Vous consultez : Le Typhlophile / Uniformisation du braille français (Réplique)
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Uniformisation du braille français (Réplique)

Quatre cannes blanches.

Vendredi 18 septembre 2020 à 06:33:31 HaE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une machine Thermoform.
L'appareil, usuellement nommé Thermoform, est utilisé pour reproduire des dessins ou graphiques en relief. Sous l'effet de la chaleur, le papier plastifié, spécialement conçu, prend le relief de la maquette sur laquelle il est placé.





Partager la page sur Facebook

Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / Uniformisation du braille français (Réplique)

10 janvier 2007

Gatineau, le 10 janvier 2007

Madame,
Monsieur,

Par la présente, je viens réagir au communiqué émis par Pierre Croisetière, président du RAAQ, concernant la position de notre organisme sur le braille.

Tout d'abord, le président a-t-il eobtenu le mandat du CA du RAAQ pour écrire un tel communiqué entre le 4 et le 9 janvier 2007? Il m'apparaît idéaliste que le conseil du RAAQ ait pu prendre une position aussi rapide après la lettre d'opposition et de questionnement sur le Code braille diffusée le 4 janvier sur des listes électroniques.

Lors des consultations en 2003, je suis une personne parmi tant d'autres qui s'est opposée et qui s'oppose encore à l'utilisation du Code Antoine dans les textes littéraires. Ce code de chiffres a été conçu en France dans les années 1920 pour les mathématiques, non pour du matériel littéraire.

En adoptant ce Code Antoine, le Québec s'isole du reste du Canada. La francophonie, c'est une chose mais n'oublions pas que nous vivons dans un pays comprenant 9 provinces et 3 territoires à majorité anglophone, où vivent également des francophones hors Québec. Et avez-vous pensé aux étudiants aveugles désireux d'apprendre le français langue seconde qui, en plus d'apprendre la langue, devront composer avec deux systèmes de chiffres et d'autres symboles du Code?

Pourquoi dans un texte littéraire français nous devrons utiliser les chiffres Antoine alors que le matériel littéraire écrit dans une autre langue utilise les chiffres Louis-Braille? Cette approche ne tient pas debout.

Les signataires du communiqué émis le 4 janvier 2007 et de la lettre au ministre ont tous une connaissance du braille, autant que lesdits experts. Et au CQCB, ce ne sont pas tous des experts du braille qui font partie de ce comité...

En 2003, lors des consultations, des lecteurs braille (majorité de 80 %, si je me souviens), informaient le RAAQ qu'ils ne voulaient pas le code Antoine. Le RAAQ n'a-t-il pas le devoir de considérer l'opinion de ses membres, lecteurs braille? À mon avis, cette majorité est suffisante et significative pour dénoncer une fois pour toute le fait que le Québec ne veut pas de ces chiffres Antoine dans ses textes braille littéraires.

Enfin, dans le contexte actuel, est-ce nécessaire de penser à la conception d'un «Code de transcription braille des textes imprimés»? Le Code actuel répond parfaitement à nos besoins Le nouveau Code proposé apporte plus de confusion aux transcripteurs et aux lecteurs.

Au lieu de dépenser temps et argent à la mise en place d'un Code, pourquoi le MEQ, le MSSS, le MCC, l'OPHQ, le CQCB n'investiraient pas de financement dans l'enseignement du braille?

En région, par exemple, il est très difficile pour une personne handicapée visuelle d'obtenir un cours de braille. Dans l'Outaouais, des gens se sont vus refuser une telle formation par le Centre de réadaptation. Des personnes m'ont approchée pour recevoir la formation mais aucun pallier gouvernemental ne veut attribuer de financement pour le matériel. Est-ce normal en 2007 que des personnes handicapées visuelles se voient refuser une formation sur le braille, aussi essentielle, qui leur donnerait une plus grande autonomie dans leurs activités de la vie quotidienne, aux loisirs, à l'éducation, etc.? Pour des gens qui n'arrivent même plus à lire l'imprimé gros caractères, le sonore ne dispense pas toujours la solution idéale. Que reste-t-il donc, sinon le braille que l'on ne peut pas enseigner, faute de ressources...

Si nous voulons encourager l'apprentissage du braille, allons vers un code international i.e. avec les chiffres Louis-Braille dans tous les textes littéraires (livres de bibliothèque, brochures, revues, grammaire, etc. En musique on ne retrouve pas deux systèmes de chiffres, que l'on transcrive un document français ou anglais, espagnol, italien, allemand. Alors, la même logique doit s'appliquer avec les chiffres d'un texte littéraire en français et en anglais.

Avec l'acceptation des chiffres Antoine, un même texte littéraire en français et en anglais se retrouvera avec deux systèmes de chiffres. Est-ce cela que nous voulons au Canada?

En terminant, j'invite donc le RAAQ, le milieu associatif et les partenaires à répondre aux besoins des lecteurs braille du Québec et du Canada en investissant dans la formation de ce média substitut de lecture et d'écriture en priorité. La mise en place de ressources humaines, matérielles et financières pour l'apprentissage du braille sera grandement plus bénéfique à l'ensemble de la communauté des personnes handicapées visuelles. Même si nous faisons partie de la francophonie, nous n'avons pas à subirni à accepter l'imposition d'un Code braille qui ne répond pas aux besoins des lecteurs du Québec et du Canada.

Monique Beaudoin
Utilisatrice et transcriptrice braille



Dernière mise à jour de cette page :  26 mai 2007


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

L'amitié de l'abbé Palluy constitua un tournant dans la vie de Louis Braille. Tous les jours, le curé amenait l'enfant dans la campagne environnante et l'initiait à la flore par le toucher et l'odorat. Fasciné et touché par la curiosité intellectuelle du jeune Braille, il fit tout son possible pour lui assurer un meilleur avenir qu'une vie de dépendance, limitée par le manque d'éducation.

TyphloPensée

« La richesse donne de la beauté aux laids, des pieds aux boiteux, des yeux aux aveugles, de l'intérêt aux larmes. »

Proverbe russe

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 22 décembre 2019
© 1996/2020; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.