Vous consultez : Le Typhlophile / Valentin Haüy
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Valentin Haüy - Premier instituteur des aveugles

Quatre cannes blanches.

Vendredi 15 décembre 2017 à 12:57:30 HnE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'un Dymo braille.
Cet appareil permet d'écrire en braille sur du ruban Dymo.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / Valentin Haüy

1745-1822

«L'homme de coeur, celui qui a sincèrement aimé les aveugles, qui a cru en leurs possibilités, qui les a défendus. Au lieu de se contenter de les protéger, il se les est associés, leur insufflant ainsi cette vertu, une juste confiance en soi, sans laquelle on abandonne la lutte quand on a tout de même quelque raison de touter de ses armes.»

C'est ainsi que Pierre Henri amorce son ouvrage consacré à celui qui jeta les bases du début de la scolarisation des jeunes aveugles en France et qui y consacra une bonne partie de sa vie, jusqu'à sa mort en fait. Début lent certes, mais compte tenu de l'époque où ça se déroule, nous sommes à la fin du XVIIIe siècle, la France est en profond changement et les ressources pas très nombreuses. Tout est à faire. Il n'y a pas d'école spécialisée! Encore moins de matériel adapté! Pas davantage de méthode d'enseignement et d'approche à la cécité! Les aveugles sont bien souvent laissés à eux-mêmes, obligés de mendier pour survivre. Rare sont ceux qui parviennent à acquérir une formation académique. Ceux-là, ils proviennent de familles aisées et leur apprentissage doit se faire par le par-coeur. Ce que va accomplir Valentin Haüy, finira par avoir des répercussions à l'extérieur des frontières françaises, et d'autres s'en inspiront pour offrir aux personnes aveugles de leur région, la possibilité de s'épanouir et de se développer.

Valentin Haüy est né à Saint-Just-en-Chaussée, le 13 novembre 1745, un petit village du sud de la Picardie. Il meurt à Paris, au jardin du Roi, le 19 mars 1822 à l'âge respectable de 76 ans.

Pour en savoir un peu plus sur ce personnage qui fut un innovateur en son temps, vous pouvez consulter l'ouvrage écrit par Pierre Henri, l'un des nôtres, «Valentin Haüy premier instituteur des aveugles» publié par l'Association Valentin Haüy, à Paris en 1967.


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

L'égalité ou légalité???

Blind Bob, c'est-à-dire Bob l'aveugle, comme le surnommaient affectueusement ses compagnons de prison n'était vraiment pas un aveugle ordinaire. Car de son vrai nom, Robert Vernon Toye, le crime cela pouvait être payant pour un aveugle. Et c'est ainsi qu'il a commis au cours de son infâme carrière criminelle, armé de sa canne blanche bien dissimulée sous son manteau, 17 vols à mains armés de banques. Il a aussi commis 11 tentatives d'évasion, toutes infructueuses. Tout cela lui a valu de passer une bonne partie de sa vie dans un pénitencier fédéral américain.

TyphloPensée

« Beaucoup d'hommes naissent aveugles, et ils ne s'en aperçoivent que le jour où une bonne vérité leur crève les yeux. »

Jean Cocteau - La machine infernale

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2017; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.