Vous consultez : Le Typhlophile / Uniformisation du braille français en contexte québécois
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Uniformisation du braille français en contexte québécois

Quatre cannes blanches.

Dimanche 22 septembre 2019 à 04:30:57 HaE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'un afficheur braille et un clavier d'ordinateur.
Un poste de travail informatique adapté utilisant l'afficheur braille du PACmate en position de travail sous un clavier d'ordinateur.





Partager la page sur Facebook

Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / Uniformisation du braille français en contexte québécois

27 octobre 2007

Depuis 2001, tous les pays de la francophonie sont engagés dans une concertation qui a mené, à l'heure actuelle, à l'élaboration d'un nouveau code braille français uniformisé comprenant trois parties, la troisième étant en voie d'être finalisée et les deux autres ayant déjà été adoptées un peu partout en Europe. Au Québec, les démarches pour son adoption sont en cours, ne sont pas terminées mais le seront sûrement bientôt. Mais avant d'adopter ce code, pensons aux impacts d'une telle démarche pour les Québécois. La principale pomme de discorde, c'est l'application du code Antoine, utilisé en France dans les mathématiques et les sciences principalement, qui viendrait remplacer le code Nemeth américain que nous utilisons au Québec pour ces deux domaines ainsi que le code Louis Braille, utilisé dans le domaine littéraire, ceux-ci répondant adéquatement aux besoins des utilisateurs. Ces transformations nous éloigneraient des anglophones qui nous entourent et de presque tous les autres pays du monde, sauf les quelques-uns de la francophonie. De plus, il faudrait retranscrire quantité de livres, et surtout de manuels scolaires, ce qui engagerait dans la démarche des coûts exorbitants. Finalement, contrairement aux affirmations de ses promoteurs, ce code ne pourra remplir sa mission d'échanger de l'information entre les pays francophones, puisque les échanges de livres de bibliothèque se font déjà sans problèmes et puisque nous avons des programmes scolaires distincts. Force est donc de constater que, d'ici quelques mois, un code braille isolationniste et sans réel avantage sera adopté au Québec. Est-ce cela que nous voulons?

Jérôme Plante
jeromeplante@colym.org



Dernière mise à jour de cette page :  27 octobre 2007


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

En ce 22 septembre de l'an de grâce 2007. Décès à Montréal de Sœur Thérèse Parent, SGM, à l'âge de 85 ans. Sœur Parent fut la dernière Directrice générale de l'Institut Nazareth, boulevard Crémazie à Montréal, avant la fusion avec l'Institut Louis-Braille, de Longueuil, en juillet 1975 où elle occupa les fonctions de Directrice générale adjointe du nouvel établissement, Institut Nazareth et Louis-Braille sous la direction du Père Wilfrid Laurier CSV.

Saviez-vous que :

Une étude américaine publiée en 1982 démontre que la reconnaissance des aveugles comme citoyens à part entière est loin d'être acquise. De plus, il appert qu'un niveau d'étude plus élevé favorise d'une manière significative l'atteinte de cet objectif.

TyphloPensée

« Clin d'oeil benoît vaut mieux que regard soupçonneux. »

Benoît Lacroix

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 septembre 2019
© 1996/2019; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.