Vous consultez : Le Typhlophile / Succès international pour le "Protocole d'Edmonton"
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Succès international pour le "Protocole d'Edmonton"

Quatre cannes blanches.

Mercredi 2 décembre 2020 à 07:34:14 HnE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une machine unimanuelle à écrire le Braille.
Principalement utilisée pour la re-transcription braille. Pendant qu'une main procède à la lecture, de l'autre, il est possible d'écrire. La Perkins Brailler a été inventée par un Américain Frank H. Hall à la fin du XIXe siècle. Un clavier de 9 touches permet de reproduire les 64 symboles braille et d'effectuer toutes les tâches requises pour l'écriture. De construction robuste, elle n'a à peu près pas connu de transformation majeure et elle est toujours en usage malgré l'avènement des systèmes informatisés.





Partager la page sur Facebook

Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / Succès international pour le "Protocole d'Edmonton"

23 juin 2003

________________________________________________________________________

Ambassade de France au Canada
Agence pour la Diffusion de l'Information Technologique (ADIT)

_________________________

BULLETIN ÉLECTRONIQUE DU CANADa de la Mission pour la Science et la Technologie à Ottawa

Bimensuel - numéro 228 - 23 juin 2003

---------------------------
-> SANTÉ-MÉDECINE
---------------------------

Succès international pour le "Protocole d'Edmonton"

Le traitement du diabète de type 1, développé par l'Université d'Alberta, a été répliqué avec succès dans 8 centres médicaux aux États-Unis et en Europe, confirmant ainsi que le "Protocole d'Edmonton" pouvait s'exporter.

Ce traitement est basé sur la greffe d'îlots de Langerhans, amas cellulaires du pancréas qui sécrètent de l'insuline. L'université d'Alberta a déjà réalisé 53 greffes depuis leur première opération en mars 1999. 65 à 70% des personnes greffées ont pu arrêter de prendre de l'insuline.

Sur les 23 patients qui ont déjà pris part à cet essai international, 12 ne prennent désormais plus d'insuline dont certains depuis déjà plusieurs années, 3 patients ont dû arrêter le programme à cause des effets secondaires des médicaments anti-rejet et sur 8 personnes, la greffe n'a pas fonctionné. Le taux de réussite est donc de 52%.

La clé de la réussite de cette greffe réside dans la préparation des îlots. La séparation, chez le donneur, des cellules produisant de l'insuline du tissu cellulaire est en effet très délicate. Ces cellules peuvent alors être facilement endommagées, avec pour conséquence une production affaiblie d'insuline une fois transplantées. Les chercheurs sont donc convaincus que le taux de réussite de ces greffes s'améliorera dès que les différents centres auront acquis une meilleure adresse dans la préparation de ces cellules.

Les centres médicaux impliqués dans cet essai sont l'université d'Alberta, l'université de Miami, l'université du Minnesota, l'université d'Harvard, l'Institut de recherche du nord-ouest pacifique à Seattle, l'université de Washington à St Louis, l'université Justis-Liebig en Allemagne, l'université de Milan et l'Hopital universitaire de Genève.

Contacts :
- The University of Alberta Clinical Islet Transplant Program, www.med.ualberta.ca/islet/

Source : The Edmonton Journal, 03/06/2003
Julien Thomas VANCOUVER (attache-scientifique@consulfrance-vancouver.or)

________________________________________________________________________

L'abonnement au BE Canada est libre et gratuit. Merci de faire connaître ce bulletin à vos collègues ou relations qui pourraient être intéressés.

Demande d'abonnement :
Courriel : subscribe.be.canada@adit.fr

________________________________________________________________________

Mission pour la Science et la Technologie - Amb. de France au Canada
4, rue Wilbrod - OTTAWA, ON - K1N 6M8 - Canada
Téléphone : +1 613 593 7414
Télécopieur : +1 613 593-7430
Courriel : sciefran@ambafrance-ca.org
Site Web : ambafrance-ca.org/HYPERLAB

________________________________________________________________________

ADIT - Agence pour la Diffusion de l'Information Technologique
2, rue Brulee - 67000 Strasbourg - France
Téléphone : +33 3 88 21 42 42
Télécopieur : +33 3 88 21 42 40
Courriel : be.canada@adit.fr
Site Web : www.adit.fr



Dernière mise à jour de cette page :  23 juin 2003


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

Une étude américaine publiée en 1982 démontre que la reconnaissance des aveugles comme citoyens à part entière est loin d'être acquise. De plus, il appert qu'un niveau d'étude plus élevé favorise d'une manière significative l'atteinte de cet objectif.

TyphloPensée

« Il suffit d’un atome pour troubler l’oeil de l’esprit. »

William Shakespeare

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 22 décembre 2019
© 1996/2020; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.