Vous consultez : Le Typhlophile / Un nouveau financement de la stratégie nationale de prise en charge du diabète ciblera les soins primaires
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Un nouveau financement de la stratégie nationale de prise en charge du diabète ciblera les soins primaires

Quatre cannes blanches.

Dimanche 17 décembre 2017 à 09:02:59 HnE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une BraillePlace.
L'imprimante braille ou embosseuse BraillePlace, un produit Américain, est un appareil qui permet d'effectuer des impressions braille à gros volume. D'une rapidité approximative de 10 pages minute.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / Un nouveau financement de la stratégie nationale de prise en charge du diabète ciblera les soins primaires

9 mars 2009

ASSOCIATION CANADIENNE DU DIABÈTE

UNIVERSITY OF WESTERN ONTARIO

Transmis par le Groupe CNW le : 9 Mars 2009 09:50

LONDON, ON, le 9 mars /CNW/ - La stratégie nationale de prise en charge du diabète a reçu un appui financier de 500 000 $ de Novo Nordisk Canada Inc., afin de mener des recherches sur le traitement du diabète dans le contexte des soins primaires et d'améliorer, en définitive, la vie des personnes atteintes de cette maladie. La stratégie, initiative conjointe de l'Université Western Ontario (Western) et de l'Association canadienne du diabète, est dirigée par le Dr Stewart Harris, titulaire de la Chaire pour la prise en charge du diabète de l'Association canadienne du diabète à l'Ecole de médecine et de médecine dentaire Schulich de l'Université Western Ontario.

"En tant que clinicien-chercheur spécialisé dans les domaines de la médecine familiale et du diabète, je sais que le traitement du diabète dans le milieu extrêmement occupé des soins primaires comporte de nombreux défis ", a déclaré le Dr Harris. " Ce financement octroyé par Novo Nordisk soutiendra nos efforts, qui visent à définir les problèmes et les lacunes affectant la prévention et le traitement du diabète. Il nous aidera également à trouver des solutions qui nous permettront d'améliorer les soins dispensés aux personnes diabétiques. "

Le nouveau financement de Novo Nordisk ciblera au moins deux aspects clés de la stratégie, qui porte sur les soins primaires. Le premier aspect implique l'évaluation des soins dispensés par les médecins de famille, ainsi que des défis qu'ils doivent relever afin de mettre en œuvre les Lignes directrices de pratique clinique 2008 de l'Association canadienne du diabète pour la prévention et le traitement du diabète au Canada. Le second aspect portera sur l'éducation des médecins et des professionnels paramédicaux.

Le diabète et le milieu de la médecine familiale

Plus de deux millions de Canadiens ayant reçu un diagnostic de diabète, les professionnels de la santé qui exercent dans le milieu de la médecine familiale dispensent des soins à la vaste majorité de ces patients. En fait, les personnes atteintes de diabète de type 2 consultent leur médecin de famille environ neuf fois par année. Près des deux tiers de ces consultations ont trait à la prise en charge du diabète, imposant ainsi un fardeau considérable au système de soins de santé(1).

" En tant que société chef de file du diabète au Canada, nous sommes très fiers d'appuyer la Stratégie nationale de prise en charge du diabète et les outils qu'elle permettra de proposer aux professionnels de la santé, en particulier dans le contexte de la médecine familiale ", a affirmé Vince Lamanna, président, Novo Nordisk Canada Inc. " La maladie occasionne des coûts humains énormes, notamment la cécité, les maladies cardiaques, les troubles rénaux et les lésions nerveuses. Le fait d'appuyer la Stratégie nous donne une occasion valable d'aider davantage de médecins de famille à assurer plus rapidement une meilleure prise en charge du diabète, pour prévenir des complications graves. "

En tant que titulaire de la Chaire, le Dr Harris s'engage à améliorer les résultats en matière de santé des personnes diabétiques, grâce à l'élaboration et à l'évaluation de modèles factuels de prise en charge de la maladie qui reflètent le continuum complexe de soins, habituellement centré sur le contexte des soins primaires. En fait, les résultats de recherche du Dr Harris indiquent que, même si les médecins de famille canadiens assurent majoritairement la prise en charge du diabète, ils éprouvent un malaise face à la gestion dynamique de certains traitements médicamenteux (dont l'insuline), qui aideraient pourtant leurs patients à atteindre leurs indices glycémiques cibles(2,3). Cette lacune en matière de soins peut contribuer, en retour, à l'augmentation du risque lié au diabète et à ses comorbidités à long terme.

