Vous consultez : Le Typhlophile / Première implantation d'un «prototype de pancréas artificiel»
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Première implantation d'un «prototype de pancréas artificiel»

Quatre cannes blanches.

Mercredi 13 décembre 2017 à 06:13:07 HnE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une machine à SwellTouch.
Cet appareil permet de reproduire des graphiques en relief sur du papier SwellTouch. Procédé par lequel, sous l'effet de la chaleur, l'encre prend du volume pour donner un relief sur le papier.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / Première implantation d'un «prototype de pancréas artificiel»

Lundi 13 novembre 2000 - 20h39 heure de Paris

MONTPELLIER - Un «prototype de pancréas artificiel» formé d'une pompe délivrant de l'insuline et d'un détecteur de glucose sanguin en continu vient d'être implanté pour la première fois chez un diabétique au Centre hospitalier universitaire de Montpellier (Hérault), a annoncé lundi le CHU. «C'est la première fois au monde qu'un tel prototype est implanté chez l'homme», a affirmé à l'AFP le Pr Eric Renard qui a effectué l'opération le 24 octobre avec le Pr Jacques Bringer du service des maladies endocriniennes du CHU.

Le patient est atteint d'une forme de diabète dit de type 1 ou insulino-dépendant, qui requiert des injections d'insuline pour réguler le niveau de sucre dans le sang.

La mise au point de ce système implantable a été réalisée avec le Medical Research group (MRG), filiale de recherche de la société californienne Minimed (côtée au Nasdasq), toutes deux dirigées par Alfred W. Mann qui a financé ce prototype.

«L'essai clinique va permettre d'évaluer la durée de vie du détecteur du niveau de sucre dans le sang, le censor, prévue pour deux ans», explique le Pr Renard.

«La pompe implantable de la taille d'un palet de hockey (grosso modo 2 cm d'épaisseur sur 12 de largeur) est dotée d'une pile, capable de durer dix ans et le réservoir contenant de l'insuline concentrée est rempli tous les trois mois», ajoute-t-il.

«L'essai prévoit l'implantation de cinquante patients, dont dix à Montpellier et les quarante autres aux Etats-Unis», selon lui. Le MRG a d'ailleurs annoncé lundi qu'il avait obtenu l'approbation de l'administration américaine (FDA) pour commencer les essais aux Etats-Unis.

«Il s'agit d'évaluer la fiabilité du système et en particulier celle du détecteur de glucose», indique le spécialiste.

Actuellement, pour les besoins de l'essai, les données sont transmises par télémétrie à travers la peau du patient à l'ordinateur du médecin. Mais, le système, dit en boucle fermée, déjà été expérimenté avec succès sur des animaux diabétiques, permettra de rendre son autonomie au patient.

«Cet essai clinique constitue une étape cruciale dans la progression vers l'aboutissement du projet de pancréas artificiel implantable», a commenté Alfred W. Mann, président directeur général de MRG, dans un communiqué.

Le détecteur de glucose est implanté dans une veine et connecté à la pompe à insuline placée dans l'abdomen.

Ce système pourrait transformer la vie des diabétiques les plus handicapés, ceux dont le diabète instable est particulièrement difficile à traiter, selon les médecins.

Il est à distinguer des recherches sur le pancréas bio-artificiel implantable destiné à produire directement l'hormone insuline dans l'organisme du patient.



Dernière mise à jour de cette page :  13 novembre 2000


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

Charles Bonnet (1720-1793) Naturaliste et philosophe suisse, découvreur de la parthénogénèse (la reproduction sans fertilisation) et qui a élaboré la théorie de l'évolution. Bien que Bonnet était un avocat, sa vraie passion était les sciences naturelles. S'attardant d'abord à l'entomologie, il a étudié le comportement des aphides, et a découvert que l'insecte femelle pouvait se reproduire sans fertilisation par le mâle. En 1742, il a découvert que les chenilles et les papillons respirent par leurs pores, qu'il a nommées stigmates. Bonnet s'est ensuite intéressé à la botanique, en y étudiant les structures et les fonctions des feuilles.

Atteint de cécité, il s'est intéressé cette fois à la philosophie. Dans ses - Considérations sur les corps organisés - (1762), il élabora une théorie selon laquelle tout organisme femelle contient dans ses cellules sexuelles une quantité infinie d'individus préformés, entraînant l'immortalité et l'immuabilité des espèces. Dans la Palingénésie philosophique - (1769) il a élaboré l'idée que la Terre subi périodiquement des catastrophes universelles qui détruisent presque toutes les espèces vivantes, dont les survivantes accèdent au prochain stade évolutif. Bonnet a été le premier à employer le mot - évolution - dans un contexte biologique. Dans son - Essai de psychologie - (1754) ainsi que dans - Essai analytique sur les facultés de l'âme - (1760), il avait déjà entrevu la psycho-physiologie.

TyphloPensée

« J'ai connu un type qui était tellement radin qu'il avait engagé une bonne aveugle... pour économiser de l'électricité ! »

Pierre Doris

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2017; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.