Vous consultez : Le Typhlophile / Une nouvelle forme de diabète découverte par des chercheurs norvégiens
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Une nouvelle forme de diabète découverte par des chercheurs norvégiens

Quatre cannes blanches.

Mercredi 12 août 2020 à 23:13:24 HaE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une machine Thermoform.
L'appareil, usuellement nommé Thermoform, est utilisé pour reproduire des dessins ou graphiques en relief. Sous l'effet de la chaleur, le papier plastifié, spécialement conçu, prend le relief de la maquette sur laquelle il est placé.





Partager la page sur Facebook

Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / Une nouvelle forme de diabète découverte par des chercheurs norvégiens

4 février 2006

Ambassade de France en Norvège
Agence pour la Diffusion de l'Information Technologique (ADIT)

_________________________

BULLETIN ÉLECTRONIQUE DE NORVÈGE - OSLO SCIENCE & TECHNOLOGIE
de la Mission pour la Science et la Technologie
du Service de coopération et d'action culturelle à Oslo

BE Norvège numéro 67 - 3 février 2006 - Mensuel

---------------------------
-> Médecine, santé
---------------------------

Une nouvelle forme de diabète découverte par des chercheurs norvégiens

Un groupe de recherche du CHU de Bergen a récemment publié dans "Nature Genetics" la découverte d'une nouvelle forme de diabète. L'article décrit deux familles dont les membres ont une prédisposition exceptionnellement élevée pour le diabète. L'étude des membres de ces familles a révélé, qu'en plus d'une glycémie élevée, la maladie se caractérise par une diminution du fonctionnement pancréatique et une absorption de graisse réduite dans l'intestin.

Suite à des études génétiques, les chercheurs ont pu montrer que ces disfonctionnements étaient dus à des mutations dans le gène d'une enzyme digestive pancréatique, la carboxylester lipase. Cette découverte pourrait avoir un impact sur le traitement des formes plus habituelles de diabète.

Pour en savoir plus, contacts :
Mr Pal Rasmus Njolstad, professeur, Departement de pediatrie, Hopital universitaire Haukeland, 5021 Bergen - tel : 55975153 - , site web : kliniskmedisin.uib.no/

Sources : Google actualite

Rédacteur : Solène Géraudie,

________________________________________________________________________

L'abonnement au BE Norvège "OSLO SCIENCE & TECHNOLOGIE" est libre et gratuit. Merci de faire connaître ce bulletin à vos collègues ou relations qui pourraient être intéressés.

Demande d'abonnement :

________________________________________________________________________

Mission scientifique et technologique du Service de coopération et d'action culturelle - Ambassade de France en Norvège
Holtegaten 0355, Oslo, Norvège
Téléphone : +47 23.20.30.25/22
Télécopieur : +47 23.20.30.02

Site Web : www.france.no/science

________________________________________________________________________

ADIT - Agence pour la Diffusion de l'Information Technologique
2, rue Brulee - 67000 Strasbourg - France
Téléphone : +33 3 88 21 42 42
Télécopieur : +33 3 88 21 42 40

Site Web : www.adit.fr



Dernière mise à jour de cette page :  4 février 2006


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

Charles Bonnet (1720-1793) Naturaliste et philosophe suisse, découvreur de la parthénogénèse (la reproduction sans fertilisation) et qui a élaboré la théorie de l'évolution. Bien que Bonnet était un avocat, sa vraie passion était les sciences naturelles. S'attardant d'abord à l'entomologie, il a étudié le comportement des aphides, et a découvert que l'insecte femelle pouvait se reproduire sans fertilisation par le mâle. En 1742, il a découvert que les chenilles et les papillons respirent par leurs pores, qu'il a nommées stigmates. Bonnet s'est ensuite intéressé à la botanique, en y étudiant les structures et les fonctions des feuilles.

Atteint de cécité, il s'est intéressé cette fois à la philosophie. Dans ses - Considérations sur les corps organisés - (1762), il élabora une théorie selon laquelle tout organisme femelle contient dans ses cellules sexuelles une quantité infinie d'individus préformés, entraînant l'immortalité et l'immuabilité des espèces. Dans la Palingénésie philosophique - (1769) il a élaboré l'idée que la Terre subi périodiquement des catastrophes universelles qui détruisent presque toutes les espèces vivantes, dont les survivantes accèdent au prochain stade évolutif. Bonnet a été le premier à employer le mot - évolution - dans un contexte biologique. Dans son - Essai de psychologie - (1754) ainsi que dans - Essai analytique sur les facultés de l'âme - (1760), il avait déjà entrevu la psycho-physiologie.

TyphloPensée

« La science, comme l'amour, est aveugle. Voilà pourquoi elle se plaît à procéder par tâtonnements. »

Jean O'Neil - Giriki ou le prince de Quécan

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 22 décembre 2019
© 1996/2020; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.