Vous consultez : Le Typhlophile / Une unité insolite : des officiers aveugles
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Une unité insolite : des officiers aveugles

Quatre cannes blanches.

Mardi 23 octobre 2018 à 18:14:04 HaE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une BraillePlace.
L'imprimante braille ou embosseuse BraillePlace, un produit Américain, est un appareil qui permet d'effectuer des impressions braille à gros volume. D'une rapidité approximative de 10 pages minute.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / Une unité insolite : des officiers aveugles

8 décembre 2007

Extrait du journal "MATIN PLUS", .

Belgique. La police belge dispose d'une unité insolite : des officiers, aveugles, particulièrement précieux pour décrypter les enregistrements sonores. L'International Herald Tribune a rencontré l'un d'eux.

Sacha Van Loo, 36 ans, n'est pas un policier comme les autres. Il manie une canne blanche plutôt qu'une arme à feu et, en écoutant le bruit du moteur enregistré sur une bande audio, il peut identifier le type de voiture conduit un suspect "Peugeot, Honda ou Mercedes."

Van Loo fait partie des tout nouveaux «instruments» utilisés par l'Europe dans le cadre de la lutte mondiale contre le terrorisme et le crime organisé : un Sherlock Holmes aveugle. Son handicap lui permet d'identifier des indices que les détectives voyants ne repèrent pas toujours. Aveugle de naissance, Van Loo est l'un des six officiers non-voyants d'une unité spécialisée - la première du genre - dans la transcription et l'analyse de bandes sonores dans le cadre d'enquêtes criminelles. Cet homme frêle, linguiste confirmé qui s'est mis au serbo-croate pour le plaisir, regrette de n'être pas autorisé à porter une arme ou à procéder à des arrestations. Mais son ouïe est développée que Paul Van Thielen, directeur de la police fédérale belge, compare ses capacités à celles d'un «superhéros». Lorsque la police met sur écoute le téléphone d'un suspect dans une affaire de terrorisme, Van Loo peut immédiatement énoncer le numéro que celui-ci compose, simplement en écoutant le timbre des différents chiffres. Et  selon le type d'écho vocal, il peut déduire si le suspect appelle depuis un aéroport ou un restaurant bondé. La police belge, dans une affaire de trafic de drogue, avait passé des heures à tenter d'identifier un individu en écoutant un mauvais enregistrement. Ils avaient conclu qu'il agissait d'un Marocain, mais Van Loo, grâce à «bibliothèque d'accents» qu'il garde en tête, affirmait que le suspect était albanais ce qui a été confirmé après son arrestation. «J'ai dû entraîner mon ouïe pour arriver à me situer dans l'espace. C'est une question de survie quand il s'agit de traverser la rue ou de prendre le train, explique-t-il. Chez certains, les bruits de fond peuvent entraîner une sorte de confusion mais, en tant qu'aveugle, je divise les sons en divers maux. Ce sont des détails qui peuvent faire la différence au moment d'élucider un crime.» En service depuis le mois de juin, l'unité de officiers aveugles est née après que Van Thielen a entendu parler d'un officier non-voyant aux Pays-Bas. Il savait que les personnes aveugles sont parfois plus douées que les voyants pour interpréter les bandes sonores. Il y a quelques années, lorsque le gouvernement belge a approuvé une loi accordant à la police le droit d'utiliser les bandes sonores dans le cadre d'enquêtes concernant trente-sept types d'affaires, incluant le terrorisme, le meurtre, le crime organisé et l'enlèvement de mineurs, l'idée a connu une impulsion nouvelle. La police a également reconnu que le travail d'officiers aveugles comme Van Loo pouvait se révéler particulièrement précieux dans la lutte contre le terrorisme. De fait, les conversations qu'on entend sur les enregistrements - provenant de téléphones mis sur écoute ou de micros cachés dans la planque d'un groupe terroriste - sont souvent étouffées par un bruit de fond très important. Seule une ouïe bien entraînée peut arriver à discerner les voix. Le commissaire Alain Grignard, un officier expérimenté qui dirige la division antiterrorisme de la police fédérale de Bruxelles, reconnaît que l'analyse d'enregistrements a été utile pour procéder à l'arrestation, en Belgique, des membres d'une cellule terroriste qui faisait du recrutement pour l'insurrection irakienne. En plus de son ouïe parfaitement développée, Van Loo est un traducteur confirmé qui maîtrise sept langues, dont le russe et l'arabe - une compétence qui, selon Grignard, le rend indispensable. Sa connaissance des divers accents lui permet de distinguer un suspect égyptien d'un suspect marocain, par exemple. «Tous les aspects sont importants dans les enquêtes sur les affaires de terrorisme: un officier aveugle qui connaît plusieurs langues peut se révéler extrêmement utile.»

Repères

Les services de police ont reçu des dizaines de candidatures lors de la création de l'unité spécialisée dans la transcription et l'analyse des bandes audio. Les candidats devaient avoir, bien sûr, une ouïe extrêmement fine et un handicap visuel avéré. Le chef de la police a rejeté, raconte-t-il, des dizaines de candidats qui n'étaient "pas assez aveugles", dont l'un était arrivé aux entretiens d'embauche. en voiture.

Les policiers de cette unité disposent d'un statut spécial qui ne les autorise pas à porter d'armes ni à procéder à des arrestations.

Dan Bilefsky, International Herald Tribune (extraits), Paris



Dernière mise à jour de cette page :  8 décembre 2007


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

Louis Braille naquit le 4 janvier 1809 à Coupvray, petit village agricole de la banlieue Est de Paris. Il mourut à Paris, à l'âge de 43 ans, le 6 janvier 1852. C'est vers 1825 qu'il mit au point l'alphabeth qui, déshormais, porte son nom. Aujourd'hui encore, il est utilisé comme système de lecture et d'écriture par les aveugles du monde entier.

TyphloPensée

« Il ne faut pas juger avec nos yeux instruits d'aujourd'hui mais avec nos yeux aveugles d'hier. »

Maurice Druon

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2018; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.