA" : Télécommunications & Nouvelles Technologies de l'Information aux États-Unis

Bimensuel - numéro 55 - 11 juin 2003

Mission pour la Science et la Technologie - Mission Économique

---------------------------
-> Internet
---------------------------

Les "Baby-Bells" s'associent pour développer la fibre optique jusque chez l'habitant

Alors que Verizon a lancé récemment (Voir Flash TIC n_53) la guerre des prix dans les services haut-débit via la technologie DSL, SBC, BellSouth et Verizon ont décidé de s'associer pour développer des normes communes en matière de réseaux en fibre optique jusque chez l'habitant (Fiber to the Home - FTTH). Ceci devrait permettre de baisser les coûts des équipements associés et donner d'intéressantes perspectives aux équipementiers, qui doivent faire face depuis deux ans à la chute importante des investissements dans le secteur. De leur côté, les " Baby-bells ", face à la concurrence féroce de l'industrie du câble, cherchent à mettre en place une infrastructure capable de supporter des services innovants et attractifs pour les usagers. Même si les investissements associés sont énormes et peu compatibles avec le climat actuel, les opérateurs ont dévoilé à l'occasion du salon SUPERCOMM à Atlanta en juin 2003 leurs stratégies en la matière. Celles-ci consistent pour l'essentiel à tester les technologies sur des lotissements nouvellement crées (" greenfield "), qui, avec près de 1,6 million de nouvelles habitations construites par année aux États-Unis, représentent un segment de marché suffisant pour l'instant. Si SBC met en place un réseau test à San Francisco (Mission Bay), Verizon ne devrait pas déployer d'infrastructure avant le début de l'année 2004. Néanmoins, l'opérateur, outre les nouveaux lotissements, a indiqué vouloir mettre en place des infrastructures en fibre optique sur des réseaux existants (" overlay "). Enfin, BellSouth se limite pour l'instant à la Fiber to the Curb (FTTC - infrastructure où la terminaison en fibre optique est situé sur le " trottoir " et non dans l'habitation) et compte couvrir près d'un million de foyers d'ici à la fin de l'année 2003. (ME)

Pour en savoir plus :

Le FTTH Council :

Services proposés par SBC à San Francisco :

________________________________________________________________________

L'abonnement à "Flash TIC" est libre et gratuit. Merci de faire connaître ce bulletin à vos collègues ou relations.

Demande d'abonnement : subscribe.tic.usa@adit.fr

________________________________________________________________________

Ambassade de France aux États-Unis
Courriel : tic.usa@adit.fr
Site Web : www.france-science.org

________________________________________________________________________

ADIT - Agence pour la Diffusion de l'Information Technologique
2, rue Brulee - 67000 Strasbourg - France
Téléphone : +33 3 88 21 42 42
Télécopieur : +33 3 88 21 42 40
Courriel : be.usa@adit.fr
Site Web : www.adit.fr



Dernière mise à jour de cette page :  12 juin 2003


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

François Lesieur fut le premier élève de Valentin Haüy en 1784. Mendiant de seize ans et aveugle de presque la naissance, il hantait quotidiennement le porche de l'église de Saint-Germain. Valentin Haüy lui offrit un toit et ses premières leçons. Finalement, après 13 ans de travail acharné, Haüy réalisait une partie de son rêve soit de permettre aux personnes aveugles d'obtenir une instruction au même titre que les autre citoyens de son pays.

TyphloPensée

« Au sourd, l’oeil sert d’oreille. »

Proverbe italien

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 2 septembre 2019
© 1996/2019; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.