" Même si nous avons observé des progrès extraordinaires sur le plan des démarches et des traitements préventifs destinés aux personnes diabétiques, l'épidémie continue de prendre de l'ampleur ", a souligné Ellen Malcolmson, présidente directrice générale, Association canadienne du diabète. " Grâce au soutien de nos partenaires, notamment ce don versé à la Stratégie, nous pouvons fournir, aux médecins spécialisés en soins primaires et aux professionnels paramédicaux, les nouveaux renseignements et les nouveaux outils dont ils ont besoin pour contribuer à neutraliser l'épidémie, ce dont profiteront, en fin de compte, les millions de Canadiens touchés par cette maladie. "

Docteur Stewart Harris est professeur spécialisé en médecine familiale, en épidémiologie et biostatistique et en endocrinologie à l'Ecole de médecine et de dentisterie Schulich de l'Université Western Ontario. Titulaire de la Chaire Ian McWhinney d'études sur la médecine familiale, il figure également parmi les chercheurs du Lawson Health Research Institute. L'Université Western Ontario est un chef de file de la recherche sur le diabète, une compétence qu'elle possède depuis 1921, alors que sir Frederick Banting enseignait à l'université.

L'Association canadienne du diabète

Partout au pays, l'Association canadienne du diabète œuvre dans les collectivités pour promouvoir la santé des Canadiens et pour enrayer le diabète en s'appuyant sur un réseau national solide, qui regroupe des bénévoles, des employés, des professionnels de la santé, des chercheurs, des partenaires et des alliés. Dans la lutte contre cette épidémie mondiale, son expertise est reconnue à l'échelle internationale. L'Association canadienne du diabète vise à établir une norme mondiale. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site diabetes.ca ou composez le 1-800-BANTING (226-8464).

Novo Nordisk

Novo Nordisk est une société de soins de santé et un chef de file mondial dans les domaines des soins du diabète et des produits biopharmaceutiques. Novo Nordisk fabrique et commercialise des produits pharmaceutiques et propose des services qui produisent un impact important pour les patients, la profession médicale et la société. Les activités de Novo Nordisk sont axées sur trois principes : un engagement envers le succès économique, le respect de l'environnement et la responsabilité sociale envers son personnel et sa clientèle. Au Canada, la société figure parmi les 75 principaux employeurs de la région du Grand Toronto. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site Web à l'adresse www.novonordisk.ca.

---------------------

(1) Harris, S.B., J. Kapor, C. Lank et coll. " Clinical Inertia in Insulin-requiring Type 2 Diabetes Patients in A Canadian Primary Care Setting ", American Diabetes Association, du 6 au 10 juin 2008, San Francisco (Californie), présentation par affichage.

(2) Idem.

(3) Harris, Stewart, Jean-Marie Ekoé et Susan Webster-Bogaert. " The Diabetes in Canada Evaluation (DICE) Study: Are Primary Care Physicians Achieving Target A1c? ", Diabetes, 2003, 52(1):A499, 2162-PO.

-30-

/Renseignements: Ann Hutchinson, Université Western Ontario, (519) 661-2111, poste 85468, ahutch2@.uwo.ca; Jeremy Brace, Association canadienne du diabète, (416) 408-7071, jeremy.brace@diabetes.ca; Tanya Wymer, Novo Nordisk Canada Inc., (905) 629-6241, twym@novonordisk.com; Julia Alter, Edelman, (416) 979-1120, poste 340, julia.alter@edelman.com/



Dernière mise à jour de cette page :  9 mars 2009


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

En ce 17 décembre de l'an de grâce 2004. Québec : Sanction de la Loi numéro 56, loi assurant l'exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et sociale.

Saviez-vous que :

Charles Bonnet (1720-1793) Naturaliste et philosophe suisse, découvreur de la parthénogénèse (la reproduction sans fertilisation) et qui a élaboré la théorie de l'évolution. Bien que Bonnet était un avocat, sa vraie passion était les sciences naturelles. S'attardant d'abord à l'entomologie, il a étudié le comportement des aphides, et a découvert que l'insecte femelle pouvait se reproduire sans fertilisation par le mâle. En 1742, il a découvert que les chenilles et les papillons respirent par leurs pores, qu'il a nommées stigmates. Bonnet s'est ensuite intéressé à la botanique, en y étudiant les structures et les fonctions des feuilles.

Atteint de cécité, il s'est intéressé cette fois à la philosophie. Dans ses - Considérations sur les corps organisés - (1762), il élabora une théorie selon laquelle tout organisme femelle contient dans ses cellules sexuelles une quantité infinie d'individus préformés, entraînant l'immortalité et l'immuabilité des espèces. Dans la Palingénésie philosophique - (1769) il a élaboré l'idée que la Terre subi périodiquement des catastrophes universelles qui détruisent presque toutes les espèces vivantes, dont les survivantes accèdent au prochain stade évolutif. Bonnet a été le premier à employer le mot - évolution - dans un contexte biologique. Dans son - Essai de psychologie - (1754) ainsi que dans - Essai analytique sur les facultés de l'âme - (1760), il avait déjà entrevu la psycho-physiologie.

TyphloPensée

« Le secret du bonheur en amour, ce n'est pas d'être aveugle mais de savoir fermer les yeux quand il le faut. »

Simone Signoret

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2017; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.